Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pau Gasol, la gloire de Memphis

NBA – Si le maillot de l’Espagnol a récemment été retiré aux Lakers où il a pris une autre envergure de 2007 à 2014, c’est aux Grizzlies, fraîchement arrivés à Memphis, que Paul Gasol s’est fait un nom dans la ligue de 2001 à 2008.

Avant le faste de Los Angeles, la lumière des Lakers et ses deux titres de champion NBA, c’est à Memphis que Pau Gasol a fait ses classes pendant sept ans. À l’époque de son arrivée dans la ligue, les Grizzlies venaient de déménager de Vancouver à Memphis, et tout était à reconstruire.

Elu au Hall Of Fame samedi, comme Tony Parker, Dwyane Wade et Dirk Nowitzki, Pau Gasol a ainsi été la première pierre qui a permis à la franchise de redécoller, passant de 23 à 28 puis 50 victoires en trois saisons sous l’impulsion de l’Espagnol, menant ensuite son équipe jusqu’au premier tour des playoffs trois années de suite, pour trois « sweeps » au premier tour.

« On savait que chaque soir, il allait faire quelque chose de spécial », se souvient Eric Musselman, coach d’Arkansas et assistant des Grizzlies de 2004 à 2006. « À l’époque, c’était une superstar incroyablement jeune et talentueuse. Son jeu était tout simplement unique en raison de sa taille et de sa capacité à faire tant de choses différentes sur le terrain ».

Une grosse pression

Drafté en 3e position par Atlanta, il avait été échangé dans la foulée avec Brevin Knight et Lorenzen Brown contre Shareef Abdur-Rahim. Comme Eric Musselman, c’est la façon de jouer de Pau Gasol qui a marqué Brevin Knight.

« Ils pensaient qu’il fallait le faire jouer comme Lorenzen Wright. Mais ce n’était pas le jeu de Pau. Il était destiné à être un grand joueur tout en finesse, très habile et qui allait aider cette franchise à gagner des matchs », a ainsi souligné Brevin Knight.

Ses premières années en NBA l’ont aussi forgé au niveau physique et mental, l’Espagnol ayant du se renforcer au niveau de son corps et blinder son mental alors que la pression reposait essentiellement sur ses épaules, avec Jason Williams et Shane Battier comme principaux lieutenants avant l’arrivée du trio Bonzi Wells – Mike Miller – James Posey.

« La pression qu’il subissait pour un joueur aussi jeune n’était pas seulement celle de son pays d’origine, mais aussi celle qu’il subissait ici, où il avait été drafté si haut qu’il devait se montrer productif. Il a répondu à l’appel d’année en année », a déclaré Hubie Brown, coach légendaire nommé entraîneur de l’année en 2004, lors de sa dernière année passée sur un banc.

Son maillot retiré aussi au FedEx Forum ?

S’il n’a pas pu marquer les esprits par un accomplissement significatif, en playoffs notamment, Pau Gasol, élu rookie de l’année en 2002, mériterait de voir son numéro 16 être retiré au FedEx Forum d’après Brevin Knight. Tout simplement parce qu’il a été la première pierre qui a lancé la franchise dans son nouvel environnement, et qu’il est donc à la base des succès de l’époque « Grit & Grind », mais aussi d’aujourd’hui.

« C’est sur ses épaules que les Grizzlies ont pu connaître le succès », a ajouté Brevin Knight. « Quand tout le monde se fichait des Memphis Grizzlies, et qu’on parlait encore de Memphis State, il faisait partie des gars qui ont commencé à changer tout ça et les gens ont pu commencer à accepter les deux ici dans la ville ».

S’il y en a un qui mesure bien le respect que le nom de Pau Gasol suscite encore à Memphis mais aussi en Europe, c’est Santi Aldama, intérieur espagnol qui réussit une saison sophomore intéressante avec les Grizzlies.

« C’est sans doute l’un des meilleurs sportifs de l’histoire de l’Espagne. C’est quelqu’un que j’ai admiré toute ma vie », a-t-il confié, ressentant encore l’émotion d’avoir pu assister à la célébration de retrait de son maillot à Los Angeles, à l’occasion de la rencontre entre Lakers et Grizzlies. « C’était incroyable, et je pense que n’importe qui aurait apprécié ce moment. Le fait d’y avoir assisté d’aussi près rend les choses encore plus spéciales. C’est une source d’inspiration pour moi et pour beaucoup de basketteurs et d’athlètes espagnols ».

Pau Gasol Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2001-02 MEM 82 37 51.8 20.0 70.9 2.9 6.0 8.9 2.7 2.4 0.5 2.7 2.1 17.6
2002-03 MEM 82 36 51.0 10.0 73.6 2.3 6.4 8.8 2.8 2.7 0.4 2.6 1.8 19.0
2003-04 MEM 78 32 48.2 26.7 71.4 2.6 5.1 7.7 2.5 2.4 0.6 2.4 1.7 17.7
2004-05 MEM 56 32 51.4 16.7 76.8 2.3 5.0 7.3 2.4 2.6 0.7 2.5 1.7 17.8
2005-06 MEM 80 39 50.3 25.0 68.9 2.4 6.5 8.9 4.6 2.3 0.6 2.9 1.9 20.4
2006-07 MEM 59 36 53.8 27.3 74.8 2.5 7.3 9.9 3.4 2.3 0.5 2.8 2.1 20.8
2007-08 * All Teams 66 36 53.4 25.0 80.7 2.4 6.0 8.4 3.2 2.1 0.5 1.9 1.5 18.9
2007-08 * MEM 39 37 50.1 26.7 81.9 2.4 6.4 8.8 3.0 2.2 0.4 2.1 1.4 18.9
2007-08 * LAL 27 34 58.9 0.0 78.9 2.3 5.6 7.8 3.5 2.0 0.5 1.6 1.6 18.8
2008-09 LAL 81 37 56.7 50.0 78.1 3.2 6.4 9.6 3.5 2.1 0.6 1.9 1.0 18.9
2009-10 LAL 65 37 53.6 0.0 79.0 3.7 7.6 11.3 3.4 2.3 0.6 2.2 1.7 18.3
2010-11 LAL 82 37 52.9 33.3 82.3 3.3 6.9 10.2 3.3 2.5 0.6 1.7 1.6 18.8
2011-12 LAL 65 37 50.1 25.9 78.2 2.8 7.6 10.4 3.7 2.0 0.6 2.2 1.4 17.4
2012-13 LAL 49 34 46.6 28.6 70.2 2.3 6.3 8.6 4.1 1.9 0.5 2.1 1.2 13.7
2013-14 LAL 60 31 48.0 28.6 73.6 2.1 7.6 9.7 3.4 2.1 0.5 2.4 1.5 17.4
2014-15 CHI 78 34 49.4 46.2 80.3 2.8 9.0 11.8 2.7 1.9 0.3 2.0 1.9 18.5
2015-16 CHI 72 32 46.9 34.8 79.2 2.2 8.9 11.0 4.1 2.1 0.6 2.3 2.0 16.5
2016-17 SAN 64 25 50.2 53.8 70.7 1.7 6.2 7.8 2.3 1.7 0.4 1.3 1.1 12.4
2017-18 SAN 77 24 45.8 35.8 75.6 1.7 6.4 8.0 3.1 1.6 0.3 1.4 1.0 10.1
2018-19 * All Teams 30 12 44.7 46.2 70.0 0.7 3.8 4.6 1.7 1.0 0.2 0.5 0.5 3.9
2018-19 * SAN 27 12 46.6 50.0 71.1 0.8 3.9 4.7 1.9 1.0 0.2 0.5 0.5 4.2
2018-19 * MIL 3 10 16.7 33.3 50.0 0.0 3.3 3.3 0.7 0.3 0.0 0.7 0.3 1.3
Total   1226 33 50.7 36.8 75.3 2.5 6.7 9.2 3.2 2.2 0.5 2.2 1.6 17.0

Comment lire les stats ? MJ = matches joués ; Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; Off = rebond offensif ; Def= rebond défensif ; Tot = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; Pts = Points.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités