Présaison
NBA
Présaison
NBA
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

[Coaching] Petites erreurs et grandes conséquences

Depuis l’arrivée de Steve Kerr, les Warriors obligent leurs adversaires à faire beaucoup de choix défensifs, et donc à faire des erreurs potentielles. Dernier exemple face aux Blazers.

Golden State vient de remporter cinq matchs de suite sans Kevin Durant et la question est donc sur toutes les lèvres : et si les Warriors étaient meilleurs sans le MVP 2014, que beaucoup considèrent pourtant comme le meilleur basketteur actuel ?

Du côté des doubles champions en titre, on assure que la question n’a pas de sens, alors que KD n’a pas aimé le commentaire de Seth Curry, qui avait expliqué que les Warriors « bougent mieux quand Kevin Durant n’est pas là » et que s’ils « ne sont pas une meilleure équipe sans lui, ils sont certainement plus difficiles à défendre ». « Sûrement pas », s’est agacé le blessé !

Les Warriors ont besoin de Kevin Durant… lorsque leur système ne fonctionne pas

Comme souvent, la réalité est complexe. Depuis la prise de fonction de Steve Kerr, les Warriors ont ainsi mis en place un système basé sur le mouvement des joueurs qui est extrêmement compliqué à contenir. Comme l’expliquait Kobe Bryant avec son épisode « Golden Democracy », Stephen Curry et ses camarades obligent leurs adversaires à prendre tellement de décisions qu’ils misent sur des erreurs dont ils vont pouvoir profiter.

Sauf que les Cavaliers de LeBron James et le Thunder de Kevin Durant avaient montré qu’il était possible d’enrayer ces réactions en chaîne, en secouant physiquement Stephen Curry et Klay Thompson (comme les playoffs le permettent), mais aussi en ciblant le meneur en défense, pour l’obliger à prendre des fautes, privant Golden State de son détonateur principal.

Golden State est une sorte de fusion nucléaire, inarrêtable lorsque la réaction en chaîne peut démarrer, mais finalement contrôlable lorsqu’on arrive à gêner la première production d’énergie. Et c’est dans ces cas que Kevin Durant est précieux, parce que lui peut scorer tout seul, face à n’importe qui, et en dehors de tout collectif. Surtout lorsque celui-ci se grippe.

Face aux Blazers, il est toutefois clair que le jeu en isolation de KD n’est pas indispensable, tant les Warriors parviennent à faire des différences et à piéger leurs adversaires depuis le début de la série.

Un système qui provoque des erreurs en chaîne

On l’a encore vu hier, avec deux mises en application du système « Chin », un classique de la « Princeton Offense » qui écarte le terrain et permet des coupes vers le cercle. Alors que Damian Lillard réclame un changement défensif à Moe Harkless, Meyers Leonard semble prendre la demande pour lui et suit Stephen Curry, lâchant totalement Jordan Bell. Puis ce sont CJ McCollum et Moe Harkless qui communiquent mal sur un « switch », ce qui offre là aussi pas mal d’espace au meneur.

Les deux erreurs n’ont pas de conséquence immédiate… mais sur le principe de la réaction en chaîne, elles permettent à Stephen Curry et Jordan Bell de jouer un pick-and-roll avec beaucoup d’espace, et au meneur de marquer avec la faute.

Et le pire, c’est que ces réactions en chaîne ne s’arrêtent pas sur l’action, mais ont des conséquences à long terme.

Quelques possessions plus tard, Golden State remet ainsi en place le système « Chin ». Pas de « switch » demandé par Rodney Hood, qui défend sur Stephen Curry, mais CJ McCollum reconnait la mise en place qui avait piégé les Blazers peu avant, et il décide donc de ne pas laisser Stephen Curry jouer le pick-and-roll, en « switchant » sur le mouvement.

Le problème, c’est que c’était Moe Harkless qui défendait sur Stephen Curry lors de la première possession, et que Rodney Hood est surpris par l’initiative de son partenaire. Dans leur dos, ce diable de Draymond Green en profite donc immédiatement pour servir son arrière, qui peut shooter au-dessus de Zach Collins.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés