Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.72CLE2.13Pariez
  • BRO1.52IND2.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Indiana – New Jersey : Danny Granger décisif

Les Pacers ont enfin mis fin à leur vilaine série de cinq défaites consécutives, mais ne sont pas guéris pour autant. Cette nuit face aux modestes Nets, les joueurs de Frank Vogel ont dû attendre les dernières secondes pour s’adjuger la victoire après un match très serré (15 changements de leaders, 11 égalités). Avec ses 32 points (à 10 /20 au tir), et le block de la gagne, Danny Granger a porté son équipe sur ses épaules dans les moments difficiles pour venir à bout des coéquipiers de Deron Williams (29 pts à 10/24 aux tirs, 6 rbds, 4 pds, 6 bps). Indiana conclut ce douloureux back-to-back-to-back par un succès 93-88, et c’est bien ça l’essentiel en ces temps difficiles.

Humphries ne rate rien !

Pris de court par l’énergie et l’efficacité de Kris Humphries (6 sur 6 dans le premier quart-temps), les Pacers se voyaient relégués à 11 points des Nets au bout de seulement dix minutes (29-18). Avec 18 de leurs 29 points inscrits dans la raquette, New Jersey prenait ses aises face à un tandem West-Hibbert mal luné. En panne de réussite en début de match, Danny Granger retrouvait ses marques et lançait sa formation sur un cinglant 15-0 qui remettait les Pacers à flots (33-29). Les locaux faisaient la course en tête, mais un exploit de Marshon Brooks sur un panier acrobatique inscrit avec la faute, puis un 3 points du spécialiste Anthony Morrow remettaient les deux équipes à égalités à la pause (50-50). Avec ses 14 points à 7/7 aux tirs à la mi-temps, Kris Humphries donnait un bon coup de main à D-Will au scoring, et les Nets pouvaient espérer ramener une 6e victoire « on the road » cette saison.

« Price »less

Les affaires se gâtaient au retour des vestiaires, et les pourcentages d’adresse des deux équipes en pâtissaient les premiers. Ligne de fond, Paul George faisait péter un premier dunk pour réveiller un Bankers Life Fieldhouse au bord de l’assoupissement. Il faudra finalement attendre le début du 4e quart-temps et le 15e changement de leaders pour voir le match pencher définitivement en faveur d’Indiana. AJ Price marquait deux paniers cruciaux et les Pacers prenaient 7 points d’avance au meilleur moment (78-71). Paul George passait en défense sur D-Will et permettait à West (16pts, 6rbds) et Hibbert (13pts, 11 rbds) de finir le boulot.

L’agressivité vers le cercle et l’adresse à 3 points de Danny Granger ont fortement contribué au 18e succès d’Indiana cette saison. Malgré leur mauvaise série, les partenaires de Jeff Foster ne sont qu’à deux matchs du 3e, Philadelphie, et voient se profiler un calendrier plus que favorable à l’horizon avant le All-Star Break (Charlotte deux fois, et New Orleans). Affaire à suivre.

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=wyl2MuTqi0M]

[box boxscore_160212_ind-njn]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indiana Pacers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés