NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
MIN2:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • DAL1.86MIN1.95Pariez
  • IND3.35BOS1.29Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La masterclass de Nikola Jokic met les Nuggets à une victoire de la finale de conférence

NBA – Les 40 points à 68% de réussite, 13 passes, et 7 rebonds de Nikola Jokic ont permis aux Nuggets de faire la différence en deuxième mi-temps pour mener 3-2 dans la série (112-97) !

Nikola JokicAprès leurs deux défaites à domicile qui ont laissé les Nuggets revenir à 2 victoires partout, les Wolves se sont présentés à Denver sans Mike Conley, gêné par un tendon d’Achille douloureux. En son absence, c’est Nickeil Alexander-Walker (14 points) qui débute, et derrière son adresse de loin et celle de Karl-Anthony Towns (23 points, 6 rebonds, 4 passes), Minnesota est bien rentré dans son match. Sauf qu’en face, Nikola Jokic leur a répondu en marquant 8 de ses 12 points dans la raquette pour donner l’avantage aux Nuggets (28-26).

Un 5-0 de Rudy Gobert (18 points, 11 rebonds, 2 contres) et Anthony Edwards (18 points, 5/15 aux tirs, 8 passes) met les Wolves devant, mais les deux équipes ne se lâchent pas d’une semelle (37-37). Ce deuxième quart-temps est dominé par les deux défenses. Jamal Murray (16 points, 7/14 aux tirs) et Michael Porter Jr. (6 points, 2/10 aux tirs) ratent 11 de leurs 14 tirs, mais Minnesota enchaine les ballons perdus.

Ils en perdent 8 dans la période, dont trois de suite qui permettent à Nikola Jokic et Christian Braun (10 points) de lancer un 9-2 (46-39). Avec un Edwards à 1/8 aux tirs à la pause, c’est Alexander-Walker et Monte Morris qui permettent aux Wolves de rester tant bien que mal en embuscade (50-44).

Nikola « Olajuwon » Jokic

Les hommes de Chris Finch reviennent sur le terrain en haussant le tempo. Cinq points de Towns lancent un 11-3 qui force Mike Malone à demander un temps mort après seulement deux minutes de jeu (55-53). La réponse de ses joueurs est cinglante. 11-2 en moins de deux minutes derrière la lecture du jeu de Jokic et le duo Jamal Murray – Aaron Gordon (18 points, 10 rebonds, 5 passes) à la finition (64-57) ! Derrière une démonstration du triple MVP, les Nuggets ne relâchent pas la pression et passent à +14 face à des Wolves impuissants malgré le sursaut d’Anthony Edwards (88-74).

Avec Jokic sur le banc, Minnesota se relance mais le retour en jeu du Serbe est suffisant pour tuer le match. Deux tirs primés de Kentavious Caldwell-Pope (16 points, 4/5 à 3-points) et un dunk de Jokic en transition termine un 8-0 qui met Denver à +18 (98-80) ! Le rouleau compresseur des champions en titre a trouvé sa vitesse de croisière et il va falloir une performance XXL des Wolves pour aller chercher un Game 7.

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Le chef d’œuvre de Nikola Jokic. Le triple MVP a frappé très fort cette nuit, terminant la rencontre avec 40 points, 13 passes décisives, 7 rebonds, et aucun ballon perdu pour mener les Nuggets à une troisième victoire de suite. Jokic a donné le ton dès le début du match en étant ultra agressif, avec 12 points en premier quart-temps. Il est rentré aux vestiaires avec 19 points et 8 passes. Il avait pourtant gardé le meilleur pour la suite dans une troisième période tout simplement incroyable. Malgré tous les efforts de Rudy Gobert, Karl-Anthony Towns et Kyle Anderson, il a marqué 16 points à 6/7 aux tirs et distribué 4 passes décisives. Le pivot a enchainé les actions plus éclatantes les unes que les autres, contrôlant au passage tous les aspects de la rencontre.

Anthony Edwards dans le dur. Après ses 44 points du Game 4, la défense des Nuggets avait décidé de rendre la vie de « Ant Man » difficile. Avec l’absence de Mike Conley, Denver a envoyé des trappes sur pick & roll et des prises à deux à tout va sur la star de Minnesota pour le forcer à lâcher la gonfle. Edwards a mis une mi-temps à trouver la solution. Il est rentré aux vestiaires avec 5 points à 1/8 aux tirs et 3 ballons perdus. Il a commencé la deuxième mi-temps en étant plus incisif (13 points, 4/7 aux tirs, 7 passes décisives) mais c’était trop peu trop tard pour répondre à la performance de Nikola Jokic.

– Les Nuggets plus appliqués. Plus adroits de loin (47% contre 30%), dominateurs dans la raquette (62-48), moins gaspilleurs (12 ballons perdus contre 14), et plus efficaces en contre-attaque (16-4), les Nuggets ont rendu une copie de champions alors que les Wolves ont pêché sur les détails qui coûtent cher en playoffs. L’absence de dernière minute de Mike Conley, chef d’orchestre et stabilisateur de leur attaque, leur a fait mal. Minnesota a besoin de retrouver son attaque pour espérer gagner le Game 6. Et ça commence par leur défense. Lors de leurs trois victoires, les Nuggets ont shooté à 53%, 57% et 55% de réussite aux tirs. Les Wolves doivent faire tomber ce pourcentage pour attaquer face à une défense qui n’est pas en place.

Denver / 112 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
A. Gordon 34 7/14 0/1 4/4 5 5 10 5 2 1 2 0 +8 18 25
M. Porter Jr. 36 2/10 2/7 0/0 1 6 7 1 3 0 2 2 +4 6 6
N. Jokic 41 15/22 2/3 8/9 0 7 7 13 2 2 0 1 +21 40 55
J. Murray 41 7/14 0/0 2/2 1 0 1 4 2 1 2 0 +11 16 13
K. Caldwell-Pope 38 6/8 4/5 0/0 0 5 5 4 3 1 2 0 +16 16 22
P. Watson 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -2 0 0
J. Holiday 15 0/1 0/1 0/0 0 3 3 1 3 0 1 0 +2 0 2
R. Jackson 7 3/3 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 +4 6 5
C. Braun 28 4/8 1/2 1/3 1 4 5 2 2 1 1 2 +11 10 13
44/80 9/19 15/18 8 30 38 30 17 6 11 5 112 141
Minnesota / 97 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. McDaniels 31 4/9 1/4 0/0 2 1 3 3 4 1 3 2 -18 9 10
R. Gobert 40 7/7 0/0 4/7 2 9 11 3 4 2 1 2 -2 18 32
K. Towns 38 10/19 2/5 1/2 1 5 6 4 4 2 2 0 -17 23 23
N. Alexander-Walker 39 5/12 4/8 0/0 1 1 2 5 1 0 1 2 -13 14 15
A. Edwards 44 5/15 1/5 7/8 0 4 4 9 2 1 4 0 -12 18 17
K. Anderson 16 1/2 0/0 0/0 1 1 2 3 1 1 2 0 -4 2 5
N. Reid 20 3/8 0/3 1/2 0 3 3 0 4 0 1 1 -2 7 4
M. Morris 12 3/6 0/1 0/0 1 1 2 3 0 0 0 0 -7 6 8
38/78 8/26 13/19 8 25 33 30 20 7 14 7 97 114

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →