Pariez en ligne avec Unibet
  • DET1.42WAS2.58Pariez
  • TOR1.04CLE7.85Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Robert Horry : « Les gens oublient à quel point Hakeem Olajuwon était fort »

Nouvel invité à la table de l’émission The Jump d’ESPN, Robert Horry a remis de l’huile sur le feu du débat lancé par son ancien coéquipier Kenny Smith. Selon ce dernier, les Rockets de 1995 auraient battu le Chicago de Michael Jordan en finale, si jamais les Bulls y étaient parvenus.

En chemin, Robert Horry a fait une autre révélation… disons, beaucoup moins prudente.

« Bien sûr qu’on les aurait battus ! J’ai joué pour Phil [Jackson] et Phil détestait faire des prises à deux. [Les Bulls] n’avaient personne pour défendre sur Dream. Ils n’avaient personne ! Je le dis deux fois car Dream était tellement dominateur. Quand on jouait San Antonio, Tim [Duncan] était en train de me tuer au poste bas, et Phil refusait encore et toujours de faire prise à deux sur lui pour l’empêcher de continuer son chantier. Et Dream était vingt fois meilleur que Tim Duncan. On avait aussi Vernon Maxwell qui était entré dans la tête de Jordan. Et moi, je me serais occupé de Scottie Pippen. Je l’aurai verrouillé ! Cela aurait une grande série mais on aurait gagné. »

Emporté par la fougue de son argumentaire, Robert Horry a déclaré qu’Hakeem Olajuwon était « vingt fois meilleur » que Tim Duncan. Une remarque qui a bien fait rire Paul Pierce et qui demande forcément une explication de texte.

« J’ai joué avec les deux joueurs » rappelle Robert Horry. « Je connais leur éthique de travail. Dans ce domaine, Kobe était le meilleur que j’ai jamais vu. Mais j’ai vu ces deux joueurs à l’entraînement, et je voyais ce qu’ils apportaient à l’équipe. Tim n’avait pas ce truc en plus qu’avait Olajuwon. Je ne dis pas que Tim n’était pas une superstar mais ce qu’a apporté Olajuwon était incroyable. Les gens oublient à quel point il était fort. Je dis toujours qu’on juge les grands joueurs par ce qu’ils ne peuvent pas faire. En fin de match, vous préférez avoir qui aux lancers francs : Duncan ou Dream ? »

Ancien de San Antonio où il a gagné le titre, Stephen Jackson réplique alors Duncan du tac au tac.

« On discute, on a chacun nos opinions. C’est pour ça que j’aime cette émission », conclut Big Shot Rob. « Mais, je pense vraiment que Dream n’obtient pas assez de crédit. Il était exceptionnel. Et ce n’est pas un hasard si tout le monde vient encore le voir pour lui demander des conseils sur ses appuis. »

https://www.youtube.com/watch?v=Ki8rMWRYXtc

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés