Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Charlotte – Miami : Tony Parker (24 pts, 11 pds) a encore de très beaux restes !

Mis au repos lors du dernier match face au Sixers, Tony Parker a prouvé cette nuit qu’il en avait encore dans les jambes !

Face au Heat, le Français a largement contribué au succès 125-113 de son équipe en réalisant son premier double double depuis mars 2016, avec 24 points et 11 passes décisives, performance qu’il a fêté en dépassant la barre des 19 000 points en carrière. À ses côtés, Nicolas Batum est rentré très vite dans le match et termine la partie avec 20 points. Malik Monk (20 points à 4/6 à 3 points) et Kemba Walker (19 points, 8 passes décisives) complètent le quatuor victorieux des Hornets. Côté Miami, les coéquipiers de Dwyane Wade (19pts) et Hassan Whiteside (16 points, 12 rebonds) ont tenu leur rang en attaque mais n’ont jamais été en mesure d’arrêter des frelons déferlants.

Nicolas Batum se lâche, Tony Parker se chauffe

Parmi les souhaits de James Borrego, il y avait la volonté de voir Nicolas Batum être impliqué d’entrée en attaque. L’ailier français répond en scorant 10 des 20 premiers points de son équipe à 3/3 au tir. Son 3-points en guise de réponse à celui de D-Wade permet à Charlotte d’entamer un 10-0 dans lequel Willy Hernangomez et Kemba Walker s’illustrent également (25-18).

Miami s’accroche à l’image de Bam Adebayo qui trouve Josh Richardson à 3-points avant d’être mis sur orbite par Dwyane Wade pour un alley-oop qui ramène Miami à 25-23. Après un premier quart terminé à +2 grâce à un lay-up de Malik Monk main gauche (31-29), « Buzz City » va alors pouvoir compter sur un précieux relais, celui de Tony Parker, auteur de 14 points en deuxième quart. Dans tous les bons coups, TP score 9 points en 8 minutes et délivre trois caviars pour offrir 11 longueurs d’avance à son équipe lors de son premier passage (52-41). A tel point que James Borrego le remet sur le parquet à la place de Jeremy Lamb pour terminer la première mi-temps. Le Français alterne alors les drives victorieux et les passes décisives pour le 3-points de Kemba Walker et le lay-up de Michael Kidd-Gilchrist. Suffisant pour maintenir le Heat à -10 (65-55).

TP de retour au top

Miami fait le dos rond et ne tarde jamais longtemps au delà des 10 points d’écart. Au retour des vestiaires, c’est Hassan Whiteside qui prend le relais de Kelly Olynyk (13 points à la mi-temps) et D-Wade. Le pivot floridien enchaîne un alley-oop envoyé par Rodney McGruder, un dunk sur une passe de Goran Dragic et un panier avec la faute de Jeremy Lamb pour alimenter un 13-4 (71-68).

Mais les Hornets répondent à leur tour par un 17-4 foudroyant. Kemba Walker et Nicolas Batum servis par Tony Parker font mouche à 3-points pour lancer la série. Les deux Français continuent de se montrer par la suite : l’ailier scotche Tyler Johnson pour permettre à Malik Monk d’ajouter 3-points de plus en transition tandis que le meneur fait briller MKG (à qui il passe ensuite une soufflante) avant de conclure un nouveau drive avec l’aide de la planche.

Relégué à 96-77 à 10 minutes de la fin, alors que TP continue de faire le spectacle, à servir Willy Hernangomez et à faire tourner en bourrique Justise Winslow avec deux spin moves (96-77), le Heat refuse de se laisser abattre.

D-Wade aligne deux paniers à 3 points et voit même Tyler Johnson servir Bam Adebayo pour un dunk qui ramène à nouveau les Floridiens à -10 (102-92). Mais Charlotte se relèvera vite de ce coup de pression. Après le 2+1 de Cody Zeller, c’est Malik Monk en tête de raquette qui monte au créneau pour distancer définitivement Miami (108-92). En grande forme, Tony Parker mettra un terme au suspense avec la manière, à savoir une 10e passe décisive pour le panier derrière l’arc de Kemba Walker et un 3 points sur sa seule tentative du match.

Comme il l’a confié après la rencontre, Tony Parker se sent bien physiquement, et tant que ce sera le cas, Charlotte pourra envisager la suite des événements avec une certaine ambition, à commencer par les trois prochains matchs à la maison contre OKC (demain), Cleveland puis Atlanta. Battu en back-to-back, le Heat va prendre le temps de se reposer avant de se rendre à Atlanta, samedi soir.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Miami Heat en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés