NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DET
MIL1:00
ATL
MIA1:30
CHI
CHA2:00
PHI
BRO2:00
SAC
MEM4:00
GSW
HOU4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • DET8.3MIL1.08Pariez
  • ATL3MIA1.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

DeMarcus Cousins n’intéressait pas les Celtics…

Cela ne fait pas vingt-quatre heures que DeMarcus Cousins est officiellement un Pelican que cet échange entre les Kings et les Pelicans a déjà fait couler beaucoup d’encre. Outre l’impact engendré par l’association du pivot et d’Anthony Davis, deux des meilleurs intérieurs de la ligue, une question demeure : alors que les Celtics disposaient de nombreux atouts, supérieurs à ceux des Pelicans, pour convaincre Sacramento, pourquoi n’ont-ils pas appuyé sur la gâchette pour obtenir l’ancien King ?

Boston droit dans ses bottes avec ses principes

En premier lieu, Danny Ainge a déjà déclaré ne pas vouloir faire de concessions conséquentes pour un joueur en passe d’être free agent. Or, c’est le cas de DeMarcus Cousins, en mesure de tester le marché lors de l’été 2018. Plus éligible à la Designated Player Veteran Exception suite à cet échange, le pivot aura moins d’intérêt financier à prolonger avec sa nouvelle équipe. Dès lors, Danny Ainge avait toutes les raisons de se méfier et de ne pas perdre d’éléments de valeur sans garantie.

Par ailleurs, le Boston Globe dévoile une explication très simple à la passivité des Celtics à l’égard de DeMarcus Cousins : ils n’auraient jamais été vraiment intéressés par le joueur.

Ce désintérêt n’est pas justifié par des doutes sur son talent, mais sur sa personnalité. Selon la publication de Boston, le staff des Celtics a longuement enquêté sur l’intérieur et si l’individu est apprécié en dehors du terrain (il a beaucoup oeuvré pour la communauté de Sacramento), son caractère représentait un souci de taille dans le collectif des Celtics. Même son de cloche chez Brad Stevens, cité par Cedric Maxwell sur CBS Boston Sports. Le coach des Celtics ne voulait pas entraîner un élément comme Cousins.

La personnalité de DeMarcus Cousins sur le terrain en question

Sur les six dernières saisons, DeMarcus Cousins compile 105 fautes techniques, 46 sorties pour six fautes et 12 expulsions. C’est le leader de la ligue dans ces trois catégories, d’après ESPN. D’ailleurs, lors de la dernière confrontation entre Boston et Sacramento, le Globe rappelle que le joueur n’a pas joué, suspendu pour un match par la ligue après avoir reçu sa 16e faute technique de la saison.

L’ex-pivot des Kings a les défauts de son âge et aussi talentueux soit-il, l’acquérir est un pari, pas une garantie de réussite. Après tout, combien de campagnes de playoffs a-t-il disputé ? Aucune… Ce pari, les Pelicans pouvaient le risquer, au regard de leur situation de non qualifié en playoffs. Deuxièmes de la conférence Est, en grande partie grâce à la construction minutieuse d’un collectif par Danny Ainge et Brad Stevens, les Celtics ne pouvaient tout simplement pas se le permettre et au bout du compte, ils ne l’ont donc jamais sérieusement envisagé.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New Orleans Pelicans en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés