Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Stephen Curry ne cherche aucune excuse

NBA: Playoffs-Houston Rockets at Golden State WarriorsUn des tournants de la saison des Warriors aura été la blessure de Stephen Curry contre Houston au premier tour. Les Warriors ont tout donné pour accrocher le record des 73 victoires et sont arrivés émoussés dans la dernière ligne droite, les pépins du double MVP en début de campagne en étant le parfait symbole.

Depuis, Stephen Curry a alterné le bon et le moins bon, comme en finale où il est apparu en difficulté sur pas mal de séquences. Mais il a également inscrit 40 points face aux Blazers dans un énorme coup de chaud. Il a aussi contribué à sortir les Dubs du purgatoire face au Thunder et dans le même temps, Steve Kerr n’a cessé d’assurer que son meneur de jeu était en bonne santé. Mais était-il à 100% ? Probablement pas.

« Il n’y a pas d’opération ou quoi que ce soit de prévu cet été. J’ai besoin d’être en meilleur santé mais il n’y a pas d’excuses pour ce qui s’est passé sur le terrain, » se contente d’affirmer Curry. « J’étais là, prêt à jouer. J’ai fait de bons matches, j’ai fait de mauvais matches, c’est tout. Je reviendrai plus fort la saison prochaine et prêt à y retourner. »

Le meilleur joueur de saison régulière laisse clairement entendre que tout n’allait pas bien pour lui lors de ces playoffs, mais refuse de se réfugier derrière cette excuse.

« Je vais bien » insiste-t-il dans des propos relayés par CBS Sports. « J’ai trois mois pour me préparer pour la saison prochaine. Je ne me blesserai pas en faisant la fête, c’est tout ce que je peux vous dire ».

Véritable gêne ou façon détournée de justifier ses contre-performances, le monde du basket n’a clairement pas vu le même Stephen Curry en fin de playoffs. Comme beaucoup de ses coéquipiers il a perdu pied mentalement, notamment dans la rivalité avec LeBron James, mais ses déplacements et ses appuis n’étaient clairement plus aussi fluides.

On retiendra finalement son forfait pour les Jeux olympiques comme preuve que quelque chose cloche, et que celui qui sera plus que jamais sous les feux des projecteurs en novembre prochain a besoin de repos pour retrouver son jeu et son premier plan pour attaquer le cercle.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés