Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[Coaching] Comment les Nets utilisent le manque de shooteurs des Sixers

Parce qu’ils manquent de shooteurs extérieurs autour du duo Joel Embiid – Ben Simmons, les Sixers sont tombés dans le piège tendu par les Nets lors de leur premier duel.

Les Sixers peuvent afficher leur confiance, ils affrontent des Nets bien préparés et avec un plan clair. Daniel Kawashima le détaille très bien dans cette vidéo, où il montre la stratégie de Brooklyn pour gêner et piéger Philadelphie.

Des impasses pour protéger au maximum la raquette

L’idée principale, c’est que Kenny Atkinson demande à ses joueurs de protéger en priorité la raquette, et qu’il peut le faire parce que cette équipe de Philadelphie manque de shooteurs. Ben Simmons ne tire jamais de loin, Joel Embiid ne tourne qu’à 30% à 3-points et certains remplaçants comme TJ McConnell (14 tirs à 3-points réussis cette saison…) ou Jonathon Simmons ne sont pas non plus des menaces extérieures. Ils peuvent donc être ignorés par les joueurs de Brooklyn.

Comme sur cette action, où Rodions Kurucs et Ed Davis snobent totalement Ben Simmons et Joel Embiid pour venir en aide sous le cercle afin d’empêcher Tobias Harris de s’approcher, l’obligeant à servir Jonathon Simmons dans le corner.

Ce manque de shooteurs efficaces permet ainsi aux Nets de bloquer les contre-attaques de Ben Simmons, là où il est le plus efficace, l’obligeant ainsi à lâcher le ballon et à globalement jouer sur demi-terrain.

JJ Redick ciblé et frustré

Bien sûr, il y a quand même un shooteur à Philadelphie mais Daniel Kawashima montre bien comment les Nets « top-lock » JJ Redick, c’est-à-dire qu’ils se placent entre lui et le ballon, afin de l’empêcher de remonter pour prendre les écrans qu’il a l’habitude d’utiliser afin de se créer des positions ouvertes. C’est une stratégie défensive assez risquée, mais comme Brooklyn a décidé de faire l’impasse sur un paquet de joueurs, ils peuvent tout à fait vivre avec les problèmes que ça pose.

Que faire alors, pour les Sixers ? Déjà, Joel Embiid, même s’il est clairement affaibli avec ses douleurs au genou, doit absolument aller travailler poste bas. Le pivot ne doit pas accepter les tirs à 3-points complètement ouverts que lui offrent les Nets, car ils sont de leur côté très contents qu’il se contente d’artiller de loin, au lieu d’aller les enfoncer dans la raquette.

Daniel Kawashima explique également que JJ Redick doit davantage se placer dans un rôle de poseur d’écrans. La stratégie « top-lock » ouvre ainsi l’arrière de la défense et les Sixers peuvent trouver des solutions afin d’en profiter.

Le plan tactique des Nets rappelle d’ailleurs celui mis en place par les Celtics, lors de la demi-finale de conférence des derniers playoffs, et répète encore une fois que le duo Ben Simmons – Joel Embiid a absolument besoin de shooteurs à 3-points efficaces et à gros volume pour pouvoir vraiment briller dans la NBA actuelle. Et particulièrement durant les playoffs.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés