Summer
league
Summer
league
MIL21
CLE41
LAC
BRO22:00
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dereck Lively II dédie son premier 3-points en carrière à sa maman

NBA – Auteur d’un deuxième « double-double » dans cette finale, Dereck Lively II a aussi inscrit le premier panier à 3-points de sa carrière.

Dereck LivelyDerrière le tandem Doncic-Irving, c’est un rookie de 20 ans qui s’impose comme le meilleur joueur des Mavericks ! Dereck Lively II n’en finit plus d’étonner et cette nuit, dans le Game 4, il a signé son deuxième double-double des Finals avec 11 points et 12 rebonds en 22 minutes. Un seul joueur, dans l’histoire, avait déjà réussi plusieurs « double-double » dans une finale NBA à 20 ans et moins. Son nom ? Magic Johnson !

« Je pense que les gens oublient que c’est un rookie » confie Luka Doncic. « Le voir progresser comme ça, c’est incroyable. C’est tellement plaisant de le voir jouer ».

Par son enthousiasme et son insouciance, Dereck Lively II apporte de la vie à chaque entrée sur le terrain. Cette nuit, ça se traduit par 7 rebonds offensifs ! C’est quasiment deux fois plus que tous les Celtics réunis. Et puis, il y a ce 3-points dès son entrée en jeu, qui permet à Dallas de prendre les commandes. C’est son premier en carrière.

« C’est pour elle, là-haut » répond-il en faisant référence à sa mère, décédée d’un cancer pendant la saison. « C’est elle qui m’a aidé à le mettre. Elle m’aide à mettre mes lancers. Elle m’aide à faire les bonnes lectures. Et elle va m’aider encore plus. »

Il jouait meneur au lycée !

Ce 3-points a électrisé sa formation, d’autant qu’il va enchaîner, derrière, avec un contre et un alley-oop. « Il peut shooter et c’est la prochaine étape de son développement » commente Jason Kidd en conférence de presse. « En AAU et en high school, il shootait, et il vous expliquera qu’il jouait meneur de jeu. Il a toutes les qualités pour percer, et pour l’instant, on le cantonne dans un rôle. »

À Boston, aucun joueur ne peut égaler cette énergie, et Dereck Lively II a le don de mettre le public dans sa poche par ses contres et ses gros dunks.

« Il a cette capacité à nous donner des secondes chances, à provoquer des fautes… » apprécie Jason Kidd, tandis que le gamin reprend la métaphore de la boxe. « Peu importe le nombre de fois où l’on va au sol… Il faut frapper encore plus fort qu’eux. On dit toujours qu’il faut frapper le premier, mais le plus important, c’est comment on se relève et comment on réagit à un coup. Est-ce qu’on baisse les bras ou on répond ? »

Cette nuit, les Mavericks ont répondu !

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités