Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Proche du triple-double, Victor Wembanyama aide les Spurs à enfoncer les Pelicans

NBA – Quatrième défaite de suite des Pelicans, battus cette fois (111-109) par les Spurs de Victor Wembanyama (17 points, 12 rebonds, 9 passes), alors qu’ils menaient de 15 points au cours du match.

Victor WembanyamaLa réception de Spurs diminués, et bons derniers à l’Ouest, était une belle occasion pour les Pelicans de se relancer après trois défaites de rang. Sauf que l’absence de Zion Williamson s’est ajoutée à celle de Brandon Ingram et, bien que sans Devin Vassell, Keldon Johnson ou encore Jeremy Sochan, les coéquipiers de Victor Wembanyama (17 points, 12 rebonds, 9 passes, 3 contres) repartent de Louisiane avec la victoire (111-109).

Malgré CJ McCollum (31 points) et Jonas Valanciunas (26 points, 7 passes, 7 rebonds), impuissants devant le collectif texan (sept joueurs à plus de 10 points).

Un « Wemby » à deux visages et une mi-temps chacun

Grâce notamment à ce fameux duo McCollum/Valanciunas, et la maladresse au shoot de San Antonio, les choses commencent pourtant bien pour New Orleans, devant d’une dizaine de points dans le premier quart-temps (27-18), malgré ses pertes de balle et sans se faire punir par un Victor Wembanyama bien muselé par Herb Jones, qui lui rend pourtant pas moins de vingt centimètres. Cela se confirme dans le deuxième acte, où rien ne bouge au score (61-51), CJ McCollum et Jonas Valanciunas continuant de mener la charge côté Pelicans, en réponse aux 3-points des Spurs et de Malaki Branham, Julian Champagnie et Devonte’ Graham.

« Wemby » est quant à lui dans le dur et n’affiche que 2 points, à 0/6 au tir, en 15 minutes (mais avec 5 rebonds et 5 passes). En grande partie la conséquence de la bonne stratégie défensive de NOLA.

Après la pause, la bascule s’opère car, d’une part, CJ McCollum redescend en température et, d’autre part, Victor Wembanyama se met (enfin) en route, recevant l’aide de Devonte’ Graham, Tre Jones et Sandro Mamukelashvili.

Les 3-points pleuvent sur New Orleans et Trey Murphy III a beau se démener pour maintenir ses coéquipiers à flot, rien n’y fait et San Antonio recolle (86-86). Le quatrième quart-temps est alors équilibré et chaque équipe se rend coup pour coup, jusqu’à ce que « Wemby » ne se distingue à 3-points, au contre sur Herb Jones, à l’interception sur ce même Jones et aux lancers-francs, pour empocher la victoire (111-109).

CE QU’IL FAUT RETENIR

Victor Wembanyama influent autrement. Bien gêné par Dyson Daniels mais surtout Herb Jones, que Gregg Popovich aime à comparer à « la peste » en défense, Victor Wembanyama n’a pas été autant productif qu’à l’accoutumée au scoring. La faute à des prises à deux régulières, en plus de l’excellent boulot abattu par Jones. Sauf que « Wemby« , plus inspiré après la pause (15 de ses 17 points), a compensé tout cela en s’impliquant davantage à la création, pour flirter avec son troisième triple-double en carrière. S’avérant, en prime, décisif en défense avec un contre sur un certain… Herb Jones à 12 secondes de la fin.

New Orleans s’effondre au pire moment. Double effondrement des Pelicans : ce soir face aux Spurs, puisqu’ils ont gâché une avance de 15 points en deuxième mi-temps, et au classement à l’Ouest, puisqu’ils restent 7e après avoir tutoyé la 4e place des Clippers il y a deux semaines. Sans Zion Williamson ni Brandon Ingram, la vie est évidemment plus difficile pour les hommes de Willie Green, certes portés par CJ McCollum et Jonas Valanciunas, mais limités dans l’exécution pour trouver des 3-points faciles, prendre soin du ballon ou se montrer efficace sur jeu rapide. Embêtant, alors que Kings, Lakers voire Warriors poussent derrière.

New Orleans / 109 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
H. Jones 38 6/10 1/2 2/2 0 4 4 3 1 3 2 0 -3 15 19
J. Valanciunas 28 10/12 0/1 6/6 1 6 7 7 5 1 4 0 -1 26 35
C. McCollum 39 13/29 4/12 1/1 2 4 6 4 0 0 3 1 -6 31 23
T. Murphy III 35 7/13 1/6 1/1 4 4 8 4 4 2 1 0 +3 16 23
D. Daniels 37 3/8 1/2 0/0 2 5 7 2 2 2 1 0 +2 7 12
L. Nance Jr. 20 3/7 0/0 0/0 1 2 3 6 4 1 3 0 -2 6 9
M. Ryan 11 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 -4 0 -2
N. Marshall 14 0/2 0/1 2/2 0 3 3 2 0 1 1 0 -3 2 5
J. Hawkins 18 2/4 2/4 0/0 1 2 3 0 1 1 1 1 +4 6 8
44/86 9/29 12/12 11 30 41 28 17 11 17 2 109 132
San Antonio / 111 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
S. Mamukelashvili 27 7/11 1/3 0/1 1 4 5 2 3 1 0 1 +6 15 19
J. Champagnie 38 6/11 2/7 1/1 0 4 4 4 0 1 1 4 -7 15 22
V. Wembanyama 34 5/12 3/6 4/4 2 10 12 9 1 1 2 3 +4 17 33
T. Jones 33 6/9 2/4 0/0 0 2 2 4 2 2 3 0 0 14 16
M. Branham 34 5/10 4/7 0/0 0 1 1 2 3 1 4 0 +12 14 9
Z. Collins 27 7/11 1/3 0/1 2 5 7 3 2 0 1 0 +3 15 19
D. Graham 25 6/15 4/12 4/4 1 1 2 5 1 3 0 0 +5 20 21
B. Wesley 16 0/3 0/3 1/2 0 1 1 5 0 0 4 0 -5 1 -1
S. Cissoko 6 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 1 0 1 0 -8 0 -2
42/83 17/46 10/13 6 28 34 34 13 9 16 8 111 136

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités