Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Tony Parker : « C’est comme une troisième carrière pour moi, mais c’est génial »

NBA: APR 19 Spurs at ClippersAvec 12.5 points et 5.1 passes de moyenne, Tony Parker affiche ses pires moyennes statistiques depuis sa saison rookie. Mais le meneur des Bleus tourne tout de même à 51.4% de réussite aux tirs, 42.9% à trois points et il n’a jamais perdu aussi peu de ballons (1.7 par match). Il s’est donc simplement mué dans un rôle différent.

« C’est sûr qu’ils [les fans] peuvent penser que je fais une mauvaise saison », explique-t-il à Yahoo! Sports. « Mais ceux qui connaissent le basket, les coachs et ceux qui savent ce qui fait fonctionner une équipe, ils se rendent très bien compte que je fais l’une de mes meilleures saisons ».

Patron de l’attaque texane ces dernières années, Tony Parker a désormais laisser les clés offensives à Kawhi Leonard et LaMarcus Aldridge.

« Ma première carrière, j’étais derrière Timmy et Manu, comme troisième option. J’essayais de progresser en tant que joueur et en tant que meneur. En 2011, Pop m’a donné les clés et ça a été mon équipe pendant quatre ou cinq ans. Maintenant, je suis de nouveau la troisième option, plutôt un distributeur et un défenseur ».

Et ça ne le dérange pas du tout.

« C’est comme une troisième carrière pour moi, mais c’est génial. J’adore mon rôle. Dans notre équipe, l’ego n’est pas important. Nous voulons juste gagner. Si c’est ce qu’il faut faire, alors nous le ferons. Je veux une bague. Individuellement, j’ai reçu assez d’honneurs en étant All-Star, dans les All-NBA Teams et des trucs comme ça. Ça ne me préoccupe pas parce qu’à la fin de ma carrière, les gens se rappèleront uniquement du nombre de titres ».

« Pour aller en Finals, il faudra battre Golden State, OKC et les Clippers »

Troisième option derrière Kawhi Leonard et LaMarcus Aldridge, Tony Parker rappelle quand même qu’il est toujours capable de dépasser les 20 points si besoin, notamment quand l’ailier a raté des matchs ces derniers temps.

Mais le meneur n’est pas gêné d’évoluer dans l’ombre, à l’image de son équipe, qui réalise le meilleur démarrage de son histoire mais est éclipsée par le parcours des Warriors.

« Nous avons réalisé beaucoup de grandes saisons mais celle-ci est historique, c’est le meilleur bilan de l’histoire de la franchise. Personne n’en parle parce que Golden State peut écrire l’histoire. C’est incroyable d’avoir deux équipes avec de tels bilans. Golden State mérite les louanges, ils jouent d’une façon incroyable ».

Toutefois, si les Spurs veulent le titre, il faudra bien les battre…

« C’est dur de gagner 72 matchs avec le calendrier et les back-to-backs, surtout à l’Ouest, avec tant de bonnes équipes. De notre côté, nous nous préoccupons juste de ce que nous pouvons faire. Pop se fiche du record. Il nous dit : Ne regardez pas le bilan. Pour aller en Finals, il faudra battre Golden State, OKC et les Clippers, en gros ».

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés