NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
LAL
DEN3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.48DEN2.85Pariez
  • MIA2.35BOS1.65Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit : la casa de Russell

D’Angelo Russell a été le cerveau du braquage improbable des Nets face à Sacramento, avec ses 27 points (sur 44 au total) dans le dernier quart-temps.

D’Angelo Russell veut gagner le trophée de MIP et s’en donne les moyens.

Les Kings s’y mettent à plusieurs pour l’arrêter… sans succès

Passé de monnaie d’échange à All-Star en quelques mois, le meneur de jeu ne cesse de faire parler de lui et il a encore une fois démontré toute l’étendue de ses qualités la nuit dernière. D’abord avec 17 points en première mi-temps pour limiter la casse, alors que Sacramento s’envolait au score, puis en prenant littéralement feu dans le quatrième quart-temps.

Entre layups et 3-points, l’ancien Laker s’est amusé avec la défense adverse et ses 27 points dans la période (dont 16 de suite) ont permis à son équipe de rattraper un retard de 25 points dans le dernier quart pour s’imposer, chose que trois équipes seulement avaient réussi auparavant, depuis 1955 !

À un moment donné, les Kings avaient beau savoir que le meneur allait driver main gauche ou s’arrêter à 3-points, ils n’arrivaient pas à l’arrêter, même en s’y mettant à plusieurs.

« Le mérite revient en bonne partie aux intérieurs », souligne le MVP de la soirée, cité par ESPN. « Ils m’ont permis de faire ça avec leurs écrans. Une fois qu’on est lancé, n’importe quel joueur qui voit le jeu et qui voit le chemin du panier ouvert, peut faire ce qu’il veut, sans limite. »

Records en pagaille

Les siennes sont finalement arrivées dans la dernière minute, avec un layup et un jumpshot manqué, mais Rondae Hollis-Jefferson a su conclure l’affaire à la dernière seconde et ce sont bien les 27 points de D’Angelo Russell (à 10/15) dans le dernier quart, un record cette saison en NBA, qui ont fait la différence.

« Quand quelqu’un est dans ce groove, c’est dur de l’en faire sortir. Qu’importe ce que l’adversaire t’envoie, tu trouves un moyen de marquer. C’était un peu comme ça aujourd’hui. »

En plus de cette victoire renversante, il repart de Sacramento avec le record de 3-points sur une saison pour un Net (202, un de mieux que celui établi par Allen Crabbe l’an passé) et son record de points en carrière avec ses 44 points à 18/33 aux tirs dont 6/15 de loin, qu’il a accompagnés de 12 passes, 4 rebonds et 4 interceptions.

Grâce à lui, Brooklyn se donne de l’air avant une fin de saison régulière qui s’annonce corsée. Même si avec un D’Angelo Russell dans cette forme, les Nets peuvent être sereins.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brooklyn Nets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés