Summer
league
Summer
league
MIA120
MEM118
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pascal Siakam guide les Pacers jusqu’à la victoire face aux Nets !

NBA – Après une entame compliquée, les locaux ont progressivement réussi à prendre le meilleure sur une rugueuse équipe de Brooklyn. Pascal Siakam a été le grand artisan de la victoire (121-100) d’Indiana.

Pascal Siakam et les PacersAlors que l’espoir d’une qualification pour le play-in repose maintenant sur l’épaisseur d’un fil, Brooklyn est loin d’avoir lâché sa fin de saison, comme les Pacers ont pu en attester hier.

Il a en effet fallu plus d’une mi-temps pour qu’Indiana ne parvienne à prendre une avance solide face à des Nets accrocheurs, même s’ils ont fini par lâcher prise dans le dernier acte. Pour compenser le manque d’adresse de Tyrese Haliburton, c’est Pascal Siakam qui a relevé le niveau (28 points, 11 rebonds, 4 passes, 3 interceptions).

En mode diesel, Indiana est donc monté en puissance à chaque quart-temps, mais que l’entame fut difficile ! Malmenés par le trio Schroder-Johnson-Finney-Smith, les locaux ont compté jusqu’à 9 longueurs de retard après avoir encaissé un 9-2 conclu par Cam Thomas (18-27), bien présent malgré ses deux fautes concédées très tôt dans le match. Indiana a ensuite souffert face à Dennis Smith Jr. puis sur deux paniers à 3-points signés de la paire Schroder-Finney-Smith (36-44), mais n’a pas cédé à la panique pour autant.

Il y a alors eu un 10-0 conclu par le 3-points d’Aaron Nesmith pour faire passer Indy en tête (46-44), puis un nouvel exploit d’Aaron Nesmith avec un panier « and-one » et une claquette d’Obi Toppin pour permettre aux Pacers de passer la mi-temps au chaud (59-57).

Malgré leur maladresse chronique à 3-points, illustrée par son leader Tyrese Haliburton, Indiana s’en est donc remis à sa défense pour faire la différence, limitant Brooklyn à 43 points après le repos. Il y a eu un 16-3 en fin de troisième quart-temps qui a relégué les Nets à bonne distance (86-71), les New-Yorkais ne parvenant à scorer dans le jeu pendant six longues minutes. Puis dans le dernier acte, alors que le 3-points de Cam Thomas avait ramené Brooklyn à -8 (91-83), c’est un 8-0 marqué par trois interceptions et de féroces séquences défensives que les troupes de Rick Carlisle ont (enfin) pris le large.

Pascal Siakam a montré l’exemple en n’hésitant pas à se jeter au sol pour arracher un ballon des mains de Cam Thomas avant de conclure en transition. Andrew Nemhbard puis TJ McConnell l’ont imité sur remise en jeu. Pascal Siakam a ajouté deux points de plus, toujours en contre-attaque, jusqu’à la délivrance, sur le premier 3-points de la soirée inscrit par Tyrese Haliburton. À +19 à 5 minutes de la fin (106-87), les locaux pouvaient enfin respirer et s’adjuger une précieuse mais difficile victoire (121-100).

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Parole à la défense. Il aura fallu attendre deux temps forts des Pacers en deuxième mi-temps pour voir le match se décanter en leur faveur. Un match dont ils pensaient peut-être prendre le meilleur sans trop forcer. Or les Nets ont longtemps maintenu le suspense, puisqu’ils étaient encore à -2 à six minutes de la fin du troisième quart-temps. Les locaux ont donc réussi à s’appuyer sur leur défense pour faire la différence. Il y a eu ce 16-3 durant lequel Brooklyn n’a pas réussi à scorer dans le jeu, et surtout cette séquence incroyable durant laquelle Indiana a multiplié les interceptions, la bave aux lèvres, pour faire enfin la différence. À l’arrivée, l’écart au score ne reflète pas du tout la difficulté rencontrée par Indiana pour parvenir à se défaire de ces Nets…

– Tyrese en crise. Tyrese Haliburton traverse une nouvelle crise d’adresse depuis le début du mois de mars et a encore beaucoup souffert au tir, particulièrement à 3-points puisqu’il a raté ses 8 premières tentatives avant de mettre son seul tir extérieur du match, en toute fin de quatrième quart-temps, sonnant comme une petite délivrance. Plus globalement, le meneur a terminé à 6/18 au tir, loin de ses standards habituels. Est-il toujours gêné par sa blessure, qui semble modifier sa prise d’appui ?

Indiana / 121 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
P. Siakam 28 11/22 0/1 6/6 4 7 11 4 3 3 2 0 +22 28 33
A. Nesmith 26 5/8 1/2 5/5 2 2 4 3 3 2 0 2 +16 16 24
M. Turner 25 5/10 0/2 1/1 3 4 7 1 3 1 0 0 +16 11 15
A. Nembhard 32 3/5 1/3 0/1 0 2 2 3 3 1 1 0 +16 7 9
T. Haliburton 31 6/18 1/9 1/1 0 7 7 4 0 2 2 1 +19 14 14
O. Toppin 18 3/5 0/2 0/0 2 1 3 2 2 1 0 0 +6 6 10
J. Smith 19 4/8 1/3 0/0 4 1 5 0 3 0 0 0 -2 9 10
J. Walker 9 0/5 0/3 0/0 0 1 1 0 2 0 1 1 +2 0 -4
I. Jackson 3 2/2 0/0 0/0 1 2 3 0 0 0 0 1 0 4 8
T.J. McConnell 20 6/14 1/1 0/0 1 4 5 1 4 2 2 0 +8 13 11
K. Brown 3 1/1 0/0 0/0 0 0 0 1 0 0 1 0 0 2 2
B. Sheppard 24 4/7 1/4 2/2 0 1 1 2 0 1 1 0 +8 11 11
Q. Jackson 2 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 -6 0 1
50/105 6/30 15/16 17 33 50 21 23 13 10 4 121 143
Brooklyn / 100 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Finney-Smith 26 5/5 2/2 0/0 1 3 4 0 4 1 0 0 -7 12 17
M. Bridges 29 1/8 1/4 4/4 3 4 7 4 0 0 1 0 -11 7 10
N. Claxton 25 4/6 0/0 1/3 2 8 10 1 2 1 0 2 -8 9 19
D. Schroder 31 4/13 2/4 3/4 0 2 2 5 1 1 3 0 -14 13 8
C. Thomas 32 7/16 2/6 6/6 2 6 8 2 3 0 5 0 -4 22 18
T. Watford 19 3/6 0/0 6/7 0 0 0 1 1 2 1 1 -15 12 11
J. Wilson 5 1/2 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 -7 2 1
N. Clowney 4 0/1 0/1 0/0 0 1 1 0 0 0 2 0 -5 0 -2
K. Bates-Diop 4 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 -3 0 1
C. Johnson 27 4/11 3/7 3/4 1 3 4 2 0 2 3 0 -14 14 11
D. Sharpe 14 1/1 0/0 1/3 3 4 7 1 2 1 4 0 -6 3 6
D. Smith Jr. 11 2/4 0/1 0/0 0 0 0 2 3 0 1 0 -4 4 3
L. Walker IV 14 1/4 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 -7 2 0
Total 33/77 10/25 24/31 12 33 45 18 18 8 20 3 100 103

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités