Matchs
ce soir
Matchs
ce soir

Les articles sur "two way contract"

Le point sur les « two-way contracts » des 30 franchises après la deadline

Les 30 franchises NBA avaient jusqu’au 15 janvier, à minuit, pour offrir leurs deux « two-way contracts » si ce n’était pas déjà fait. Elles peuvent toujours couper les joueurs qu’elles ont signés sous ce régime, ou leur proposer des contrats classiques, mais pour tester des joueurs il faudra maintenant passer par les contrats de 10 jours, en vigueur depuis le 5 janvier. Lire la suite »

Les Knicks offrent un « two-way contract » à Kadeem Allen

Invité au training camp des Knicks à l’automne, Kadeem Allen n’avait pas réussi à passer « le cut » mais était tout de même resté du côté de Winchester, en G-League. Aujourd’hui, à 24 heures de la date limite pour signer des « two-way contracts », l’arrière a finalement profité de la récente promotion d’Allonzo Trier pour lui prendre son contrat, annonce The Athletic, rejoignant Isaiah Hicks, l’autre Knick sous ce régime. Lire la suite »

Avec Monte Morris et Torrey Craig, Denver fait la meilleure publicité du « two-way contract »

Intronisé il y a un an, le « two-way contract », permettant aux franchises NBA de pouvoir disposer de deux joueurs supplémentaires à moindre coût pour une durée limitée, n’a pas vraiment porté ses fruits pour la soixantaine de joueurs concernés. Aujourd’hui, ils ne sont que huit « two-way players » à avoir signé un contrat garanti pour la saison prochaine. Lire la suite »

Contrats d’été : que signifient Exhibit 9 et 10 ?

L’an passé, nous vous avions expliqué ce qu’était un « two-way contract », une disposition introduite par la nouvelle convention collective. A quelques semaines du début camps d’entraînement, nous en faisons de même en détaillant les contrats d’été, aussi appelés « summer contracts » ou « training camp contracts ». Lire la suite »

Tyler Cavanaugh rebondit à Utah avec un « two-way contract »

En novembre dernier, Tyler Cavanaugh paraphait un « two-way contract » avec les Hawks. Un mois plus tard, il transformait l’essai en signant un « vrai » contrat, finalement rompu par Atlanta à l’approche de l’intersaison. Lire la suite »

Dallas donne son deuxième « two-way contract » à Daryl Macon

S’il a joué la Summer League avec Miami, c’est à Dallas que Daryl Macon a choisi de commencer sa carrière professionnelle. Et contrairement aux premières informations qui avaient filtrées, la franchise annonce que ce n’est pas une invitation au training camp mais bien un « two-way contract » que l’arrière a paraphé. Lire la suite »

Philadelphie offre un « two-way contract » à Shake Milton

Les Sixers viennent de signer un « sniper » : Malik « Shake » (son surnom) Milton, vient de signer un « two-way contract » avec Philadelphie. Sélectionné à la 54e place de la dernière Draft par Dallas mais envoyé à Philly dans un échange de choix, Malik Milton va donc alterner entre les 76ers et son équipe G-League affiliée, les Delaware Blue Coats. Lire la suite »

Après deux mois en saison, quel bilan pour les « two-way contract » ?

Derrière les habituels et nombreux transferts de joueurs majeurs, c’était l’une des grandes nouveautés de la dernière intersaison, les « two-way contract ». Conçus pour créer une nouvelle passerelle entre la NBA et la G-League, ces nouveaux contrats permettent à chaque équipe de s’attacher les services d’un ou deux joueurs, pour les faire évoluer principalement dans leur franchise de ligue de développement affiliée mais aussi jusqu’à 45 jours en NBA.

Alors ces « two-way contract », petite révolution ou simple subtilité contractuelle de plus ? Alors que la moitié de la saison approche, il est l’heure d’un premier bilan. Lire la suite »

Nate Wolters, un « two-way contract » du Jazz

Passé par Milwaukee et New Orleans, pour un total de 79 matchs, Nate Wolters vient de parapher un « two-way contract » avec le Jazz. Le 38e choix de draft 2013 avait quitté les Etats-Unis à l’été 2015 pour tenter sa chance au Besiktas sans être parvenu à s’imposer ni dans le grande ligue, ni dans celle de développement. Lire la suite »

Les Pelicans signent deux « two way contracts »

Deux nouvelles signatures à signaler du côté de New Orleans en « two way contract ». ESPN nous apprend que le premier est Charles Cooke tandis que le second est, d’après 2Ways10Days, Jalen Jones.

Le premier est un extérieur non drafté, qui a tourné à 10 points à 44% de réussite et 3 rebonds de moyenne dans la Summer League de Las Vegas, sous les couleurs de Minnesota.
Lire la suite »