Summer
league
Summer
league
PHO35
MIL13
BOS
DAL22:30
CHI
ATL0:00
DET
NYK1:00
SAS
PHI2:30
MIA
TOR3:00
OKC
GSW4:30
CHA
POR5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Coaching | Les Lakers ont froid dans le dos

NBA – La défense des Lakers pose problème cette saison. La preuve avec ces séquences face aux Hawks.

Les Lakers sont donc l’équipe qui a gâché le plus de fois une avance de 10 points cette saison en NBA. Face aux Hawks, c’est en effet la 12e fois que la troupe de Frank Vogel lâchait un match après avoir pointé à +10.

Évidemment, cela cause de la frustration dans le groupe, qui s’est cassé les dents sur la « zone » d’Atlanta en fin de match, mais c’est aussi (et surtout) l’illustration des limites défensives de cette équipe, dont les faiblesses sont beaucoup trop facilement exploitables par les adversaires, surtout sans LeBron James.

Hier soir, Los Angeles s’est en effet écroulé offensivement en fin de match, n’inscrivant que 20 points à 7/22 au tir dans le quatrième quart-temps, mais a surtout été beaucoup trop permissif en défense. Comment ainsi les Lakers ont-ils pu encaisser 38 points à 13/19 dans les 12 dernières minutes d’un match serré, avec notamment un 6/6 d’Onyeka Okongwu qui s’est régalé sous le cercle ? La réponse vient principalement du fait que cet effectif californien manque de défenseurs, et en particulier de joueurs capables de « tagger ».

Le « tagger », c’est ce troisième joueur qui vient gêner le pick-and-roll et c’est un rôle peu visible mais extrêmement précieux dans la NBA actuelle. Le souci, c’est que Frank Vogel a peu de bons « taggers » à disposition.

Los Angeles cherche défenseurs de l’ombre désespérément…

Miami avait déjà largement utilisé cette faiblesse, et pour se relancer, Atlanta a aussi intelligemment placé les « taggers » faibles des Lakers en couverture, afin de prendre la défense à revers. Là, c’est Talen Horton-Tucker qui doit gérer la coupe d’Onyeka Okongwu, mais Delon Wright sort à 3-points. Avec la trappe trop permissive d’Austin Reaves et surtout Dwight Howard, l’intérieur des Hawks se retrouve avec un petit layup tranquille sous le cercle.

La couverture en deuxième rideau de Los Angeles est globalement problématique depuis le début de saison, et il ne faut ainsi pas grand-chose pour complètement ouvrir la raquette… encore pour Onyeka Okongwu.

Surtout quand même Anthony Davis refuse de faire l’effort pour venir aider.

L’action suivante illustre d’ailleurs le bricolage défensif de Frank Vogel, avec un effectif qui manque de joueurs ayant des bases solides dans le domaine. Comme les Lakers sont dépassés quasiment sur chaque pick-and-roll de Trae Young, Stanley Johnson est envoyé pour flotter et ainsi tenter de torpiller les actions du meneur de jeu adverse.

Sauf que ce dernier répond avec une passe par-dessus la défense, une prise de risque qu’il a développée ces derniers temps et qui trouve encore Onyeka Okongwu sous le cercle, pour le dunk en deux temps.

Les Hawks ont encore montré à quel point la défense de Los Angeles était friable, même dans la gestion de simples coupes vers le cercle dans le dos du premier rideau. Soit par manque d’effort et de communication, soit simplement par manque d’instinct et de pratique, avec des joueurs qui avaient l’habitude de laisser les « role players » de l’ombre assumer ce genre de tâches durant leur carrière, et qui sont donc incapables de les réaliser aujourd’hui.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →