Summer
league
Summer
league
MIA120
MEM118
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Sixers et les Knicks font renaître la NBA « old school »

NBA – Les hommes de Nick Nurse sont sortis vainqueurs d’une rencontre où les deux équipes ont combiné 152 points, le plus petit total depuis… 2016.

KnicksLe 22 janvier dernier, Joel Embiid scorait 70 points, un record de franchise, pour abattre les Spurs. Sur le parquet du Madison Square Garden hier, les mêmes Sixers, privés de leur pivot ainsi que de Tyrese Maxey, n’ont eu besoin d’inscrire que 79 points pour s’imposer face aux Knicks. En limitant ces derniers à 73 unités.

Ce total combiné de 152 points est le plus faible depuis un soir de janvier 2016. Les Nuggets s’étaient alors imposés devant les Wolves sur le score de 78 à 74.

« La nature du match était physique. C’était dur. J’ai trouvé notre défense bonne, on a pris suffisamment de rebonds. Ils ont réussi quelques tirs à la fin du 3e et au début du 4e. Mais on s’est battus, on est revenus, on a eu une chance à la fin. On a perdu quelques ballons qui nous ont fait mal. C’est comme ça que ça se passe parfois », relativise Tom Thibodeau.

Son équipe s’était déjà distinguée en matière de petits scores, deux jours plus tôt, en limitant le Magic à seulement 74 points. Les Knicks devenaient ainsi la première équipe à limiter un adversaire sous la barre des 75 points en plus de trois ans. Et la première en plus de 20 ans à contenir l’équipe adverse sous les 80 points deux soirs de suite.

Au tour des New-Yorkais, hier, de passer sous cette barre. Face aux Sixers, les locaux ont pris la moitié de leurs tirs derrière la ligne à 3-points. Une insistance qui n’a pas payé avec un maigre ratio à 9/40 (22.5%) qui a tiré vers le bas le pourcentage d’ensemble (32,5%). Résultat : les Knicks ont terminé trois quart-temps sans atteindre les 20 points marqués.

Jalen Brunson muselé

« On a clairement été maladroits. Il y a eu beaucoup de pertes de balle, je crois que j’en ai perdu six ou sept moi-même, mais il faut essayer de se débarrasser de tout ça », réclame Josh Hart (9 points à 4/13, 11 rebonds et 6 ballons perdus). Les Knicks ont perdu 21 ballons au total, les Sixers, six de moins. Les visiteurs ont surtout fait preuve d’un peu plus d’adresse aux tirs, en se rapprochant des 40% (38.8%).

Les hommes de Nick Nurse ont été récompensés pour leur gros travail effectué sur le leader d’en face, Jalen Brunson, contenu à 19 points avec un horrible 6/22 aux tirs, dont 1/9 de loin. « Il a quand même marqué des paniers avec la faute », remarque Kyle Lowry, auteur d’un tir « dagger » à deux minutes du terme, qui voit chez Jalen Brunson un joueur « All-NBA » qui va dominer la ligue « pendant un moment ».

Alors que les deux équipes sont à la peine en ce moment, avec des infirmeries bien remplies, Nick Nurse peut se féliciter de ce succès qui met fin à trois revers de suite : « J’essaie surtout d’évaluer si les gars peuvent exécuter ce qu’on essaie de faire. Il s’agit de jouer très dur et d’exécuter ce qu’on essaie de faire. Faire les bons choix, simplement faire bouger le ballon, finir, prendre les tirs qu’ils sont censés prendre. C’est tout ce qu’on demande. »

Son équipe a une nouvelle occasion de le faire ce mardi, sur le même parquet.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités