Summer
league
Summer
league
MIA
OKC0:00
HOU
DET0:30
MEM
DAL2:00
PHI
POR2:30
SAC
UTH4:00
LAL
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Gregg Popovich s’enthousiasme des progrès de ses jeunes Spurs

NBA – Au cœur d’une saison marquée par une série historique de 18 défaites de suite, les Texans ont affiché de meilleurs résultats depuis le « Rodeo Road Trip ».

Gregg PopovichSi les Spurs gagnent moins de deux matchs sur leurs six dernières sorties, il va finir avec le pire bilan de l’histoire du club. En poste depuis la saison 1996-97, Gregg Popovich n’en reste pas moins satisfait de cet exercice pas comme les autres, marqué par un record de franchise négatif, avec 18 défaites de rang.

« Ça craint de perdre, mais voir tout ce qu’ils ont accompli cette saison, c’est vraiment une joie », apprécie le technicien, qui a par exemple dit avoir pris part à l’un des matchs les plus compétitifs de ces dernières années, en parlant de ce récent match face aux Nuggets, marqué par l’affrontement entre Victor Wembanyama et Nikola Jokic.

Cette courte défaite face aux champions en titre intervenait après une autre courte défaite face aux Warriors, et surtout après leur série de trois succès de suite (Suns, Jazz et Knicks), la meilleure de leur saison. Depuis un traditionnel « Rodeo Road Trip » affreux sur le plan comptable (1v-8d), les Texans ont affiché depuis un bilan bien plus convenable de sept victoires pour dix défaites.

Du mieux à chaque match

« On joue très bien, on s’améliore chaque mois. Nos résultats ne reflètent pas la façon dont on joue, mais on s’améliore à chaque match », remarque Tre Jones, qui attribue cette progression au fait que le groupe a gagné en maturité et en cohésion, là où Zach Collins met en avant plus de répondant physique et une meilleure approche mentale.

Et, sur le plan du jeu pur, une meilleure appréhension du phénomène Victor Wembanyama. « Ils se sont améliorés au fur et à mesure de l’année. Au début, c’était bizarre. Personne ne savait quoi faire autour de Victor. Ils n’avaient jamais joué auparavant avec quelqu’un de la taille de Victor. Cela a donc pris du temps, mais ils sont beaucoup plus à l’aise maintenant », remarque d’ailleurs leur coach.

Promu titulaire au poste de meneur de jeu, et donc pièce centrale autour du Français, Tre Jones assure que cette période d’adaptation, d’un côté comme de l’autre, n’est pas terminée : « On essaie d’apprendre à jouer avec cet atout derrière nous. »

Victor Wembanyama voit les progrès

Mike Malone, lui, a déjà remarqué que l’utilisation du Français avait évolué. « Pop continue de le placer dans des situations nouvelles où il peut être le porteur de balle ou l’initiateur. Il le met dans des situations de ‘catch-and-shoot’, d’isolation et il lit la défense et fait le jeu », juge le coach des Nuggets.

Davantage responsabilisé ballon en main, il affiche ainsi plus de 5 passes décisives par rencontre depuis le All-Star Game. « En repensant à la saison, je peux voir notre progression, mais aussi la mienne. Même si j’ai l’impression que c’est petit à petit, à chaque match, quand vous le faites tous les jours, après une saison entière, cela devient quelque chose de grand. Ce sont des choses que je n’aurais pas pu faire lors du premier match de la saison », affiche Wemby, qui se dit fier des progrès accomplis.

Autant de bons signaux qui, selon Gregg Popovich, « augurent de grandes choses pour l’avenir ».

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Victor Wembanyama 71 29.7 46.5 32.5 79.6 2.3 8.4 10.6 3.9 3.7 1.2 3.6 2.2 21.4
Devin Vassell 68 33.1 47.2 37.2 80.1 0.4 3.4 3.8 4.1 1.6 1.1 0.3 1.1 19.5
Keldon Johnson 69 29.5 45.4 34.6 79.2 1.4 4.1 5.5 2.8 1.4 0.7 0.3 2.2 15.7
Jeremy Sochan 74 29.6 43.8 30.8 77.1 1.9 4.6 6.4 3.4 1.9 0.8 0.5 2.3 11.6
Zach Collins 69 22.1 48.4 32.0 75.3 1.7 3.7 5.4 2.8 1.9 0.5 0.8 3.0 11.2
Tre Jones 77 27.8 50.5 33.5 85.6 0.8 3.0 3.8 6.2 1.5 1.0 0.1 1.2 10.0
Malaki Branham 75 21.3 43.2 34.7 87.3 0.4 1.6 2.0 2.1 1.2 0.4 0.1 1.3 9.2
Raiquan Gray 3 13.0 58.8 42.9 0.0 0.7 1.7 2.3 2.0 0.3 0.3 0.3 0.0 7.7
Julian Champagnie 74 19.8 40.8 36.5 81.5 0.6 2.2 2.8 1.4 0.8 0.6 0.6 1.0 6.8
Cedi Osman 72 17.6 47.9 38.9 67.3 0.3 2.2 2.5 1.7 0.7 0.5 0.2 1.5 6.8
David Duke 4 12.8 55.6 50.0 100.0 0.5 2.0 2.5 1.3 0.8 0.5 0.0 1.0 6.5
Doug Mcdermott 46 15.2 44.2 43.9 58.8 0.2 0.9 1.0 1.2 0.5 0.2 0.0 1.0 6.0
Devonte' Graham 23 13.6 35.2 30.1 81.3 0.2 1.3 1.6 2.1 0.7 0.4 0.1 0.6 5.0
Blake Wesley 61 14.4 47.4 21.8 66.7 0.3 1.2 1.5 2.7 0.9 0.5 0.1 1.5 4.4
Dominick Barlow 33 12.7 49.6 33.3 69.0 1.4 2.1 3.4 1.1 0.3 0.4 0.4 1.4 4.4
Sandro Mamukelashvili 46 9.8 47.1 29.7 73.5 1.0 2.2 3.2 1.1 0.4 0.2 0.3 0.8 4.1
Mamadi Diakite 3 5.3 80.0 0.0 66.7 0.3 0.7 1.0 0.7 0.0 0.0 0.3 0.3 4.0
Sidy Cissoko 12 11.7 48.5 8.3 80.0 0.7 1.2 1.8 0.8 0.3 0.6 0.3 1.5 3.8
Jamaree Bouyea 3 12.6 71.4 100.0 0.0 0.3 2.7 3.0 1.0 0.3 0.3 0.0 2.3 3.7
Charles Bassey 19 10.8 72.5 0.0 83.3 1.2 2.8 4.0 1.1 0.8 0.4 0.9 1.6 3.3

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités