Summer
league
Summer
league
CHI50
MIL46
NYK14
CHA27
BOS
MIA0:30
PHI
DET1:00
TOR
OKC2:30
POR
SAS3:00
DAL
UTH4:30
GSW
PHO5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Jayson Tatum et Jaylen Brown ne veulent pas se laisser perturber

NBA – Après les remarques de Jason Kidd, Jaylen Brown et Jayson Tatum ont assuré qu’il n’était pas question de se laisser perturber par le bruit extérieur.

Jayson Tatum et les Boston CelticsJason Kidd sait très bien comment la NBA et son univers médiatique fonctionnent. Alors, en expliquant que Jaylen Brown est le meilleur joueur des Celtics, il a généré des tonnes de questions en amont du Game 2 des Finals.

« Je ne sais pas trop » a répondu l’arrière/ailier de Boston, sur le but du coach adverse. « Mais nous avons été extrêmement concentrés sur nos rôles et nos missions. Nous avons tous dû faire des sacrifices. Jayson a dû le faire au plus haut niveau, c’est vrai, je le respecte et je lui tire mon chapeau pour cela. »

Mais pour lui, « on ne peut pas laisser des interprétations extérieures se mettre en travers de notre route ».

Même logique chez Jayson Tatum, critiqué depuis le début des playoffs mais qui restait clairement la priorité défensive des Mavericks dans le Game 1, puisqu’ils ont systématiquement envoyé une aide sur ses pénétrations.

« Encore une fois, les gens ne parleraient pas de moi si je n’étais pas l’un des meilleurs joueurs de la ligue »

« Comme je l’ai dit, qu’avec le temps, on apprend à gérer les choses », explique-t-il. « Il y a eu un moment, dans ma carrière, où des choses m’ont affecté ou m’ont dérangé, en entendant des gens parler de moi à la télévision. Mais il faut comprendre qu’il ne faut pas en faire une affaire personnelle. Les gens ont un travail à faire. Il faut le respecter. Ils doivent aller à la télévision et donner leur analyse des choses qu’ils voient et regardent, et c’est juste. Vous comprenez ce que les médias ont fait pour le basket et comment nous en avons tous bénéficié. Encore une fois, les gens ne parleraient pas de moi si je n’étais pas l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Je ne suis pas le seul joueur dont ils ont parlé et je ne serai pas le dernier. Je comprends donc cet aspect des choses. »

Pour Joe Mazzulla, l’important est surtout que les « Jay’s » se concentrent sur eux-mêmes et l’équipe. En évitant de se laisser parasiter par les avis extérieurs sur une quelconque rivalité au sein des deux locomotives du groupe.

« Nous devons nous concentrer sur la vérité », a réagi le coach. « En fin de compte, personne ne la connait parce qu’ils ne sont pas dans le vestiaire … Et au final, ce qu’il se passe dans notre vestiaire, la façon dont nous communiquons les uns avec les autres, la façon dont nous construisons des relations les uns avec les autres et la façon dont nous nous traitons les uns les autres sur le terrain et en dehors, c’est la chose la plus importante ».

Étonnamment, c’est l’expérimenté Jrue Holiday qui a mis les pieds dans les plats, en expliquant que Jason Kidd « ne mentait pas » et que la charge de Jaylen Brown, tant sur le plan offensif que défensif, était impressionnante.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités