Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les deux semaines qui ont chamboulé le visage de la NBA

Douze jours après l’ouverture du marché, la carte de la NBA est profondément bouleversée. Les dominos sont tombés les uns après les autres et les secousses ont été puissantes. Petite synthèse pour ceux qui sont perdus ou n’ont pas tout suivi.

Et si la meilleure série au monde était le feuilleton de la NBA ? En quelques semaines, les annonces, les rebondissements et les échanges ont alimenté les informations et les discussions.

L’impatience se fait déjà sentir : vite, que la saison commence ! En attendant octobre, petit résumé non exhaustif de ces presque deux semaines de folie.

La blessure de Kevin Durant et la saga Anthony Davis

Revenons sur le début de ce mercato 2019. L’origine de cette free agency mémorable se trouve dans l’affaire Anthony Davis. L’ancien intérieur des Pelicans avait demandé son transfert en janvier dernier, mais New Orleans n’avait pas cédé.

Pendant les playoffs, il y avait aussi eu l’élimination du Thunder par les Blazers. Damian Lillard fait un petit signe de la main aux joueurs du Thunder, encore éliminés au premier tour. On ne le sait pas mais ce n’est pas un « au revoir » mais un « adieu ». OKC n’aura plus jamais le même visage, et cette élimination signera la fin du tandem Westbrook-George. Trois ans avant, c’est Golden State qui avait brisé le duo Westbrook-Durant.

Troisième épisode donc mi-juin. Juste après les Finals, Anthony Davis rejoint enfin les Lakers dans un échange qui mettra plusieurs jours à se finaliser. Les Wizards entrent dans la danse et cela permet aux Lakers de récupérer des millions de dollars en vue du recrutement d’une troisième superstar pour entourer LeBron James et Anthony Davis.

C’est le premier véritable battement d’ailes du papillon, ou le premier domino à tomber. Néanmoins, six jours avant l’annonce de ce transfert, un premier pion avait bougé. Dans le Game 5 des Finals, Kevin Durant se rompt le tendon d’Achille ! L’ailier All-Star en a donc pour quasiment un an d’absence et il peut tester le marché le 30 juin. L’attente débute et les plans des Knicks notamment viennent d’être chamboulés.

Le marché n’est pas encore ouvert, mais les Lakers ont déjà frappé un grand coup quand Kevin Durant, le meilleur joueur disponible cet été, n’est plus capable de peser autant qu’espéré. Pas mal pour un premier épisode.

Boston est déplumé, Charlotte en fait les frais

Les Celtics faisaient partie des équipes intéressées par Anthony Davis, et ils doivent maintenant s’atteler à prolonger Kyrie Irving et Al Horford. Si le premier semble déjà loin de Boston depuis plusieurs semaines, les rumeurs qui entourent le second vont dans le sens d’une prolongation. Puis, coup de théâtre, l’intérieur stoppe les négociations avec les Celtics. Danny Ainge se prépare donc à perdre ses deux meilleurs joueurs.

Comme le meneur se rapproche de Brooklyn, les Celtics cherchent une solution de repli. Ça tombe bien, à Charlotte, Kemba Walker semble sur le départ car les discussions avec les Hornets ne sont pas productives et l’offre proposée ne lui convient guère. Les Celtics passent rapidement à l’action et le meneur All-Star va s’engager à Boston, qui laissera partir Terry Rozier pour le remplacer.

Au milieu des bruits de couloirs, le Jazz monte un échange assez massif (trois joueurs, deux tours de Draft) pour accueillir Mike Conley.

Kyrie Irving et Kevin Durant débarquent à Brooklyn

Le 30 juin est enfin arrivé. Pendant les minutes qui précédent minuit en France et l’ouverture officielle du marché, les annonces se multiplient. Bien évidemment, la plus grosse nouvelle est la suivante : Kyrie Irving et Kevin Durant débarquent ensemble à Brooklyn ! En compagnie de DeAndre Jordan.

Les Knicks sont encore floués, les Clippers n’ont pas bougé et les Warriors prolongent Klay Thompson, lui aussi blessé gravement pendant les Finals, puis récupèrent D’Angelo Russell dans la manœuvre. C’est le deuxième gros domino après le transfert d’Anthony Davis. La ligue vient de changer considérablement de visage. Enfin, des répliques sont encore à attendre car le très discret Kawhi Leonard n’a pas encore fait son choix.

Jimmy Butler et les seconds couteaux

La concurrence entame ses chantiers. Les Sixers signent Al Horford et prolongent Tobias Harris mais ne parviennent pas à retenir Jimmy Butler. L’arrière/ailier s’envole vers Miami ! Le Heat doit alors se séparer d’Hassan Whiteside, direction Portland, afin de récupérer le All-Star.

Chacun ramasse ses billes, les prolongations s’enchaînent et les dollars pleuvent : Dallas prolonge Kristaps Porzingis, Orlando garde Nikola Vucevic et Terrence Ross, Milwaukee conserve Khris Middleton. Sacramento fait dans le vétéran, quand Portland blinde son avenir avec quatre saisons de plus pour Damian Lillard tandis que New York recrute des contrats courts et des joueurs revanchards « pour voir ».

En moins de huit heures, pas moins de trois milliards de dollars sont dépensés !

L’attente et le pari de Kawhi Leonard avec Paul George

La ligue vient de vivre une première journée dans une centrifugeuse, mais pas le temps de reprendre sa respiration : des dossiers brûlants sont encore sur la table. Kawhi Leonard ne s’est toujours pas décidé et quantité d’équipes sont dans l’attente. Sans oublier des joueurs encore libres, mais qui ne peuvent pas bouger avant le MVP des Finals 2019.

Finalement, le double champion attend le 6 juillet pour enfin annoncer qu’il rejoint les Clippers ! Troisième domino. L’ancien ailier des Raptors, par un habile jeu de recrutement, embarque Paul George avec lui ! Quatrième domino.

Nouvelle orientation pour les Lakers et le Thunder

Outre Toronto bien évidemment, deux équipes sont durablement touchées par le choix de Kawhi Leonard. D’abord les Lakers puisque les Californiens voulaient le recruter. Le transfert d’Anthony Davis avait affaibli quantitativement le groupe avec seulement trois joueurs sous contrat avant le début de la free agency.

Les dirigeants doivent donc se retourner et composer un effectif sans cette fameuse troisième superstar. Entre revenants (Rajon Rondo, Kentavious Caldwell-Pope, JaVale McGee), vétérans finalistes en 2019 (Danny Green, DeMarcus Cousins) et bonne pioches (Quinn Cook, Avery Bradley), un groupe solide sur le papier est monté.

Ensuite, le Thunder entame désormais une phase de reconstruction. L’arrivée de Shai Gilgeous-Alexander et de nombreux tours de Draft, plus des finances dans le rouge, poussent la franchise à faire table rase pour son avenir. Il faut donc se séparer du visage de l’équipe, le MVP 2017, Russell Westbrook.

La chasse aux stars des Rockets, l’avenir en suspens de Chris Paul

Un transfert est naturellement envisagé et accepté dans les deux camps. La première piste annoncée est celle de Miami pour accompagner Jimmy Butler. Houston est également dans les parages mais une certaine incompatibilité entre le style des Texans et le jeu du meneur d’OKC rend le mariage très compliqué. Surtout que les Rockets ont toujours l’énorme contrat de Chris Paul sur les bras.

Mais Houston aime trop les superstars (ils avaient aussi Jimmy Butler dans le viseur avant l’ouverture du marché) et réussit à monter un accord avec Oklahoma City. Russell Westbrook et Chris Paul sont échangés. Cinquième domino ? Avec cet ultime coup de dés, la course à l’armement massif semble terminée mais l’avenir de Chris Paul est encore en suspens. S’il rebondit dans une équipe de playoffs, il pourrait en partie changer la donne. Le Thunder veut l’aider à trouver une nouvelle équipe : le Heat ? Les Lakers ? Ailleurs ?

Patience. Mais ça ne fera pas de mal après douze jours d’une telle intensité. À l’arrivée, 6 des 15 joueurs élus dans les All-NBA Teams 2019 ont changé de franchise. C’est du jamais vu. Jamais un MVP des Finals n’avait changé d’équipe l’année suivante…

Autre constat : sur les 24 All-Stars présents en 2017 à la Nouvelle-Orléans, 17 ont changé d’équipe en deux ans, soit 70% des joueurs ! Un vrai remue-ménage qui rend la NBA encore plus indécise pour la saison prochaine et confirme qu’il n’y a sans doute pas de meilleur feuilleton au monde.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés