Présaison
NBA
Présaison
NBA
ORL98
MIA107
CHI111
ATL93
MIL118
MIN96
DEN110
POR104
LAC35
DAL55
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Salary cap : en 2021, les franchises pourront dépenser beaucoup plus…

Les franchises NBA disposeront de 125 millions de dollars pour la saison 2021-2022. Cette saison, elles n’ont « que » 109 millions…

Selon les informations de The Athletic, la NBA vient d’informer les franchises NBA des futures prévisions de la masse salariale autorisée.

Le salary cap de la saison 2020-2021 sera bien fixé à 116 millions de dollars, comme nous l’annoncions en juin dernier. La luxury tax, elle, est placée à partir de 141 millions. Ensuite, la saison suivante, en 2021-2022, on augmente encore avec 125 millions de dollars de salary cap, et 151 millions pour la luxury tax !

Une free agency 2021 explosive

Comme actuellement, il n’est « que » de 109.1 millions, on sera donc sur une augmentation de 15% en deux ans, même si des variations d’un ou deux millions de dollars pourraient être annoncées d’ici là. Une nouvelle qui va faire plaisir aux équipes comme Portland, qui a conservé à prix d’or Damian Lillard et C.J. McCollum cet été, ou à Milwaukee qui va vouloir le 1er juillet prochain prolonger Giannis Antetokounmpo avec le plus gros contrat de l’histoire.

En 2021, outre le MVP 2019, LeBron James, Kawhi Leonard Paul George seront potentiellement sur le marché. De quoi faire chauffer les planches à billets.

LEXIQUE

Salary cap : c’est la masse salariale définie par la NBA. Pour la prochaine saison, elle sera de 109 millions de dollars, mais les franchises NBA ont la possibilité de la dépasser lorsqu’elles prolongent leurs propres joueurs ou via des « exceptions ».

Luxury tax : en NBA, le salary cap n’est pas strict, et la NBA autorise les franchises les plus riches à dépasser le seuil fixé avec une marge de tolérance d’environ 20%. En l’occurrence, cette année, les franchises pouvaient dépenser jusqu’à 123.7 millions de dollars. Ensuite, pour chaque dollar dépensé au-dessus de ce plafond, les franchises doivent verser la « luxury tax » à la NBA. Une sorte d’impôt qui peut coûter très cher, et le Thunder et les Warriors paient chaque année plusieurs dizaines de millions de dollars. Une somme reversée ensuite aux franchises, bonnes élèves, qui n’ont pas payé la « luxury tax ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés