Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.06CHI1.8Pariez
  • IND1.15OKL5.9Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tests de chaussures : notre bilan complet de la saison 2015-16

nike-hyperrev-2016-black-metallic-01Comme l’an dernier, dix-sept paires de chaussures de basket sont passées par notre banc d’essai au cours de la saison. Avant les vacances, et pendant les soldes, il est l’heure de tirer le bilan.

On ne va pas le cacher, la saison a été plutôt mitigée pour les équipementiers. Beaucoup de modèles ont joué la carte de la continuité, et les surprises ont été rares.

LA CHAMPIONNE

Nike HyperRev 2016

La HyperRev est assurément notre coup de cœur de l’année. Confortable et dynamique, elle n’a pas de défaut majeur. Surtout qu’à 109,90 euros, elle était la chaussure la moins chère de l’année ! A l’exception d’un scratch qui a parfois du mal à rester en place, nous n’avons rien trouvé à lui reprocher.

L’AUTRE REINE DU RAPPORT QUALITÉ-PRIX

Adidas Lillard 2

Vous préférez les tiges basses ? Pas de souci, la Lillard 2 est l’autre chaussure de l’année, également pour un tarif de 109,90 euros ! Le confort et l’amorti sont également au rendez-vous. Son péché mignon : un petit manque d’accroche si la semelle n’est pas régulièrement époussetée.

LA PLUS SÛRE

Nike LeBron 13

Ho15_BB_LJames_Flow1_345_original

Comme l’an dernier, les plus gros gabarits pourront se tourner tranquillement vers la chaussure de LeBron James. Mais c’est presque par défaut. Aucune chaussure de la cuvée 2015-16 ne nous a offert un verrouillage total ou similaire à ce que pouvait faire, par exemple, une LeBron XI. Les marques surtout semblent à la recherche du compromis entre maintien et sensations.

Si elle souffre d’un petit défaut d’adhérence, la LeBron 13 peut compter sur un amorti et un maintien qui raviront les plus costauds.

LA PLUS FUN

Nike KD9

Dernier modèle testé, la KD9 nous a immédiatement conquis grâce à cette semelle Zoom à 360 degrés découpée à l’avant. Ça rebondit dans tous les sens, et c’est un véritable régal !

Mention spéciale aussi à la Kyrie 2 et à sa semelle arrondie, qui apporte un petit bonus de dynamisme appréciable.

LES PLUS POLYVALENTES

Jordan Super.Fly 4, Under Armour Curry 2

Dans le secteur très convoité des chaussures à tout faire, Jordan Brand et Under Armour ont pris le pouvoir. La Super.Fly 4 s’impose comme la référence, avec des prestations solides dans tous les compartiments. Légèrement moins de maintien, mais un peu plus d’accroche, pour la Curry 2, qui pourra aussi convenir à une palette de joueurs assez large.

Chez les chaussures à tige basse, la CP3.IX de Chris Paul est le modèle le plus solide dans l’ensemble, juste devant la KD8.

LA MARQUE QUI MONTE

Adidas – Lillard 2, Rose 6

422704

Les designs de la marque aux trois bandes ne font pas toujours l’unanimité, mais en terme de performances, il n’y a pas photo : adidas progresse. Et vite ! L’amorti Boost est un atout qui commence à être exploité dans toutes ses possibilités. Sur la Rose 6, cela nous a offert d’excellentes sensations. La Lillard 2, on l’a dit, est également un essai transformé pour un petit prix. La Crazylight Boost 2015 a aussi progressé. Et la version 2016, dont le test sera publié au mois d’août, va placer la barre encore plus haut !

Oui, adidas est bien la marque qui monte sur le plan des performances, et ses derniers modèles ont réservé plus de bonnes surprises que la concurrence.

PEUT MIEUX FAIRE

Air Jordan XXX, Nike Kobe 11, Peak Tony Parker III

La Air Jordan XXX est une très bonne chaussure, mais elle n’a surpris personne. Pour le 30e anniversaire de la marque, c’était forcément une petite déception de voir que le Jumpman n’a accouché que d’une version plus rigide de la Air Jordan XX9.

La Kobe 11 joue aussi le registre du déjà vu, avec un modèle qui rappelle la Kobe 9, mais avec une moins bonne traction. Enfin, Peak ne nous a pas surpris non-plus, avec une Tony Parker III complète, mais qui n’a rien proposé de nouveau par rapport au modèle précédent. On concède par contre à cette TP III d’être une bonne option pour le playground, car elle combine confort et solidité.

LES DÉCEPTIONS

Adidas Wall 2, Nike Hyperdunk 2015, Jordan Melo M12

Fa15_BB_HD15_749561-100_G_original

Malheureusement, il y a eu pas mal de déceptions cette saison. Alors qu’elle figurait parmi les bonnes surprises de la saison dernière, la ligne Wall s’est écroulée. Lourde, raide et mal amortie, la deuxième chaussure signature du meneur des Wizards ne nous a pas convaincus, et lui non plus, puisqu’il a quitté la marque. Le point noir pour adidas cette saison.

Du côté de Nike, ce n’est pas beaucoup plus joyeux, puisque c’est carrément la Hyperdunk 2015, modèle central de la gamme, qui est passé au travers. Trop raide, trop inconfortable.

Chez Jordan, c’est la Melo M12 qui n’a pas été à la hauteur. Alors que la M11 avait décroché la première place en 2014-15, sa petite soeur s’est surtout distinguée à cause de ses lacets inconfortables.

LE CLASSEMENT ET LES NOTES

Nike HyperRev 2016 – 17,5/20
Air Jordan XXX – 17,5/20
Nike KD9 – 17,5/20
Adidas Lillard 2 – 17/20
Nike LeBron 13 – 17/20
Jordan Brand CP3.IX – 17/20
Under Armour Curry 2 – 17/20
Nike Kobe 11 – 16,5/20
Nike Kyrie 2 – 16,5/20
Adidas Rose 6 – 16,5/20
Jordan Super.Fly 4 – 16,5/20
Nike KD8 – 16/20
Peak Tony Parker III – 15/20
Jordan Brand Melo M12 – 14/20
Adidas Crazylight Boost 2015 – 14/20
Adidas Wall 2 – 12,5/20
Nike Hyperdunk 2015 – 12/20

Commandez chez B4B la nouvelle Jordan Super.Fly 5 avec son amorti Zoom Air et la nouvelle semelle XDR que portera Blake Griffin la saison prochaine

super-fly-5

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires