Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pour Steve Kerr et les Warriors, la priorité est de stabiliser la défense

NBA – Les Warriors ne peuvent plus compter sur le seul Draymond Green pour combler toutes les brèches. Et Steve Kerr promet de tout analyser.

Steve Kerr et Draymond GreenLa stat est assez éloquente. Sur les 55 matchs durant lesquels Draymond Green a pu jouer, cette saison, les Warriors avaient une efficacité défensive de 113.5 points encaissés sur 100 possessions, ce qui les plaçait à la 11e place en NBA. Mais sur les 27 matchs que l’intérieur a ratés, l’efficacité défensive de Golden State chutait à 121.1 points encaissés sur 100 possessions. Ce qui les plaçait… à la dernière place de toute la ligue !

« Mais on ne peut pas simplement dire : ‘Eh bien, tant que Draymond est en bonne santé, on peut s’en sortir défensivement' » explique Steve Kerr. « On doit progresser. Je dois faire un meilleur travail. Notre staff doit faire un meilleur travail. Et il faut qu’on étudie tous les paramètres. »

Surtout que la ligue continue d’évoluer.

« Il ne s’agit pas simplement de schémas et d’effectifs » continue le coach. « Il s’agit aussi du fait que le reste de la ligue a progressé. Et combien les choses sont différentes, avec le shoot et le rythme. C’est tellement, tellement plus difficile de défendre. C’est pour ça que les efficacités offensives ont explosé. »

Assure le repli défensif avant d’aller au rebond offensif ?

Steve Kerr rappelle quand même que Golden State a quelques garanties, quand Draymond Green est sur le terrain. Mais le coach sait bien qu’il y a aussi pas mal de questions, notamment le fait de savoir qui peut défendre sur le porteur du ballon adverse. Pendant longtemps, ce fut Klay Thompson, mais le « Splash Brother » n’a plus la vitesse pour le faire, alors que Gary Payton II est trop fragile et qu’Andrew Wiggins est sur courant alternatif.

Trouver un joueur capable d’assumer ce rôle essentiel sera une des clés de l’intersaison des Warriors, alors que Steve Kerr confesse que le club va également réfléchir à ses priorités sur les tirs ratés.

Conscients d’être une bonne équipe au rebond, les joueurs de la Baie avaient pour consigne d’essayer de récupérer leurs tirs manqués (31.5% de rebonds offensifs récupérés, la 4e marque de la ligue). Sauf que Steve Kerr admet que ça a finalement pénalisé leur repli défensif, un problème récurrent cette saison pour l’équipe.

« Nous avons mis l’accent sur les rebonds offensifs cette année, et cela a peut-être nui à notre défense sur jeu rapide. Nous devons étudier cela. Nous sommes une très bonne équipe au rebond offensif, mais notre défense sur jeu rapide a été bien pire que l’année précédente. Donc nous devons examiner cela. Nous devrons peut-être changer ça – pas nécessairement notre stratégie, mais peut-être notre exécution. Nous devons être plus attentifs à l’endroit d’où nous attaquons et à la fréquence à laquelle nous le faisons ».

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités