Summer
league
Summer
league
MIA120
MEM118
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Entre apprentissage et ambition, Jordan Walsh heureux d’être à Boston

NBA – Le rookie est non seulement ravi de pouvoir apprendre auprès des stars des Celtics, mais aussi de pouvoir jouer le titre dès sa première saison.

Être drafté par les Celtics, une franchise historique de la NBA, n’est pas vraiment le pire scénario pour un jeune joueur. C’est ainsi que Jordan Walsh voit les choses, lui qui a été sélectionné par Boston au deuxième tour, à la 38e position, de la dernière Draft.

Surtout quand l’équipe en question a de si forts joueurs et des cadres expérimentés, comme Al Horford, véritable modèle à suivre avec ses 1 013 matches au compteur et son niveau de jeu encore précieux à 37 ans.

« J’ai beaucoup parlé avec Al », confie l’ancien d’Arkansas pour NBC Sports. « Il m’a parlé du fait d’être un professionnel, de venir travailler tous les jours. Il m’a prévenu que la première saison serait mouvementée, que c’est une transition. Mais il m’a dit que tant que je bosse dur, comme on a un bon groupe, les gars s’occuperont de moi et m’aideront pour ma carrière. »

Jordan Walsh s’inspire aussi de l’attitude des deux stars locales, Jayson Tatum et Jaylen Brown.

« Ils bossent dur, ils veulent poser les bases pour aller chercher le titre. Ils donnent l’exemple à des joueurs comme moi, dont c’est la première année. Cela signifie beaucoup, c’est certain. »

Avec des Finals perdues en 2022, sans oublier quatre finales de conférence malheureuses depuis 2017, les Celtics sont une place forte de la conférence Est et de la ligue, ce qui ne dérange absolument pas le rookie.

D’autres camarades de Draft auront certes bien plus d’opportunités individuelles dans de faibles équipes, mais lui a l’occasion de vivre une saison dorée.

« Avoir de bonnes chances de gagner le titre dès ma saison rookie, c’est la meilleure sensation possible », assure Jordan Walsh. « Cela veut dire beaucoup pour moi, mais aussi pour les gens, pour les fans. Qui ne voudrait pas accrocher une nouvelle bannière de champion ? On est impatient, on travaille pour ça. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →