Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tyrese Haliburton pointe aussi du doigt « la règle des 65 matches »

NBA – Blessé à la cuisse face aux Celtics, Tyrese Haliburton avait souffert d’une blessure à la même cuisse en janvier.

Tyrese HaliburtonComme Giannis Antetokounmpo, Jalen Brunson ou encore OG Anunoby et Donovan Mitchell, Tyrese Haliburton a fini les playoffs à l’infirmerie. Une blessure à la cuisse s’est réveillée dans le Game 2 de la finale de conférence, et le meneur All-Star a manqué les deux derniers matches de la série face aux Celtics.

« C’est vraiment frustrant », avoue Tyrese Haliburton. « Franchement, c’est du gâchis. Vous vous donnez à fond pour atteindre un objectif et il se passe quelque chose qui échappe à votre contrôle. C’est évidemment frustrant pour moi. Mais ce que j’ai compris avant tout, c’est qu’en général, en playoffs, c’est l’équipe la moins touchée qui gagne. C’est une sacrée équipe. Boston est une grande équipe. Mais c’est évidemment très frustrant pour moi, vu la façon avec laquelle je jouais à ce moment-là et vu comment nous jouions collectivement. »

Touché à aux ischios-jambiers de la cuisse gauche, Tyrese Haliburton précise que ce n’est pas la même blessure qu’en janvier dernier. « C’est tout à fait nouveau », assure-t-il. « C’est le même ischio-jambier, mais c’est juste à un endroit différent. C’est vraiment frustrant. Tous ceux qui m’ont vu jouer ont compris que je n’étais jamais vraiment à 100% après la première alerte. Mais je voulais être sur le terrain. Je voulais jouer. La règle des 65 matches a évidemment joué un rôle, mais je voulais jouer. Je voulais jouer au basket. »

Prêt pour les Jeux olympiques

Avant le Game 3, Tyrese Haliburton a appelé ses agents pour les prévenir qu’il allait jouer malgré la blessure. Mais une réunion avec les dirigeants, les agents et le staff médical ont mis fin à ses envies. Pour son bien. « Ils ont fait leur boulot : me protéger de moi-même, en ne m’autorisant pas à jouer. J’ai pris conscience de l’impact que ça pouvait avoir sur le long terme. Je remercie simplement la franchise de m’avoir protégé de moi-même. »

La blessure était tout de même sérieuse puisque son indisponibilité est de plusieurs semaines. Mais ça ne l’empêchera pas d’aller aux Jeux olympiques puisqu’il fait partie des 12 heureux élus pour jouer à Paris.

« Je n’ai aucune inquiétude. En gros, j’ai six semaines avant le camp d’entraînement. Je vais rester à Indy la plupart du temps pour ma convalescence. Six semaines, c’est très long. Je n’avais pas eu autant de temps pendant la saison avec ma blessure précédente. Je serai tout le temps accompagné d’un membre du staff médical de la franchise. Vraiment, je n’ai aucune inquiétude. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités