Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le parcours des Wolves en playoffs, un sacré boost économique pour Minneapolis

NBA – Le beau parcours des joueurs du Minnesota, désormais en finale de conférence, a des retombées économiques favorables pour la ville.

Wolves« Ce n’est certainement pas Taylor Swift », lâche un responsable d’hôtel local en référence à la venue de la superstar l’été dernier dans le Minnesota. Mais le beau parcours des Wolves en playoffs a aussi des retombées économiques favorables pour la ville de Minneapolis.

Et contrairement au Super Bowl de 2018, le coup de pouce touristique n’a nécessité aucun investissement initial de la part de la ville, qui avait versé environ 50 millions de dollars pour accueillir la finale NFL.

« Chaque nouveau dollar est imprévu et va profiter à beaucoup de gens : à la ville, qui va percevoir des impôts ; aux entreprises, qui vont pouvoir garder leurs employés, peut-être plus d’heures ou même plus de personnel. C’est l’occasion de regagner le terrain perdu », affiche Melvin Tennant, PDG de Meet Minneapolis, soulignant que la ville compte toujours des milliers de travailleurs en hôtellerie et restauration de moins qu’avant la pandémie.

Qu’il s’agisse des réservations de chambres d’hôtel ou des bars bondés les soirs de match, cette finale de conférence contre les Mavs, qui a débuté mercredi soir au Target Center, est un coup de fouet pour le centre-ville. Mais il est difficile d’en quantifier l’impact, d’autant plus que cela fait vingt ans que les Wolves n’ont pas atteint ce stade.

Incomparable avec le Super Bowl

Visit Milwaukee avait par exemple estimé à 14 millions de dollars les retombées économiques de la participation des Bucks à la finale de la conférence Est en 2021. Puis au double en ce qui concerne les Finals NBA. Rien de vraiment comparable avec l’organisation du Super Bowl dans le Minnesota qui avait généré plus de 370 millions de dollars pendant une semaine, les visiteurs dépensant en moyenne… 600 dollars par jour.

Au-delà de la seule dimension financière, le professeur de marketing de l’université du Minnesota, George John, voit du bon sur le plan social : « Ces événements ont un effet positif, et il y a des rentrées d’argent, mais quand on fait le compte, c’est marginal. Je pense qu’il faut voir cela comme quelque chose de plus grand, comme un événement social et comment les gens se sentent à ce sujet. Je pense que nous devrions en profiter. »

Au début du mois de mai, les premiers matchs de playoffs des Wolves au Target Center ont attiré près de 100 000 personnes selon Melvin Tennant. Cette affluence, combinée à d’autres événements organisés dans le centre-ville, notamment une convention sur l’énergie éolienne, a généré 11,5 millions de dollars de recettes pour les chambres d’hôtel du 6 au 8 mai, soit une augmentation de 41% par rapport à la même période de l’année dernière. Les 10 036 chambres occupées le 7 mai ont ainsi constitué un record historique pour les hôtels de la ville.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités