NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
LAL
DEN3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.36DEN3.4Pariez
  • MIA2.26BOS1.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Joel Embiid beaucoup trop fort pour les Nets

Dans ce potentiel duel au premier tour des playoffs, le pivot des Sixers n’a pas fait dans le détail (39 points, 13 rebonds et 6 passes) dans un match maitrisé jusqu’au bout (123-110).

Au moins, les Nets sont prévenus. S’ils valident leur ticket pour les playoffs et qu’ils se retrouvent face aux Sixers au premier tour, ils devront trouver une solution face au géant d’en face : Joel Embiid.

Que faire face à un joueur aussi dominateur poste bas ? Mais également capable de punir à longue distance ? À l’image de ses trois shoots primés inscrits en transition dans les premières minutes de ce match. Le pire, c’est que Joel Embiid n’est pas le seul géant à envoyer de loin dans cette entame de match 100% favorable aux Sixers.

Joel Embiid puis Boban Marjanovic de loin !

En transition également, Boban Marjanovic hérite d’un tir grand ouvert en tête de raquette. Le pivot d’en face, Jarrett Allen n’y croit pas et ne sort pas. Dommage pour lui ! Car Bobby, d’un geste soyeux, lui colle son deuxième tir à 3-points en carrière (le 2e dans la semaine d’ailleurs !). Quelques secondes après ce tir, Allen gagne le banc. On ne le reverra plus de la rencontre… Kenny Atkinson se doit bien de trouver des solutions car son équipe prend l’eau de partout.

Avec cette folle adresse longue distance, Philadelphie s’envole au score dans le second quart-temps. Ben Simmons dicte le tempo et distribue à tout-va pour donner 20 points d’avance à son équipe (46-26). Pas dans une grande soirée au niveau du tir, le tandem Jimmy Butler  – Tobias Harris se met au service du collectif. Philly ne manque pas de ressources pour scorer ce soir. Derrière un Joel Embiid intenable au poste, les locaux peuvent compter sur les bonnes entrées de son pivot remplaçant donc, ainsi qu’un Mike Scott précieux derrière l’arc.

La soirée sans de D’Angelo Russell

En face, le banc des Nets apporte des éléments de réponse là où les titulaires sont plus à la peine. À l’image d’un D’Angelo Russell qui ne rentre jamais vraiment dans son match et connait une soirée pleine de déchets. Derrière le très propre Joe Harris, les visiteurs s’appuient sur le remplaçant Rondae Hollis-Jefferson. Impressionnant de mobilité et d’agressivité vers le cercle, et le gaucher signe, avec son 3e double-double de la saison, sa meilleure sortie depuis des semaines.

Avec Caris LeVert, il est l’une des principales explications du retour à 10 points de Brooklyn. Mais malgré son activité, les Nets vont rester embarqués dans un match de trainard jusqu’au bout, sans jamais vraiment parvenir à repasser sous cette barre des 10 points. Les Nets n’ont pas la taille et la puissance pour faire face à la paire Embiid-Marjanovic. Et les prises à deux ne donnent rien quand Ben Simmons coupe au cercle sans ballon. Le coup de mieux de D’Angelo Russell en fin de rencontre et la 6e faute de Ben Simmons ne changent rien à l’issue de ce match.

Victoire des Sixers (48 victoires – 27 défaites) qui enchainent avec un déplacement dans le Minnesota samedi. Les Nets (38 victoires – 38 défaites) accueillent Boston le même soir et devront batailler jusqu’au bout pour les playoffs.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés