Summer
league
Summer
league
MIA102
OKC73
HOU73
DET87
MEM108
DAL88
PHI95
POR97
SAC23
UTH9
LAL
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Zion Williamson beaucoup trop puissant pour les pauvres Pistons

NBA – L’ogre des Pelicans a signé le match quasiment parfait (36 points à 13/14 aux tirs) pour aider son équipe à repousser sans difficulté les Pistons sur leur parquet (101-114).

Zion Williamson face aux PistonsHiérarchie respectée entre l’une des plus solides équipes de l’Ouest et la pire formation de la ligue. Malgré l’absence de Brandon Ingram (genou), les Pelicans (44v-27d) n’ont eu aucune difficulté pour se défaire (101-114) des Pistons (12v-59d), qui évoluaient à domicile sans beaucoup de joueurs importants (Cade Cunningham, Jalen Duren, Simone Fontecchio). C’est une 6e défaite de suite pour eux.

Deux principales explications à cette victoire des Pels : Zion Williamson (36 points, 7 rebonds et 6 passes) d’abord, et leur défense. Le premier a dû patienter quelques minutes avant d’être alimenté avec constance par ses coéquipiers. Une fois que ces derniers ont compris qu’il s’agissait d’une bonne idée, l’intérieur de NOLA s’est montré intenable comme il sait le faire.

Face à une raquette adverse décimée, l’ogre s’est régalé, donnant l’impression de pouvoir marquer ou obtenir un coup de sifflet à chaque attaque du panier. Main gauche ou main droite d’ailleurs. Le pauvre Chimezie Metu et ses coéquipiers n’ont pas pesé bien lourd dans la balance. À la pause, Zion Williamson en était déjà à 17 points, sans avoir raté le moindre tir (7/7).

Dans son sillage, et avec la bonne rentrée de Naji Marshall, les Pelicans rentraient au vestiaire en étant tranquilles (41-57), en ayant compté jusqu’à 21 points d’avance. Leur défense a montré une intensité folle dès les premiers instants, avec de solides rotations et de nombreux ballons déviés par Herb Jones et les autres. Et comme leur jeu en transition a payé, et que les locaux ont d’abord eu tant de mal à sanctionner de loin, l’écart s’est logiquement creusé.

Malachi Flynn, et quelques autres hommes du banc des Pistons, tenteront bien de réveiller son équipe en seconde période. Les Pelicans ne seront jamais vraiment inquiétés malgré la réduction du score. CJ McCollum se chargeant notamment d’éteindre les derniers espoirs adverses avec son adresse lointaine.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Les Pelicans ont haussé le ton en défense. Ces dernières semaines, les joueurs de NOLA maintiennent régulièrement leurs adversaires sous la barre des 100 points. Voilà ce qui explique leur bonne forme du moment. Avant cette rencontre, les Pelicans affichaient la 2e meilleure défense du pays depuis le All-Star Game, derrière le Magic, avec 107 points de moyenne sur 100 possessions depuis le All-Star Game. Avec notamment de nombreux passages en zone cette nuit, les visiteurs ont harcelé et étouffé les Pistons.

Soirée noire pour Evan Fournier. Son « airball » envoyé dès son premier tir était annonciateur d’une soirée compliquée… Elle l’a été. Le Français, malgré de bonnes positions, n’a pas été en mesure de convertir le moindre tir. Depuis sa meilleure sortie de la saison il y a une semaine face au Heat avec 18 points, l’ancien joueur des Knicks enchaîne les contre-performances. Il s’agissait de son troisième zéro pointé depuis son arrivée dans le Michigan (0/5 dont 0/4 de loin).

Detroit / 101 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
C. Metu 39 5/8 0/2 7/8 2 6 8 3 5 1 2 1 -13 17 24
T. Brown Jr. 20 1/8 0/4 4/5 0 6 6 2 1 0 2 0 -4 6 4
J. Wiseman 27 5/8 0/0 5/6 3 8 11 0 5 0 4 0 -1 15 18
J. Ivey 29 5/12 3/7 3/4 1 1 2 4 3 1 4 0 -15 16 11
M. Sasser 27 1/5 1/3 0/0 0 1 1 3 3 1 2 1 -3 3 3
B. Boeheim 22 4/8 3/7 2/2 0 3 3 3 1 0 0 0 +3 13 15
T. Evbuomwan 29 3/8 0/4 1/2 1 6 7 1 4 0 2 1 -8 7 8
M. Flynn 25 6/12 3/7 2/3 3 1 4 4 0 1 0 0 -4 17 19
E. Fournier 10 0/5 0/4 2/2 0 1 1 0 0 0 0 0 -8 2 -2
J. Rhoden 12 2/5 1/3 0/0 0 3 3 0 3 0 0 2 -12 5 7
32/79 11/41 26/32 10 36 46 20 25 4 16 5 101 107
New Orleans / 114 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
Z. Williamson 36 13/14 0/0 10/14 1 6 7 6 2 2 4 0 +18 36 42
H. Jones 35 2/4 2/3 1/2 0 1 1 2 3 4 1 1 -2 7 11
J. Valanciunas 20 6/10 0/1 1/3 1 5 6 0 5 0 1 1 +6 13 13
C. McCollum 37 9/18 5/9 0/0 0 2 2 7 2 1 2 0 +7 23 22
T. Murphy III 32 1/12 0/9 6/8 0 8 8 2 1 1 1 4 +13 8 9
L. Nance Jr. 27 4/4 0/0 1/2 0 3 3 2 3 0 0 0 +9 9 13
J. Robinson-Earl 1 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 -2 0 -1
N. Marshall 24 5/10 4/7 0/0 2 6 8 3 2 0 1 0 +10 14 19
J. Alvarado 21 1/6 0/3 2/2 2 3 5 3 2 0 0 1 +7 4 8
J. Hawkins 6 0/2 0/2 0/0 0 1 1 2 1 0 0 0 -1 0 1
41/81 11/34 21/31 6 35 41 27 22 8 10 7 114 137

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités