Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.32NEW3.4Pariez
  • DAL1.33CHI3.35Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

San Antonio s’explique sur le choix de Livio Jean-Charles

Le secret était de Polichinelle et même si Tony Parker refusait d’en parler officiellement après le Game 7 des Finals, son ton et son regard confirmaient l’oracle : les Spurs allaient drafter Livio Jean-Charles ! Une semaine plus tard, toujours libre au 28e choix, celui des vice-champions NBA, l’ailier de l’ASVEL a bien été choisi par le front-office texan. Meilleur marqueur et MVP du Hoop Summit 2013, Jean-Charles a réussi la performance d’être sélectionné au premier tour sans avoir réalisé le moindre workout avec les Spurs et après une saison à 3,3 pts et 2,7 rbds en Pro A.

« C’est le résultat d’une évaluation et le Hoop Summit en fait partie » assure R.C Buford dans le San Antonio Express News pour commenter l’impact sur son choix des 27 pts et 13 rbds du Français à Portland.

Le fait qu’il évolue sous le maillot « de l’équipe de Tony en France qui est bien structurée et bien coachée » comme il le dit, explique aussi le choix d’une franchise connue pour ses steals de fin de premier tour et de second tour. Talent brut mais encore pas assez mûr pour se faire sa place dans l’effectif des Spurs, Jean-Charles était dans la liste des 20 prospects du GM texan, qui comme on s’y attendait devrait laisser l’espoir en couveuse dans le Rhône.

« On l’a beaucoup observé, on aime sa taille et ses capacités athlétiques. Nous sommes optimistes sur ses capacités à jouer plusieurs positions et pouvoir choisir un potentiel pareil en 28e position était à nos yeux une belle opportunité », confie Buford, ravi d’infuser un jeune talent dans le futur à court terme de San Antonio.

La saison prochaine, la quête du titre ne laisse pas de place au développement et l’ASVEL va garder son ailier. Les Spurs n’auront donc pas à payer 900 000 dollars cet été.

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires
A lire aussi