Matchs
hier
Matchs
hier
BOS121
MIA108
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.5DEN2.68Pariez
  • MIA2.3BOS1.63Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les blogs de la rédaction

L’imposture des Rockets a assez duré

Par  — 

L’imposture des Rockets a assez duréJe ne vous cache pas que je suis soulagé que les Rockets soient en ballotage défavorable dans la course aux playoffs. Soulagé pour le basket en général, mais aussi pour la franchise en particulier. Déjà la saison passée, je ne comprenais pas comment cette équipe avait pu se glisser jusqu’en finale de conférence.

Cette fois-ci, l’imposture est en passe d’échouer, et c’est la preuve qu’on ne peut pas aller bien loin sans défense. Les Bulls le prouvent aussi d’ailleurs dans la conférence Est. L’une comme l’autre, ces deux franchises ont fait preuve de suffisance toute la saison. Comme si le talent individuel offensif de chacun pouvait leur permettre d’aller en playoffs. Dans la NBA d’aujourd’hui, ça ne suffit plus, et je préfère mille fois voir le Jazz, les Blazers ou les Hornets en playoffs. Ils n’ont pas d’Harden ou d’Howard dans leurs équipes, mais ils ont des idées, et ils savent se remonter les manches quand il faut.

Quelle est l’identité de l’équipe ?

Ce qui me dérange plus généralement avec Houston, c’est que depuis quelques saisons, il n’y a pas de projet, hormis celui de casser sa tirelire sur des stars, comme James Harden et Dwight Howard, et peut-être Kevin Durant dans quelques semaines. Construire par la free agency est le seul projet de Daryl Morey dont le bilan est finalement très maigre à la tête de la franchise. On ironise sur celui de Sam Hinkie, son disciple aux Sixers, mais quel est celui de Morey ? Si l’on excepte cette finale de conférence, c’est le néant. D’un point de vue collectif aussi d’ailleurs. Quelle est l’identité de cette équipe, voire sa marque de fabrique ? Hormis défendre les bras en bas, je n’en vois pas.

C’est d’autant plus gênant que Beverley, Capela ou encore Ariza et Motiejunas sont des joueurs intéressants. Le vrai problème, c’est qu’il manque un leader. Un vrai. Pas un Harden qui se regarde jouer, ou un Howard qui ne sait pas taper du poing sur la table.

L’erreur de casting est là. Houston a confondu superstars et leaders, en espérant reproduire le duo McGrady-Ming. Certes ces deux-là squattaient l’infirmerie, mais ils fédéraient autour d’eux. Sur ce que j’ai vu face aux Suns cette nuit, il y a une cassure à Houston, et le manque d’entrain en défense ou au rebond en est la preuve. Quand on ne veut pas faire les efforts pour son coéquipier alors que les playoffs sont en jeu, c’est qu’il y a un souci…

Du bricolage permanent

Et puis il y a cette gestion catastrophique de cette saison. Ça commence par le renvoi de Kevin McHale après quelques matches. Certes, je n’étais pas fan de son coaching mais sa proximité avec les joueurs avait plutôt bien fonctionné en 2015. Puis, il y a ce transfert avorté de Donatas Motiejunas et Marcus Thornton aux Pistons. Résultat, les voilà obligés de garder le Lituanien, puis de trouver un nouveau point de chute à Thornton. Sans oublier le rappel de Josh Smith qui les avait quittés cet été… Enfin, il y a ce choix, presque désespéré, de ramener Beasley et Goudelock pour sauver la saison. Pourquoi pas Greg Oden et Ray Allen ?

Plus sérieusement, je pense que Houston n’a plus le choix. Il faut repartir de zéro et reconstruire autour d’un vrai projet. L’expérience Howard est un échec, et je ne le vois pas rester. Je ne suis pas loin de penser que Harden est le nouveau Kobe. Le Kobe de ces dernières années. Qui veut jouer à ses côtés ? Quel free agent de renom est prêt à venir aux Rockets pour voir Harden monopoliser la gonfle et ne pas défendre ? Qui veut défendre deux fois plus pendant que Harden regarde les mouches voler ? C’est un attaquant incroyable et sans doute qu’il était le véritable « Most Valuable Player » en 2015. Mais il ne progresse pas, et plus il joue, moins il implique ses coéquipiers.

Et s’il fallait transférer James Harden…

Ce « reset » passe, selon moi, forcément par l’arrivée d’un nouveau coach, rigoureux de préférence (Thibodeau qui connaît la maison ?), voire d’un nouveau GM. Car plus que l’absence de playoffs, c’est véritablement ce manque d’identité et de projet qui plombe la franchise. Là où les Warriors et les Spurs, mais aussi les Blazers ou encore le Thunder, bossent sur le long terme, les Rockets tentent des coups. Comme si les exemples récents des Lakers ou des Knicks n’avaient pas servi de leçons.

Au final, je ne vois qu’une solution pour refaire décoller les Rockets : transférer James Harden. Je sais qu’il n’y a qu’une poignée de joueurs comme lui, et que Houston sera sans doute perdant dans un éventuel échange. Mais cette équipe a besoin d’un électro-choc et je ne vois pas d’autre solution pour secouer une franchise qui a sombré dans la suffisance.

+ d’articles de Fabrice Auclert :
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Houston Rockets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés