Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Toronto reprend l’avantage du terrain malgré les 47 points de Stephen Curry

Derrière une adresse diabolique à 3-points (17/38), les Raptors l’ont emporté à l’Oracle Arena derrière 30 points de Kawhi Leonard et 17 points ou plus des quatre autres titulaires. En l’absence de Klay Thompson, Stephen Curry (47 points, 8 rebonds, 7 passes) a été héroïque mais trop esseulé.

Avec Shaun Livingston dans le cinq à la place de Klay Thompson, les Warriors souffrent d’entrée de jeu et Steve Kerr est obligé de demander le premier temps mort du match après seulement quatre minutes.

À l’exception de cinq points de Stephen Curry, aucun Warrior ne parvient à marquer dans le jeu et l’agressivité de Toronto, en particulier du duo Marc Gasol – Pascal Siakam pour cibler Cousins et Livingston, permet aux Canadiens de prendre les devants (17-7). En l’absence d’autre menace sur le terrain, Curry force la décision. Il prend neuf des seize premiers tirs de son équipe et marque 12 de leurs 14 premiers points. Quand il ne marque pas, c’est lui qui trouve Bogut sous le cercle.

Stephen Curry, seul contre tous

Malgré toutes leurs difficultés offensives, le plus gros problème se trouve de l’autre côté du terrain. Avec Draymond Green sur Kawhi Leonard, les aides défensives californiennes sont soit en retard, soit moins tranchante. Avec 20 points du trio Gasol – Siakam – Green, les Raptors font ce qu’ils veulent (26-16). Alors que Kawhi Leonard provoque faute sur faute, Stephen Curry continue son festival. Il termine le quart temps par un tir à dix mètres qui lui donne 17 points, 6 rebonds et 3 passes. Malheureusement pour lui, la défense des Warriors n’est toujours pas à la hauteur et le troisième tir primé de Green garde les Raptors à +7 (36-29).

Avec Curry sur le banc pour débuter la deuxième période, Toronto enfonce le clou. À l’image du pauvre Jonas Jerebko face à Pascal Siakam, les Raptors accélèrent et les Warriors sont pris de vitesse. Le Camerounais marque huit points en quatre minutes et l’écart atteint logiquement les +14 (52-38). Le retour en jeu de Draymond Green et de Stephen Curry, beaucoup plus actifs que le reste de leurs coéquipiers, permettent à Golden State de relever la tête. Andrew Bogut et Andre Iguodala leur emboitent le pas en défense et dans le sillage d’un Green qui se démultiplie, les Raptors restent muet pendant près de cinq minutes !

Kyle Lowry prend ses responsabilités

Alors que les Warriors grappillent péniblement leur retard, un tir primé de Kyle Lowry permet à Toronto de débloquer son compteur. Stephen Curry lui répond alors en marquant huit points de suite pour couper le déficit des siens de moitié mais Kyle Lowry enchaine un tir à trois points et un lay up en débordant Quinn Cook et Jordan Bell pour garder les doubles champions en titre à distance (60-52).

Derrière les 25 points de Stephen Curry et le réveil de leur défense, les Warriors restent donc en embuscade, mais alors qu’ils contrôlent bien Kawhi Leonard, le 6 sur 9 à trois points du duo Danny Green – Kyle Lowry et leurs dix pertes de balle leur font très mal.

Le déluge du Nord

Au retour des vestiaires, Nick Nurse opte pour un Fred VanVleet plus dangereux balle en main en lieu et place de Danny Green. Contrairement au Game 2, les Raptors commencent la période par un 6-0 grâce à un Gasol qui attaque toujours un Cousins en grosse difficulté. Un tir primé d’Andre Iguodala et quatre points de Curry lancent toutefois un 7-0 mais Kawhi Leonard répond derrière les 7m25. Iguodala ajoute dans la foulée un autre tir de loin mais cette fois, c’est Kyle Lowry qui lui répond ! Stephen Curry y va alors de sa banderille mais les Raptors enchainent un troisième gros tir à 3-point par VanVleet pour garder leurs adversaires à distance (76-65) !

Les Warriors continuent cependant de s’accrocher et reviennent de nouveau à -7 sur un lay up en transition de Draymond Green mais Toronto ne flanche pas. Bien défendu, VanVleet marque un tir difficile sur la tête de Cook, avant que Kawhi Leonard ne force Steve Kerr à arrêter le match après un nouveau 3-points, cette fois en transition (83-71). Quatre points de Bogut relancent Golden State mais l’avalanche continue. Deux 3-points de suite de Danny Green lancent un 8-0 qui fait passer l’écart à +16 (91-75). Stephen Curry ne baisse pourtant pas les bras, il atteint la barre des 40 points d’un tir longue distance mais sur l’action suivante, Danny Green fait de nouveau mouche après un cafouillage pour garder Toronto en contrôle (96-83).

Plus d’essence dans le moteur de la Dub Nation

À l’image de son équipe, l’Oracle n’abdique pas. La marée jaune donne de la voix et les joueurs trouvent un nouveau boost d’énergie pour commencer le dernier quart temps par un 6-0 pour revenir, encore une fois, à -7. Mais comme depuis le début de la deuxième mi-temps, les locaux n’arrivent pas passer le cap et deux tirs de suite de Serge Ibaka, dont un à mi-distance, les renvoient au dessus de la barre des dix unités (112-89). Alors que les Warriors semblent au bout du rouleau, Kyle Lowry enfonce le clou pour terminer un 15-5 qui repousse les champions en titre à -17, le plus gros écart du match (111-94).

Avec cinq minutes à jouer, les Warriors n’agitent pas pour autant le drapeau blanc. Avec deux tirs primés de Draymond Green et un Stephen Curry héroïque, qui se jette sur les lignes de passes et sur le parquet, ils reviennent à -10 (115-105). Les Raptors tuent finalement le match sur une séquence symbolique de leur performance. Après deux rebonds offensifs, une prière de VanVleet à 3-points au buzzer des 24 secondes, après ce qui ressemblait à un marcher de Kawhi Leonard, vient mettre fin aux espoirs de l’Oracle Arena.

La pression sera donc de nouveau sur les Warriors vendredi, qui ont reperdu l’avantage du terrain (2-1 pour les Raptors) alors qu’on ne sait toujours pas si Klay Thompson et Kevin Durant seront disponibles.

Warriors / 109 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Green 41 6/14 2/6 3/3 1 6 7 4 4 2 4 0 17 18
A. Iguodala 31 4/8 2/6 1/2 2 4 6 3 0 1 0 0 11 16
D. Cousins 19 1/7 0/1 2/3 0 3 3 2 2 1 3 0 4 0
S. Livingston 17 1/4 0/0 2/2 1 1 2 2 2 0 0 0 4 5
S. Curry 43 14/31 6/14 13/14 2 6 8 7 1 2 3 0 47 43
J. Bell 9 1/1 0/0 0/0 1 1 2 0 2 0 0 2 2 6
J. Jerebko 10 1/6 1/3 3/4 2 0 2 1 1 0 0 0 6 3
A. McKinnie 18 1/4 1/3 0/1 1 2 3 1 4 0 1 0 3 2
D. Jones 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
A. Bogut 22 3/4 0/0 0/0 3 4 7 3 3 1 1 1 6 16
Q. Cook 27 4/9 0/2 1/1 0 1 1 2 2 1 2 0 9 6
J. Evans 2 0/3 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -3
Total 36/91 12/36 25/30 13 28 41 25 21 8 14 3 109
Raptors / 123 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
P. Siakam 39 8/16 0/3 2/2 1 8 9 6 0 0 2 0 18 23
K. Leonard 38 9/17 2/6 10/11 2 5 7 6 3 2 4 2 30 34
M. Gasol 26 6/11 1/4 4/4 0 7 7 4 4 0 2 0 17 21
K. Lowry 43 8/16 5/9 2/2 0 4 4 9 3 1 3 1 23 27
D. Green 27 6/10 6/10 0/0 0 5 5 1 5 1 1 1 18 21
M. Miller 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
N. Powell 6 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
S. Ibaka 22 2/4 0/0 2/2 1 4 5 1 4 2 2 6 6 16
F. VanVleet 33 4/8 3/6 0/0 1 2 3 2 3 3 0 0 11 15
J. Lin 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
P. McCaw 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 1
J. Meeks 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
Total 43/82 17/38 20/21 5 35 40 30 22 9 14 10 123

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés