Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Des changements défensifs pour « brouiller les cartes » face au duo Irving/Doncic

NBA – Dos au mur, les Wolves ont modifié les duels défensifs face à Luka Doncic et Kyrie Irving, Anthony Edwards et Jaden McDaniels intervertissant leurs rôles.

Kyrie Irving face à Jaden McDanielsPour la première fois de cette finale de conférence Ouest, le duo Anthony Edwards – Karl-Anthony Towns a cumulé plus de points (54) que le duo Luka Doncic – Kyrie Irving (44) d’en face.

Les deux leaders offensifs de Dallas ont ainsi été maladroits (13/39 au tir, dont 5/17 à 3-points), ce que le Slovène, pas très causant en conférence de presse (comme très souvent après les défaites), met uniquement sur le compte d’un manque « d’énergie ». Notamment de sa part, puisqu’il s’estime responsable de ce revers.

Peut-être aussi qu’il y a eu l’impact du changement défensif des Wolves, qui ont « switché » défensivement Anthony Edwards et Jaden McDaniels. Premier défenseur sur Kyrie Irving sur les trois premiers matchs, le premier a ainsi basculé sur Luka Doncic dans ce Game 4, quand son coéquipier a glissé sur « Uncle Drew ».

« Un super effort. C’est un très bon joueur et il va très bien jouer » s’est contenté de répondre Luka Doncic sur la performance de son adversaire direct, quand Kyrie Irving était plus bavard.

La taille de Jaden McDaniels ne gênait pas assez Luka Doncic

« Il a eu un immense impact. Il fait 2m06, c’est un ailier, et c’est la première fois que je me retrouvais face à lui en début de match » reconnait-il sur Jaden McDaniels. « Mais j’adore ce genre de défi, et je vais m’adapter. Ce n’est pas la première fois que je me retrouve face à un défenseur beaucoup plus grand que moi, mais je ne veux pas en faire un un-contre-un entre Jaden et moi. C’est à moi d’être malin et d’être capable de créer des ‘mismatches' »

Très bon pour gêner la vitesse de Devin Booker ou Jamal Murray aux tours précédents, Jaden McDaniels était par contre beaucoup moins efficace face à la puissance de Luka Doncic, et les écrans des Mavericks.

On peut d’ailleurs penser que Chris Finch et son staff gardaient cette carte en réserve en vue d’un match décisif, même s’ils n’imaginaient sans doute pas que ce serait pour éviter le « sweep » à 0-3…

« On était menés 0-3, donc il fallait essayer de brouiller les cartes » confirme le coach. « Ant est bon sur le porteur du ballon, face aux écrans. Peut-être qu’un peu de taille sur Kyrie peut aider aussi. Évidemment, la taille (de Jaden McDaniels) n’a pas assez gêné Luka. Donc on a simplement voulu essayer quelque chose de différent. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités