Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
DET
NOR21:30
TOR
MIL0:00
SAS
UTH1:00
NYK
CHA1:30
News

C’est une certitude : Kawhi Leonard est revenu à son meilleur niveau

Match après match, Toronto continue de s’affirmer comme la meilleure équipe de la ligue et Kawhi Leonard comme un MVP potentiel.

L’ailier des Raptors a encore délivré une prestation de grande qualité contre les Sixers avec 36 points à 54 % de réussite, 9 rebonds et 5 interceptions. Une nouvelle preuve qu’il est bien de retour à son meilleur niveau, celui qui lui avait permis de terminer 3e du vote pour le MVP en 2017.

« Ce gars est talentueux », déclare Pascal Siakam. « Les gens l’ont oublié. Ils ont oublié ce qu’il pouvait faire et à quel niveau. Pas seulement marquer des points, mais défendre sur le meilleur attaquant adverse, faire des interceptions, etc. C’est plaisant à observer. »

L’ancien joueur des Spurs s’est notamment montré en défense. Toujours bien placé dans les aides défensives, il a, avec ses mains immenses, dévié ou intercepté quantité de ballon. Un véritable poison pour l’attaque des Sixers. En attaque, rien ne change. Juste et adroit, il choisit bien ses moments et ses shoots. Il s’est même offert un gros dunk en dernier quart-temps au milieu de Jimmy Butler et Joel Embiid.

Décisif dans les grands matches

Cette saison, l’ancien Spur a dépassé sept fois la barre des 30 points et cinq occurrences interviennent contre des grosses écuries : Philadelphie (deux fois), Golden State et Boston (deux fois).

« Je pense que, pour lui, c’est un niveau intéressant », sourit Nick Nurse. « Il retrouve ses jambes. Comme pour tout le monde, il y a de plus gros matches que d’autres. C’est un immense talent. Et quand les choses s’endurcissent, il va jouer plus dur. »

Pourtant, le MVP des Finals 2014 reste loin de ce constat.

« J’essaie d’être bon chaque soir » tempère Leonard. « Je l’ai déjà dit, si on essaie de se réveiller uniquement contre les bonnes équipes, c’est très compliqué. Il faut être régulier quotidiennement. Peu importe le joueur ou l’équipe qu’on affronte. »

Il n’a donc pas été excité par l’idée de jouer Ben Simmons, Embiid et Butler : « Des matches comme celui-ci, contre une équipe de playoffs, un possible adversaire du futur : je ne le vois pas comme ça. Je joue, tout simplement, comme chaque soir. »

Et il le fait bien. Très bien même.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *