Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le GM des Pelicans réfute l’idée que les petits marchés ne peuvent pas gagner en NBA

David Griffin ne pense pas que New Orleans soit une trop petite ville pour remporter le titre. Selon lui, une bonne politique sportive peut permettre d’en faire une des franchises de l’avenir.

En débarquant à La Nouvelle-Orléans, David Griffin n’arrive pas dans la franchise la plus sereine ni dans la meilleure situation sportive. Déjà, le nouveau GM a un dossier d’urgence à régler : Anthony Davis.

Ensuite, une fois que l’intérieur All-Star sera transféré ou conservé, il faudra réussir un défi de taille : gagner avec le deuxième plus petit marché de la NBA, devant Memphis. On peut penser que c’est mission impossible. « Ce sont des conneries », annonce déjà David Griffin. « C’est grand comment San Antonio déjà ? »

C’est le 26e marché de la ligue, et il a cinq bagues aux doigts. Il est vrai que la tendance actuelle n’est plus totalement aux gros. Milwaukee n’est pas plus imposant que San Antonio et pourtant, les Bucks ont dominé la saison régulière. Oklahoma City a réussi à conserver Paul George alors que les sirènes des Lakers étaient pourtant très fortes.

Comme New York, Los Angeles est la ville la plus puissante de la ligue mais les Knicks et les Lakers sont privés de playoffs depuis six ans quand Chicago et Dallas, eux aussi, galèrent depuis quelques saisons…

« On en a parlé pendant l’entretien », raconte David Griffin. « L’idée que les petits marchés ne peuvent pas gagner est un non-sens. On a gagné à Cleveland et 1.6 million de personnes étaient présentes lors de la parade. Mais on a gagné de manière hétérodoxe : on voulait gagner maintenant. C’est différent d’ici. »

L’ancien GM de Cleveland est tout de même conscient que les Pelicans n’ont disputé les playoffs que deux fois en huit ans.

« Ce n’est pas facile d’appuyer sur un bouton et de gagner un titre du jour au lendemain. Mais si on commence à construire avec l’esprit de la ville, on peut bâtir quelque chose qui peut attirer les bonnes personnes. On veut construire quelque chose qui dure, et qui donne une chance à cette ville. Cleveland l’a fait ainsi. Ceux qui étaient là aimaient la franchise et avaient une incroyable passion. »

Il en fait même une question de fierté.

« C’est encore plus grand que le simple fait de gagner dans un petit marché : on doit gagner ici car ça a encore plus de valeur. Tout le monde peut gagner si on triche et qu’on prend de l’avance (en étant dans une grande ville). Commençons ensemble une aventure qui voudra dire quelque chose. Ça m’a beaucoup attiré. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New Orleans Pelicans en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés