Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Pelicans « sweepent » les Kings !

NBA – Dans le sillage de CJ McCollum et Zion Williamson, les Pelicans s’imposent 135 – 123 à Sacramento, et renforcent leur 6e place dans la conférence Ouest.

Zion Williamson (Pelicans)

C’était une sorte de finale pour une place en playoffs entre les Kings et les Pelicans, et devant leur public, les coéquipiers de Domantas Sabonis ont échoué. Battus 135 – 123, les Kings sont condamnés à disputer le « play-in » avec cette 8e place provisoire de la conférence Ouest ! Ils étaient encore 5e il y a quelques semaines.

La faute à une entame ratée puisque les Pelicans ont attaqué la rencontre sur un 9-0 et jamais les Kings ne parviendront vraiment à recoller au score. Il faut dire que les Pelicans sont sur un nuage pendant 12 minutes entre les contre-attaques de Zion Williamson et surtout l’adresse extérieure de CJ McCollum, Herb Jones et Trey Murphy. C’est un concours à 3-points (22 sur 40 sur la rencontre !), et les joueurs de Willie Green passent un 18-0 pour prendre 23 points d’avance (34-11) !

Les Kings se lancent alors dans une course folle pour remonter au score, et ça commence par un 12-0 pour boucler le premier quart-temps. A la manoeuvre, De’Aaron Fox. Il coupe les lignes de passes, et s’en va dunker de l’autre côté. Il combine avec Domantas Sabonis, qui dunke en transition. Sacramento a retrouve de la vie, et son public avec. En face, McCollum est toujours aussi bouillant à 3-points, et il redonne de l’air aux siens (47-34). Grâce au duo Sabonis-Barnes, les Kings s’accrochent, et à la pause, il n’y a plus que six points d’écart (64-58).

Zion Williamson donne le coup de grâce

Au retour des vestiaires, les Kings insistent, et les Pelicans ne parviennent pas à stopper la paire Barnes-Sabonis. Au point que les Kings reviennent à deux unités (78-76). Moment choisi par Williamson pour prendre le match à son compte. Pull-up jumper, drive musclé, contre… Le Zion rugit, et les Pelicans respirent mieux. Jose Alvarado sanctionne dans le corner pour redonner neuf points d’avance (87-78). Le « joker » des Pelicans fait très mal, et les Kings sont sur les talons en cette fin de 3e quart-temps (98-89).

Impression confirmée au début du 4e quart-temps, et c’est McCollum qui enfonce le clou. Les Kings sont cramés, et les rotations des Pelicans font mal. Jose Alvarado donne 14 points d’avance, puis c’est ce diable de McCollum qui plante un 9e panier à 3-points. En face, Sasha Vezenkov manque de soutien, et sur un dunk de Cody Zeller, les Pelicans prennent 20 points d’avance (120-100). Il reste sept minutes à jouer, et malgré un beau baroud d’honneur de Fox, les Kings s’inclinent 135 – 123 à domicile. Une défaite qui fait très mal.

Ce qu’il faut retenir

Un « sweep » historique. Avec le tournoi NBA, les Pelicans ont affronté cinq fois les Kings cette saison. Bilan : 5 victoires ! C’est un « sweep » quasi historique et une première depuis 1996 lorsque le Heat avait battu cinq fois les Nets dans la même saison.

Les Pelicans, numéros 1 en déplacement. Les coéquipiers de Zion terminent la saison avec un bilan de 27 victoires pour 14 défaites à l’extérieur. C’est un record de franchise, et le meilleur bilan de la NBA, à égalité avec les Celtics.

Les Kings s’écroulent. Privés de Malik Monk, les joueurs de Mike Brown craquent en cette fin de saison, et les voilà désormais 8e, derrière les Suns, et à égalité avec les Warriors et les Lakers dans le « play-in ».

Sacramento / 123 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Sabonis 35 8/12 0/0 2/4 2 8 10 4 2 2 4 0 -16 18 24
H. Barnes 33 9/15 2/6 2/2 1 4 5 4 2 1 0 0 -18 22 26
K. Murray 36 6/14 5/10 2/2 2 3 5 1 3 2 0 0 -9 19 19
D. Fox 41 11/18 3/7 8/10 0 5 5 8 3 2 6 0 +3 33 33
K. Ellis 23 2/5 1/3 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 -5 5 3
T. Lyles 15 2/4 2/4 0/0 0 1 1 2 0 0 0 0 +6 6 7
S. Vezenkov 11 2/5 1/4 0/0 0 2 2 0 1 0 0 0 0 5 4
J. Slawson 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
K. Edwards 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 +2 0 0
A. Len 11 1/1 0/0 0/0 0 1 1 1 3 0 1 0 +2 2 3
D. Mitchell 27 5/8 2/2 1/2 0 2 2 5 1 0 1 0 -6 13 15
C. Duarte 4 0/2 0/2 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 -4 0 -1
C. Jones 3 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 2 0 -15 0 -2
46/84 16/38 15/20 5 27 32 26 17 7 14 0 123 131
New Orleans / 135 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
Z. Williamson 31 13/21 0/1 5/5 1 3 4 6 0 3 4 1 +16 31 33
H. Jones 29 2/7 1/4 0/0 1 4 5 6 4 0 3 0 +13 5 8
J. Valanciunas 33 5/8 0/0 3/5 1 9 10 3 4 1 2 0 +16 13 20
C. McCollum 40 11/18 9/12 0/0 1 3 4 7 0 2 0 0 -11 31 37
T. Murphy III 45 7/14 6/12 7/8 0 5 5 4 1 0 1 0 +15 27 27
J. Robinson-Earl 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 -8 0 -1
N. Marshall 4 1/1 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 1 0 +2 2 2
C. Zeller 9 1/1 0/0 0/0 0 1 1 2 1 0 0 0 +1 2 5
J. Alvarado 22 5/8 4/6 0/0 1 5 6 6 4 0 0 0 +17 14 23
D. Daniels 25 4/8 2/5 0/0 0 4 4 1 2 1 1 1 -1 10 12
49/86 22/40 15/18 5 35 40 35 16 7 13 2 135 166

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités