Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Avec ses jeunes Hawks, Lloyd Pierce prône l’apprentissage par l’expérience

Le coach des Hawks avait un effectif très jeune et inexpérimenté pour sa première saison sur le banc. Il a donc accepté les erreurs de ses jeunes joueurs.

Si Vince Carter a autant été apprécié cette saison dans le vestiaire des Hawks, c’est autant pour son professionnalisme que pour son expérience.

Avec ses 21 saison, l’arrière faisait carrément figure de dinosaure puisque aucun de ses coéquipiers n’avait plus de sept ans d’expérience en NBA ! Dix joueurs étaient même à moins de quatre saisons dans les jambes.

Forcément, pour Lloyd Pierce, cette jeunesse est aussi synonyme d’apprentissage avec des erreurs qui s’accumulent, notamment en défense. Mais le coach des Hawks accepte qu’un jeune joueur puisse fauter.

« Quand on est jeune, il y a certaines choses qu’on ne sait pas », livre-t-il ainsi à l’Atlanta Journal-Constitution. « Je le savais. Le premier match, on joue à New York, puis le 20e, c’est Golden State pour la première fois, et le 30e, ce sera un premier duel avec Russell Westbrook… On joue contre ces joueurs pour la première fois et peu importe si c’est le 30e match de la saison. Ça ne peut pas être synonyme de frustration. »

« La seule frustration qui existe, c’est quand les efforts manquent »

L’ancien assistant des Sixers donne un exemple pour illustrer son propos.

« Son année rookie, T.J. McConnell m’a demandé si je me mettais parfois en colère quand lui et ses coéquipiers manquaient des choses en défense. Je lui ai répondu que je ne pouvais pas m’énerver contre un rookie qui joue ses premiers matchs en NBA et affronte Kyrie Irving. Je lui alors dit d’attendre de jouer Chris Paul. Je lui ai garanti que Paul allait le poster et qu’il allait obtenir la faute. C’est exactement ce qu’il s’est passé et T.J. a retiré son protège-dents, baissé la tête et m’a dit : ‘Tu me l’avais dit’. »

Lloyd Pierce laisse donc ses joueurs expérimenter. En revanche, l’inexpérience ne peut pas tout excuser.

« La seule frustration qui existe, c’est quand les efforts manquent. Les erreurs, on en fait tous et tout le temps, même pendant sa 10e saison. Mais les efforts, ça se contrôle. J’accepte les erreurs, ce n’est pas le souci. Mais je suis frustré quand je constate une absence d’effort. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Atlanta Hawks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés