Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.58MIL1.51Pariez
  • IND2.05CHA1.78Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Bucks, les mangeurs de gros poissons

NBA – Après les Nets, ce sont les Warriors qui ont été écrasés par les champions en titre. Une parfaite manière de rebondir après deux défaites d’affilée contre les Hornets.

De retour après son isolement, Mike Budenholzer pouvait difficilement rêver d’une meilleure partie de ses troupes. Les Bucks ont écrasé les Warriors, tout simplement : 39 points d’écart à la pause, une victoire de 19 points finalement, un Giannis Antetokounmpo en triple-double, 18 paniers à 3-pts inscrits…

Les champions en titre ont ainsi lavé l’affront, après les deux défaites de suite à Charlotte.

« C’était un rebond pour nous », affirme Bobby Portis au JS Online. « Face aux Hornets, on a perdu deux fois, donc on avait un goût amer dans la bouche depuis lundi soir. Pendant trois jours, on a fait des séances vidéo et le coach a été sur notre dos. On avait l’opportunité de jouer contre une des meilleures équipes de la ligue. C’est une grosse victoire pour nous. Tout le monde s’est amusé et ça me réjouit. »

Bobby Portis le premier, qui a inscrit un panier primé au buzzer du deuxième quart-temps, et a terminé avec 20 points. Ce fut un festival en attaque, mais le coach a préféré mettre l’accent sur la défense, qui a été très performante alors même que Jrue Holiday était pourtant absent. Les Warriors ont été tenus à 34% de réussite au shoot, 33% à 3-pts et Stephen Curry n’a marqué que 12 petits points.

« On était très concentré », constate Mike Budenholzer. « On n’est jamais meilleur que lorsqu’on défend fort. Une équipe comme Golden State, avec des Curry ou Klay Thompson, ça force à évoluer à son meilleur niveau. On doit être le plus concentré possible. »

Même si les Californiens étaient privés de Draymond Green, c’est une nouvelle victoire marquante pour les Bucks, face à une grosse écurie. Car la semaine passée, les champions 2021 avaient déjà dominé les Nets (109-121) à Brooklyn. Face au Top 8 de l’Ouest, Giannis et sa bande sont à quatre victoires en cinq matches.

« Je ne sais pas pourquoi on est si bon dans les gros matches », se demande le Grec pour ESPN. « Mais au fond, on doit continuer de construire de bonnes habitudes. Que ce soit pour des grosses affiches ou pour des matches qui n’intéressent personne, on s’en fiche. On doit avoir les bons réflexes. Ainsi on pourra être bon en mai et en juin. »

Bonne nouvelle pour Milwaukee : les gros matches vont se suivre dans les sept prochains jours puisque Toronto, Atlanta, et surtout Memphis puis Chicago seront au programme.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Giannis Antetokounmpo 39 32.7 53.1 28.2 71.4 1.8 9.5 11.3 6.0 3.5 1.0 1.5 3.3 28.6
Khris Middleton 37 32.0 44.2 39.1 88.6 0.6 5.1 5.7 5.3 3.2 1.1 0.3 2.4 20.1
Jrue Holiday 36 32.6 49.3 38.6 74.2 0.9 3.7 4.6 6.4 2.7 1.5 0.6 1.8 18.2
Bobby Portis 40 28.7 47.3 41.4 76.9 2.9 6.6 9.5 1.3 1.6 0.7 0.9 2.8 15.0
Grayson Allen 41 28.1 42.3 39.1 85.7 0.5 2.9 3.4 1.3 0.6 0.8 0.4 1.5 11.8
Pat Connaughton 46 27.6 47.3 40.4 81.1 0.7 3.8 4.5 1.4 0.7 1.0 0.3 1.3 10.5
Demarcus Cousins 17 16.9 46.6 27.1 81.6 1.4 4.4 5.8 1.1 0.9 0.9 0.5 2.7 9.1
Jordan Nwora 37 20.3 41.3 37.5 73.7 0.7 3.4 4.1 1.0 1.0 0.5 0.4 1.2 8.6
Brook Lopez 1 28.2 33.3 50.0 0.0 2.0 3.0 5.0 0.0 0.0 1.0 3.0 3.0 8.0
George Hill 39 25.8 44.1 31.9 95.8 0.9 2.4 3.3 2.5 0.9 0.7 0.1 1.4 7.2
Donte Divincenzo 10 18.9 26.9 28.9 90.5 1.3 2.9 4.2 1.5 1.3 0.6 0.3 1.7 6.8
Wesley Matthews 21 20.6 45.8 39.5 50.0 0.6 1.5 2.1 0.8 0.4 0.5 0.2 1.8 6.3
Sandro Mamukelashvili 24 11.4 42.7 37.1 75.0 1.1 1.1 2.2 0.5 0.4 0.3 0.2 0.7 3.6
Rodney Hood 35 15.7 36.4 31.6 92.9 0.3 1.5 1.9 0.8 0.2 0.3 0.1 0.7 3.6
Thanasis Antetokounmpo 28 11.8 46.3 9.1 62.5 1.1 1.7 2.8 0.7 0.6 0.5 0.2 1.9 3.3
Semi Ojeleye 17 17.1 22.4 23.1 81.8 1.5 1.9 3.4 0.3 0.3 0.3 0.3 1.5 2.8
Justin Robinson 17 11.6 31.6 27.0 100.0 0.1 0.6 0.8 1.2 0.6 0.5 0.0 1.0 2.8
Ja'vonte Smart 13 12.3 25.6 22.2 83.3 0.3 1.2 1.5 1.1 0.7 0.3 0.2 0.8 2.4
Lindell Wigginton 1 4.5 100.0 0.0 0.0 0.0 1.0 1.0 0.0 0.0 1.0 0.0 0.0 2.0
Georgios Kalaitzakis 9 5.3 45.5 50.0 44.4 0.4 0.4 0.9 0.0 0.4 0.1 0.1 0.9 1.8
Langston Galloway 3 16.2 7.7 0.0 0.0 0.7 2.7 3.3 2.3 0.3 0.3 0.0 0.7 0.7
Javin Delaurier 1 2.8 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 1.0 0.0 0.0 1.0 0.0 1.0 0.0
Luke Kornet 1 3.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0 1.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0
Jeff Dowtin 1 3.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0

Tags →
A lire aussi