Summer
league
Summer
league
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le titre en poche, Kristaps Porzingis va passer sur le billard

NBA – Incertain avant le Game 5, Kristaps Porzingis a bien tenu sa place lors de l’ultime match de cette saison.

Kristaps PorzingisAprès la sévère défaite du Game 4 auquel il n’avait pas participé, Kristaps Porzingis tenait à être de retour sur le parquet du TD Garden. Et c’est au milieu du premier quart-temps que Joe Mazzulla a fait rentrer le pivot letton. KP jouera tant bien que mal 16 minutes pour 5 points et 1 rebond, dans la victoire 106-88 lors du Game 5. Une victoire synonyme de premier titre NBA.

« Dès le premier jour, je suis arrivé ici avec la volonté de tout donner pour cette équipe et cette ville pour remporter un titre, » explique-t-il. « Quand je me suis blessé, c’était un moment déchirant pour moi, et je ne voulais pas l’accepter. Mais ce soir, je voulais donner tout ce que j’avais, et je suis très content de faire partie de tout ça, et d’avoir tout donné pour l’équipe. »

Malgré sa déchirure du rétinaculum médial, l’intérieur ne voulait vraiment pas abandonner ses coéquipiers. « Depuis le dernier match, je réfléchissais… ‘Comment puis-je préparer mon corps pour le prochain match ?’  » poursuit Kristaps Porzingis. « Et aujourd’hui, je me suis dit : ‘Je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour y arriver’. Le staff médical m’a apporté un soutien incroyable et m’a permis de jouer. » 

Une opération déjà prévue

Gêné par sa blessure sur ses 16 minutes de jeu, Kristaps Porzingis était bien loin de son meilleur niveau, mais sa taille et son talent ont offert de belles minutes aux Celtics.

« Ce qui est sorti (sur la blessure) est vrai, » reconnaît-il. « Il y a une déchirure, le tendon n’est pas en état et chaque pas me fait mal. J’ai fait une balade dans Dallas et c’était enflé. Donc je ne savais pas comment j’allais jouer. Mais avec l’adrénaline pour jouer devant nos fans et de conclure cette série, je devais le faire. »

Loin d’être à 100%, Kristaps Porzingis aura même besoin de se faire opérer cet été avec une convalescence de plusieurs mois, selon ESPN. La Lettonie peut donc faire une croix sur son pivot star pour le TQO et d’éventuels JO.

« J’ai essayé de cacher la douleur au maximum, » conclut Kristaps Porzingis. « Je ne voulais pas que l’autre équipe me voie boiter. Ils me ciblaient déjà, ils savaient que j’étais touché, mais l’équipe médicale a fait ce qu’elle pouvait pour que je puisse jouer. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités