Présaison
NBA
Présaison
NBA
PHI
WAS1:00
BRO
TOR1:30
MIA
HOU2:00
NYK
NOR2:00
SAS
MEM2:30
GSW
LAL4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Kobe : Still the same…

kobe-keith-allisonLe domaine du sport professionnel est un milieu où les données, les humeurs et autres rumeurs disparaissent aussi vite qu’elles arrivent.

Souvent jugé intouchable, Kobe Bryant n’a pu échapper à un début de pseudo débat médiatique suite à ses piètres performances au milieu de la série du premier tour des playoffs face aux jeunes loups d’Oklahoma City.

Gêné par deux blessures récurrentes, un doigt encore douloureux et un genou qui couine de temps à autre, la star des Lakers, conscient de cet affaiblissement passager, avait alors décidé de ne pas aggraver son état de forme en modifiant quelque peu son jeu.

Forcement, les aficionados et autres férus de statistiques avait levé les sourcils en découvrant le nombre de shoots pris par Kobe lors des matchs 3 et 4 : 19 tirs cumulés sur les deux rencontres. De quoi lancer un débat fort déplacé : Kobe est-il toujours capable de faire du « Kobe »  ?

Face au sujet racoleur, certains observateurs ne s’étaient pas privés d’égratigner le numéro 24 des Lakers. On l’annonçait sur le déclin, en perte de vitesse, plus forcement motivé…  En laissant le soin à ses détracteurs de profiter de cette soudaine baisse de régime, Kobe trouva alors en Kevin Durant, son adversaire direct, le meilleur des avocats. La jeune star du Thunder, jugeant aberrant et déplacées les critiques émises envers le MVP 2008, monta au créneau :

« Toutes ces critiques sont absolument ridicules, Kobe reste Kobe, il peut lui arriver d’avoir des baisses de régimes, mais on sait qu’à tout moment, il peut devenir Black Mamba. La seule chose que nous tentons de faire, c’est d’éviter de revoir trop vite Black Mamba… »

Le meilleur scoreur de la ligue ne croyait pas si bien dire…

Ses petites douleurs se faisant de moins en moins sentir, Kobe ne laissa à personne d’autre le soin d’alimenter la feuille de stats lors du match 6, synonyme de qualification pour la ½ finale de conférence.

Débarrassé de ses bobos et de cette jeune et prometteuse formation d’Oklahoma City, le quadruple champion NBA a fait taire une bonne fois pour toute ses détracteurs lors du sweep infligé aux valeureux joueurs des Jazz. 32 points de moyenne, près de 6 passes décisives, des paniers décisifs à la « Kobe ». Black Mamba, épaulé par un excellent Pau Gasol,  a pesé de tout son talent sur cette série. Les paniers se sont succédés et les critiques se sont très vite évaporées…

Redevenu le joueur exceptionnel qu’il a été, qu’il est et qu’il restera, Kobe Bryant démontre s’il en était encore nécessaire, son éternelle soif de victoires, lui, le compétiteur par excellence, sur qui il ne fait pas toujours bon déverser son flot de remarques déplacées, faute de revoir surgir le fameux Black Mamba…

Crédit photo : Keith Allison

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés