Summer
league
Summer
league
DEN86
IND71
NOR61
MEM66
SAC23
WAS17
BRO
ORL2:00
CLE
LAL3:00
UTH
LAC4:00
HOU
MIN5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Après la finale de 2003, Jason Kidd avait donné son accord pour rejoindre les Spurs

NBA – Le meneur des Nets, à l’époque, était courtisé par les Texans mais avait préféré poursuivre l’aventure quelques années dans le New Jersey.

« Faites-moi jouer arrière et ça ira. » La déclaration est de Tony Parker en date de juillet 2003. Si le Français envisage à l’époque être décalé « shooting guard », c’est pour faire de la place à un autre meneur de jeu, et l’un des « free agents » les plus convoités du marché, susceptible de rejoindre les Texans : Jason Kidd.

Ce dernier vient de transfigurer la franchise des Nets après son transfert depuis les Suns deux ans plus tôt. Après une finale NBA perdue sèchement face aux Lakers (0-4), les joueurs du New Jersey viennent de perdre une seconde finale de suite face aux Spurs justement (2-4).

À la manière d’un Kevin Durant avec les Warriors en 2016, Jason Kidd, alors meilleur meneur du jeu au monde, est courtisé par les Texans. « Les Spurs m’ont appelé et m’ont demandé si je voulais les rejoindre. Et j’ai dit oui. J’ai dit oui à San Antonio quand je suis allé rendre visite à Pop (Gregg Popovich) et Tim (Duncan), j’ai dit oui », se souvient aujourd’hui le coach des Mavs, deuxième du vote pour le MVP en 2002 derrière… la légende des Spurs.

La perspective d’associer l’un des meilleurs intérieurs de l’histoire et son équivalent au poste 1 avait de quoi faire saliver toute la ligue. « Et puis je suis rentré à la maison (rires) et les choses ont un peu changé », poursuit le Hall of Famer en ajoutant : « Parce qu’on avait réalisé tellement sur une courte période qu’il fallait que ça continue. »

Avec les jeunes Kenyon Martin et Richard Jefferson, tout juste arrivés dans la ligue, les hommes de Byron Scott avaient en effet de quoi être enthousiastes pour la suite. Alors Jason Kidd a préféré prolonger son bail avec eux.

Avec moins de succès en playoffs puisque les Nets ne retrouveront plus les finales de conférence.

De quoi le faire regretter de ne pas avoir signé à San Antonio ? Il y a quelques années, il avouait en faire encore des cauchemars. « La seule chose que je regrette est : ‘Qu’est-ce qui se serait passé avec Tim, Tony et Ginobili ?’ Parfois, je pense à ce qui se serait passé, probablement plusieurs titres », parie aujourd’hui Jason Kidd en pensant à ces Spurs qui ont raflé la mise en 2005, puis 2007.

Si cette association n’a pas eu lieu, Jason Kidd a tout de même obtenu sa bague en gagnant le Texas quelques années plus tard. En 2008, il était ainsi transféré chez les Mavs, contre Devin Harris et Keith Van Horn notamment, pour y remporter le titre trois ans plus tard aux côtés d’une autre légende de ce sport : Dirk Nowitzki.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités