Présaison
NBA
Présaison
NBA
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.9BRO1.91Pariez
  • LOS1.58GOL2.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Jeremy Lin et D’Angelo Russell devront s’inspirer du tandem Lillard-McCollum

« C’est une progression lente, un marathon, pas un sprint. » Telle est la devise affichée par Kenny Atkinson. Le coach sait qu’il va travailler sur un projet au long cours avec Brooklyn. L’une des premières étapes de ce projet a été ce trade de Brook Lopez, pierre angulaire de la franchise de ces dernières années. Un pivot qu’Atkinson n’a coaché que durant une saison mais auquel il était très attaché. 

Son départ ?

« Quelque chose de très dur », répète-t-il à trois reprises. « C’est dur pour un joueur qui a connu tellement de coaches différents. Il a incarné notre culture, c’était un plaisir de le côtoyer au quotidien. C’était probablement la décision la plus dure que j’ai dû prendre en tant que coach car c’est un sacré joueur. Mais ça fait partie du job, c’est prendre ce genre de décision avec Sean (Marks, le GM). Encore une fois, notre calendrier est un peu différent, on a pris cette décision pour beaucoup de raisons différentes. »

L’une de ses raisons était de s’offrir un jeune talent à la mène en la personne de D’Angelo Russell. L’enjeu de la saison à venir sera de savoir comment l’ancien Laker va cohabiter avec le titulaire déjà en place, Jeremy Lin. Sur ce point-là, l’ancien joueur de l’Hermine de Nantes pense que cette combinaison peut avoir des similarités avec celle de Portland, Damian Lillard et C.J. McCollum. D’autant qu’Atkinson est du même avis que Brad Stevens : le respect des postes « purs » n’existe plus.

« On ne regarde plus notre effectif avec les postes 1, 2, 3, 4 et 5. Nous avons nos petits, ces joueurs au large qui peuvent porter le ballon. Puis nous avons nos ailiers, nos grands qui peuvent shooter et ceux qui jouent le pick. Je n’anticipe aucun problème. Notre attaque sera vraiment propice à ce que tous les deux (Lin et Russell) touchent suffisamment le ballon. Je ne veux pas comparer les joueurs mais regardez Lillard et McCollum, ils finissent par beaucoup jouer à la mène tous les deux. Alors croyez-moi, il y aura assez de minutes et de possessions pour nos deux joueurs. »

Autrement dit, ils devraient être amenés à passer beaucoup de temps ensemble sur le terrain. Ce qui ne sera pas sans poser quelques questions au niveau défensif. Mais Atkinson, l’un des rares coaches « titulaires » à œuvrer durant la summer league, ne s’en fait pas car le groupe est jeune, et il est donc là pour apprendre.

« On veut un certain groupe pour construire ensemble. L’âge joue là dedans car tu ne veux pas avoir de différences d’âge durant une reconstruction. C’est bon d’avoir un noyau de jeunes sur lequel construire. Et c’est une seconde chance géniale pour D’Angelo. Luke (Walton) est un sacré coach mais je pense qu’il cherchait un nouveau départ. Nous sommes donc dans un nouveau programme, un nouveau départ. »

De quoi accrocher les playoffs dès cette année, comme Jeremy Lin le pense ?

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires