Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
Coaching News

[Coaching] Ben Simmons, le pivot surprise

Alors que les Nets utilisaient son absence de shoot extérieur pour venir aider sur ses coéquipiers, Ben Simmons s’est transformé en poseur d’écran pour les piéger.

Les Nets ont piégé les Sixers lors du premier match de la série, en utilisant le manque de shooteurs de Philadelphie, se servant notamment du déficit d’adresse de Ben Simmons et Joel Embiid pour densifier la raquette et l’accès au cercle.

Mais les playoffs sont une partie d’échecs géante, et Brett Brown a évidemment contre-attaqué. Une des solutions, pour le coach de Pennsylvannie, a été de réduire le temps de jeu de ses shooteurs faibles venus du banc, TJ McConnell ou Jonathon Simmons. Le coach a également davantage donné le ballon à Jimmy Butler à la création, à la place de Ben Simmons, dont le défenseur descendait beaucoup trop bas sur demi-terrain, ce qui rendait l’aide près du cercle bien plus simple à effectuer.

Et une autre adaptation intéressante de la part des Sixers a été de placer Ben Simmons dans un rôle de « faux pivot ».

Les Sixers inversent les rôles et libèrent la raquette

Le meneur a ainsi posé beaucoup plus d’écrans pour ses camarades, lors du Game 3, et dans le quatrième quart-temps, alors qu’on approche des cinq dernières minutes et qu’il y a 9 points d’écart (114-105), il va donc jouer le rôle d’intérieur.

Sur la première attaque, il donne le ballon à JJ Redick sur l’aile, puis place un « down screen » à Mike Scott, c’est-à-dire que ce dernier reçoit l’écran en remontant vers l’axe du terrain. On pense alors que le système vise à libérer l’intérieur fuyant, mais ce dernier joue en fait un pick-and-roll inversé, avec Ben Simmons qui roule donc vers le cercle pour marquer avec la faute.

Quelques secondes plus tard, on retrouve un système « floppy », un classique avec un écran très proche de la ligne de fond pour un JJ Redick qui remonte. Ben Simmons joue le main-à-main avec son arrière, sauf que ce dernier lui renvoie immédiatement le ballon pour qu’il attaque le cercle. Spencer Dinwiddie est à terre, Rondae Hollis-Jefferson est au niveau de la ligne à 3-points et la raquette de Brooklyn est donc déplumée, avec D’Angelo Russell et Joe Harris pour protéger le cercle…

Ben Simmons a d’ailleurs trois choix de passe, et il décide de servir Tobias Harris, qui peut placer un dunk tranquille.

Enfin, sur l’action suivante, Ben Simmons se sert de l’action précédente. L’Australien semble encore vouloir jouer le main-à-main avec JJ Redick. Les Nets sont donc aux abois… sauf que le Sixer n’arrête pas son dribble et piège l’anticipation de Rondae Hollis-Jefferson pour filer au cercle et dunker. Philadelphie vient de placer un 7-1 qui tue la rencontre.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *