Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
MIN87
MEM100
MIA70
LAL83
ORL89
NYK83
WAS60
POR81
SAS34
GSW29
News Résumé

DeMar DeRozan sort le grand jeu et les Raptors égalisent

Pour la deuxième levée, les mouches ont changé d’âne : criblé de fautes, c’est Paul Pierce qui a vécu une soirée cauchemardesque aux tirs (2/11) alors que DeMar DeRozan a montré son véritable visage, avec 30 points, et plusieurs actions d’éclat dont un dunk magistral… et les paniers clutch en fin de match pour une victoire 100-95.

Coach Casey a réussi à imposer sa volonté défensive sur ce match 2. Les Nets se sont fait manger dans la peinture (52-30 aux rebonds) derrière un nouveau double double de Jonas Valanciunas (15 points, 14 rebonds) et un match très précieux d’Amir Johnson (16 points, 9 rebonds). Joe Johnson (18 points) a dû se sentir un peu esseulé pour Brooklyn quand Deron Williams (5/15) et Paul Pierce (2/11), voire Mirza Teletovic (5/11) ont autant déchiré aux tirs…

Les Raptors retrouvent tout leur mordant

Comme samedi pour le Game 1, le début de match est un peu compliqué pour les jeunes Raptors. Ils ratent leurs 4 premiers tirs et perdent 2 ballons avant de rentrer de plain pied dans leur match en réussissant 5 de leurs 7 tirs suivants. En l’occurrence, Jonas Valanciunas se vautre dans la peinture mais prend son propre rebond les quatre fers en l’air. La gonfle trouve Terrence Ross par miracle et Toronto passe devant avec un 13-3. Les Raptors prennent jusqu’à 7 points d’avance alors que 4 minutes passent sans le moindre panier côté Nets ; mais Mirza Teletovic calme un peu l’ambiance de deux tirs lointains. Après douze minutes, les hommes de Dwane Casey sont devant au score (21-19).

Et ils ne semblent pas vouloir lâcher prise. DeMar DeRozan, tellement en souffrance samedi soir, retrouve un peu de son adresse et aligne 11 points en première mi-temps. Il permet aux Canadiens de compter jusqu’à 10 points d’avance alors que Greivis Vasquez ne redescend pas en température sur un tir à trois points en première intention. Côté Brooklyn, coach Kidd a enfin le bon sens de faire rentrer Andrei Kirilenko et l’ailier russe a un impact immédiat en défense avec 4 interceptions. Les Nets reviennent un peu, mais ils sont encore à 6 points à la pause (45-39).

DeMar DeRozan sort le grand jeu

Au contre puis à la conclusion, Shaun Livingston impulse un 8-0 dès le retour des vestiaires et l’avance des Raptors a fondu comme neige au soleil. Kevin Garnett nous gratifie même d’un gros dunk sur une passe de D-Will… mais Amir Johnson réplique par un circus shot, dos au panier. Toronto est cependant en manque cruel d’adresse, tenu à un horrible 28%. DeRozan va bien attaquer le cercle mais c’est Joe Johnson qui lui fait la chanson. Le duel de All Stars tourne à l’avantage du vétéran des Nets qui score 12 points en 3e quart. Brooklyn a repris les devants (66-64) et menace de prendre le contrôle de la série.

Si Alan Anderson inscrit un 3-points pour ouvrir le dernier quart, c’est bien DeRozan qui soulève les foules quand il vient claquer un dunk monumental main gauche. Mais l’arrière des Raptors écope de sa 5e faute et doit aller se rasseoir sur le banc. Bougon, il ne participe pas au temps mort de son équipe. Mais c’est comme pour mieux préparer sa revanche. Alors que Paul Pierce inscrit son premier panier du match à 4 minutes de la fin du match pour égaliser à 83 partour, DeRozan revient sur le terrain… et fait aux Nets exactement ce que Pierce avait fait aux Raptors samedi soir. Il rentre deux tirs décisifs de suite pour tuer les Nets. Amir Johnson, précieux de bout en bout, claque un dunk qui fait exploser le public et DeRozan termine le travail aux lancers. Toronto l’a fait, les Raptors s’imposent (100-95) et égalise dans la série.

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=ZpgAOIwnTaA]

[box boxscore_220414_tor-bro]

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *