Summer
league
Summer
league
MIA
OKC0:00
HOU
DET0:30
MEM
DAL2:00
PHI
POR2:30
SAC
UTH4:00
LAL
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Bucks redonnent le sourire à Giannis

NBA – Vainqueurs avec la manière à Minnesota, les Bucks assurent que cette victoire est le fruit du travail entamé depuis plusieurs semaines.

Giannis Antetokounmpo (Bucks)

Et si les Bucks avaient, enfin, lancé leur saison ? Vainqueurs avec la manière à Minnesota, les coéquipiers de Giannis Antetokounmpo ont profité d’un très bon 3e quart-temps et d’un échantillon de « Dame Time » pour s’imposer 112-107 face aux coéquipiers de Rudy Gobert. Après le couac à Memphis et la coupure du All-Star Game, Brook Lopez estime que c’est une victoire référence.

« [Jouer ici] était un bon baromètre pour nous » résume le pivot des Bucks. « Avant le All-Star Game, on avait beaucoup bossé, et les victoires et les défaites n’illustraient pas forcément le fait qu’on réalisant de très bons entraînement, qu’on apprenait à se connaître, qu’on découvrait le staff et le Doc. On l’a entendu, c’était une atmosphère de training camp. Vous n’avez pas besoin de moi pour savoir qu’on vient de jouer contre une très grande équipe, la meilleure à l’Ouest. Dans une très grosse ambiance. Il y a deux semaines, on les avait joués, et ils nous avaient détruits et dominés. Vu notre manière de jouer sur la majorité du match, c’est très bon signe ».

Une victoire référence

Même conclusion chez Giannis Antetokounmpo. Après avoir poussé une gueulante pendant la coupure du All-Star Game, le « Greek Freak » est très satisfait de la performance de son équipe.

« C’était une bonne victoire, non ? » demande-t-il à la presse. « Au sortir de la coupure, il nous reste 26 matches et pouvoir commencer comme ça contre une équipe qui est sans doute l’une des meilleures de l’Ouest, la meilleure défense de la ligue, très, très talentueuse, c’est un très bon début. Nous en avons un autre contre Philadelphie (dimanche) et j’espère que nous pourrons proposer du bon basket et faire en sorte que cette victoire ait un sens. Au final, c’est une bonne façon de donner le ton. C’est exactement ce dont nous avons parlé avant la pause : il faut arrêter de parler et agir. Je suis heureux que nous l’ayons fait aujourd’hui. »

Ce qui est intéressant, c’est que les Bucks n’ont pas paniqué lorsque les Wolves sont passés de -17 à -4 à deux minutes de la fin. Avant la coupure, ils avaient souvent craqué dans les moments importants, et gâché de belles avances. Là, ils se sont appuyés sur leurs points forts : Giannis Antetokounmpo et Damian Lillard.

S’appuyer sur ses points forts

« Dans des matches comme celui-ci, à mon avis, il faut donner la balle à ses meilleurs joueurs pour qu’ils se montrent et créent quelque chose », estime Antetokounmpo. « Et Dame a la balle en fin de match, j’ai la balle en fin de match, nous avons eu quelques bons tirs. Dame a fait de bons tirs. J’ai pu aller sur la ligne des lancers-francs. Brook a réussi un super 3-points en tête de raquette. Jae a réussi un tir important  sous les panneaux. Dame a été capable d’aller chercher son tir à mi-distance et de prendre quelques tirs. Nous avons pris quelques rebonds offensifs. Il faut donner la balle aux meilleurs joueurs pour qu’ils changent les choses en fin de match, et tout le monde doit être prêt à shooter ».

Même maladroit, Lillard a effectivement pesé sur le match par ses passes, et donc ses deux tirs très importants dans le « money time ».

« Ils m’ont souvent pris à deux et j’ai donné la balle à Giannis, qui a pu aller dans la raquette, provoquer une faute et enchaîner. Nous nous sommes nourris les uns des autres. C’était lui ou moi et nous n’avions pas besoin de forcer. Nous avons joué en faisant les bonnes passes, tout au long du match, et quand vous jouez comme ça, les gars sont à l’aise et confiants. Ils ont réussi des tirs propres, ils ont touché le ballon et je pense que cela ouvre la voie à de bonnes choses jusqu’à la fin du match. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités