Summer
league
Summer
league
SAC78
PHO71
WAS35
MIL22
CLE
IND23:00
ATL
NYK0:00
LAL
CHI1:00
DEN
NOR3:00
DAL
OKC5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Face aux Warriors, le monstrueux 4e quart-temps de Victor Wembanyama n’a pas suffi

NBA – Derrière l’intensité retrouvée de Draymond Green (21 points, 11 passes, 6 rebonds, 6 interceptions) et le poignet de Stephen Curry (33 points, 8 passes), les Warriors résistent au show Victor Wembanyama.

victor wembanyama

Dans le sillage d’un Victor Wembanyama (32 points, 9 rebonds, 5 passes, 4 interceptions, 3 contres) qui verrouille la raquette, les Spurs prennent le contrôle de la rencontre. Cinq ballons perdus de Golden State et une défense en mode portes ouvertes permettent au duo Malaki Branham – Zach Collins (13 points, 8 rebonds) de mettre les Spurs à +13, avec déjà 18 points dans la peinture (32-19).

Les entrées de Chris Paul, Brandin Podziemski (12 points, 7 rebonds), et Moses Moody (10 points) sortent les Warriors de leur torpeur. Le trio passe un 16-4 à leurs adversaires à cheval sur les premier et deuxième quart-temps (36-35). Les Spurs répondent aussitôt par un 8-0, mais Stephen Curry garde les Golden State en embuscade. C’est toutefois l’impact de Cedi Osman (18 points), bouillant en première mi-temps, qui donne 8 points d’avance à San Antonio à la pause (60-52).

L’effet Green

Draymond Green change la donne au retour des vestiaires. Il marque 9 points et empêche « Wemby » d’être servi pour lancer un 17-2 lors des quatre premières minutes du troisième quart-temps (69-62) ! Curry se joint à la fête et ajoute trois tirs primés pour faire passer l’écart à +11 (80-69). Il faut l’adresse de Devonte’ Graham pour limiter la casse (89-81).

Wemby prend alors ses responsabilités en marquant les huit premiers points de son équipe pour débuter la dernière période (94-89). Sentant le danger, Steve Kerr relance immédiatement Stephen Curry et Draymond Green. Le second hausse l’intensité sur Victor Wembanyama alors que le second marque douze points de suite pour repousser les Spurs à treize unités (109-96) !

Le Français ne baisse pourtant pas les bras. Il ramène les Spurs à -2 avec 59 secondes à jouer (113-111), mais deux rebonds offensifs de Draymond Green débouchent sur un 3-points de Klay Thompson et une faute pour valider la quatrième victoire de suite des Warriors.

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Deux mi-temps, deux ambiances pour Golden State. Pour leur cinquième match à l’extérieur en huit jours, les Warriors ont débuté la rencontre avec les jambes lourdes et les Spurs en ont profité. Ils ont pris 13 points d’avance derrière un avantage de 28 points à 16 dans la raquette, et deux 10-0 aux lancers-francs et en contre-attaque. La défense des Warriors a haussé le ton au retour des vestiaires, changeant la physionomie du match et remportant le troisième quart-temps  37-21. Ils ont limité les Spurs à 42% aux tirs en deuxième mi-temps, tout en dominant la bataille de la raquette : 26 points à 18.

Le dernier quart-temps monstrueux de Victor Wembanyama. Impuissant face aux rafales des Warriors en troisième quart-temps, le Français a pris ses responsabilités dans la dernière période pour donner aux Spurs une chance de gagner le match. Il a marqué 18 de ses 32 points dans les douze dernières minutes, montrant encore une fois qu’il veut le ballon dans les moments décisifs, en particulier avec les absences de Devin Vassell, Keldon Johnson, et Jeremy Sochan. Il a fallu une réponse majuscule de Stephen Curry et Draymond Green pour empêcher Wemby d’aller chercher le hold up.

– Draymond Green et Stephen Curry répondent à Wemby. Discrets en première mi-temps et auteurs de 6 des 10 ballons perdus de leur équipe, Green et Curry ont haussé le ton au retour des vestiaires. Green avait la main mise sur le troisième quart-temps des deux côtés du terrain, alors que Curry a été plus agressif. Ils ont toutefois dû redoubler d’effort pour répondre à la détermination de Wembanyama. Dès son retour sur le parquet, Green a eu plusieurs possessions défensives clés sur la star des Spurs et a scellé la victoire grâce à deux rebonds offensifs décisifs. Curry a lui marqué 12 points de suite en milieu de quart temps pour casser le momentum des Spurs et donner un peu d’air aux Warriors.

San Antonio / 113 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Champagnie 38 3/9 3/7 0/0 1 4 5 4 2 1 3 1 -4 9 11
C. Osman 36 7/12 4/7 0/0 1 1 2 1 1 1 2 0 -9 18 15
V. Wembanyama 31 10/22 3/10 9/10 1 8 9 5 2 4 5 3 -11 32 35
T. Jones 32 5/11 2/4 0/0 3 2 5 6 1 1 2 0 -11 12 16
M. Branham 31 5/14 1/6 1/1 2 1 3 4 2 0 4 0 +7 12 6
Z. Collins 16 4/10 2/3 3/3 3 5 8 2 1 0 0 0 +9 13 17
S. Mamukelashvili 25 4/6 0/1 2/2 4 7 11 2 1 0 1 1 +3 10 21
D. Graham 18 2/4 2/4 0/0 0 1 1 2 1 0 2 0 -5 6 5
B. Wesley 12 0/1 0/1 1/2 1 0 1 5 1 0 0 0 +1 1 5
40/89 17/43 16/18 16 29 45 31 12 7 19 5 113 131
Golden State / 117 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Green 32 8/9 2/2 3/4 2 4 6 11 3 6 5 1 +13 21 38
T. Jackson-Davis 28 3/5 0/0 1/2 4 3 7 3 2 2 1 1 -1 7 16
A. Wiggins 22 2/12 0/2 0/0 2 3 5 0 2 0 1 0 -1 4 -2
S. Curry 33 12/23 7/15 2/2 0 1 1 8 1 0 4 0 +12 33 27
K. Thompson 29 5/13 2/8 1/1 0 2 2 3 0 2 2 0 -3 13 10
K. Looney 9 1/1 0/0 2/2 1 1 2 1 1 0 0 0 -4 4 7
C. Paul 22 4/9 1/3 0/0 0 4 4 2 1 2 0 0 +2 9 12
G. Payton II 20 2/3 0/1 0/0 0 3 3 1 2 1 0 1 -3 4 9
M. Moody 22 3/6 2/3 2/2 0 4 4 1 1 0 1 0 +12 10 11
B. Podziemski 24 5/11 2/5 0/0 3 4 7 4 1 2 1 0 -7 12 18
45/92 16/39 11/13 12 29 41 34 14 15 15 3 117 146

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités