Summer
League
Summer
League
MIN92
MEM95
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Andre Iguodala pense que Mark Jackson est blacklisté en NBA

L’ailier des Warriors estime que son ancien coach est à l’écart non pas pour des raisons purement basket, mais pour ses activités de pasteur et ses prises de position sur des enjeux de société.

Il y a cinq ans, Mark Jackson était renvoyé par les Warriors et on imaginait mal le technicien rester sur la touche trop longtemps. Pourtant, l’ancien meneur des Knicks est toujours consultant TV aujourd’hui et malgré quelques rumeurs passées, il n’a pas retrouvé de banc NBA. L’explication, Andre Iguodala pense l’avoir.

Pour le vétéran des Warriors, pour qui Mark Jackson a été l’un de ses « coaches préférés de tous les temps », il aurait tout simplement été blacklisté dans la foulée de son renvoi. Pourquoi ? « C’était politique », assure l’ailier. « Vous savez ce que c’est, une fois qu’ils veulent que vous partiez, ils vont trouver quelque chose ».

Je n’ai jamais tapé sur la tête de quelqu’un avec ma Bible

Pour Andre Iguodala, il est surtout question de l’activité de pasteur de l’ancien coach : « Certains mercredis, il donnait une messe dans notre complexe d’entraînement. Il retransmettait son service depuis l’installation. Il pouvait installer un ordinateur dedans et prêchait, de sorte que ses fidèles puissent suivre. Je sais qu’il le faisait à domicile, à 7 heures du soir quand il n’y avait personne ».

En 2014, lors de son renvoi, la question liée à son activité de pasteur était bien sur la table. « Lorsqu’ils m’ont engagé, j’étais déjà pasteur », rappelait-il alors. « Je n’ai jamais tapé sur la tête de quelqu’un avec ma Bible ».

Vous ne pouvez pas avoir 200 personnes dans la franchise qui ne vous aime pas

Certes, mais Andre Iguodala pense précisément que ses croyances religieuses ont pesé : « L’un des soucis dont j’ai eu écho concernait ses positions sur le genre, le mariage ou ce que la Bible dit sur la sexualité. Notre président (Rick Welts), connu pour être l’un des meilleurs dirigeants sportifs, est gay. Donc il y a eu un conflit avec ça et ça a pris de l’ampleur. (Jackson) n’avait pas une super relation avec les propriétaires. Ça ne pouvait pas fonctionner ».

Il faut dire que l’ambiance était alors délétère, Mark Jackson ayant obtenu le renvoi de Brian Scalabrine, qui était son assistant, parce que ce dernier avait essayé de tempérer ses critiques contre Andrew Bogut, alors qu’un autre assistant, Darren Erman, avait ensuite été viré pour avoir enregistré les conversations entre les entraîneurs…

Des tensions qui avaient été confirmées à l’époque par Joe Lacob. Le patron des Warriors, en plus de souligner le refus de Mark Jackson de recruter de meilleurs assistants, avait eu des mots sévères envers l’ex-coach : « Il a fait un super boulot et je le complimenterai toujours à bien des égards, mais vous ne pouvez pas avoir 200 personnes dans la franchise qui ne vous aime pas ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés