Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.58MIL1.51Pariez
  • IND2.04CHA1.78Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les « Jay’s » envoient du lourd

NBA – Contre Indiana, et pour la deuxième fois de la saison seulement, les Jayson Tatum et Jaylen Brown ont chacun inscrit 30 points ou plus dans un match.

N’en déplaise à leurs détracteurs, Jayson Tatum et Jaylen Brown peuvent cohabiter ensemble et leur association rend surtout les Celtics meilleurs. Ce sont les chiffres qui le disent, puisque le « net rating » de l’équipe est de +5.9 cette saison, quand ils évoluent en même temps (sur précisément 589 minutes).

De plus, parmi la dizaine de doublettes de Boston qui ont disputé au moins 500 minutes ensemble en 2021/22, on remarque que seuls les duos Jaylen Brown – Robert Williams (+8.2) et Jaylen Brown – Al Horford (+7.2) font mieux que la paire Jayson Tatum – Jaylen Brown, au niveau de ce fameux « net rating ».

Si le dénominateur commun à ces trois tandems est évidemment Jaylen Brown, que certains considèrent d’ailleurs comme le meilleur joueur des Celtics cette saison, Jayson Tatum reste cependant essentiel pour la franchise du Massachusetts, de chaque côté du parquet.

Et, quand les « Jay’s » de Boston se trouvent tous les deux dans un grand soir, notamment au scoring, ça n’en devient forcément que plus compliqué pour les défenses adverses. Problème : ce n’est arrivé que trop rarement jusqu’à présent, puisqu’en comptant le match de la nuit dernière chez les Pacers, il n’y a eu qu’une seule autre rencontre —chez les Hornets, le 25 octobre— où les deux All-Stars des C’s ont inscrit chacun au moins 30 points, en 2021/22.

Un équilibre à trouver entre eux

Bien sûr, les blessures et le Covid-19 y sont pour quelque chose, puisque Jaylen Brown a déjà raté 14 matchs cette saison et que Jayson Tatum en a, quant à lui, raté 4. Mais le duo Brown/Tatum a aussi eu tendance à trop souvent briller par intermittence, avec un joueur qui cartonne un soir tandis que l’autre lui laisse toute la lumière. Et vice versa.

« Ça ne s’est pas produit aussi souvent que nous l’aurions voulu cette saison », regrettait justement Jayson Tatum. « Mais ce n’est pas nouveau pour nous, nous l’avons déjà fait par le passé. Je pense même que nous avons plus souvent bien joué ensemble que l’inverse. Et j’espère que nous pourrons continuer de la sorte. »

Même son de cloche chez Jaylen Brown, conscient que le salut de son équipe ne passera que par des performances de son duo avec Jayson Tatum semblables à celle de mercredi soir (67 points en cumulé).

« C’est génial », réagissait-il ainsi, concernant cette sortie réussie dans l’Indiana. « Nous avons besoin de marquer des points et de continuer de défendre. Bien sûr, je souhaite que Jayson [Tatum] atteigne son plein potentiel et tire le meilleur de lui-même, donc le voir jouer de cette manière, c’est juste super. Ça m’inspire d’ailleurs personnellement, donc nous devons simplement poursuivre sur cette lancée, nous améliorer davantage, jouer chacun pour l’autre et tirer le meilleur de nous-mêmes. »

Boston retrouve des couleurs

Car, ce qu’il faut surtout retenir, c’est que les Celtics n’ont jamais perdu un match —en saison régulière ou en playoffs— au cours duquel Jayson Tatum et Jaylen Brown ont tous les deux marqué 30 points ou plus. C’est déjà arrivé à six reprises, depuis que la paire Tatum/Brown cohabite, et il y a eu six victoires à l’arrivée pour les C’s.

D’où l’importance de réitérer davantage ce genre de prestation.

« Ça nous facilite évidemment la tâche », estimait forcément leur coach, Ime Udoka. « Nous aimerions que ça devienne plus régulier, car avoir deux joueurs en ‘mode attaque’, c’est difficile à arrêter. Mais ce que j’ai vraiment apprécié, c’est notre mouvement de balle. Mis à part une période après la pause où nous avons joué un peu trop d’isolations, nous avons assez bien fait circuler le ballon. [Jayson Tatum et Jaylen Brown] n’ont pas forcé, ils ont scoré naturellement, ils ont joué au poste, en sortie d’écran, en contre-attaque et ils ont impliqué tout le monde. Quand ils sont sur la même longueur d’ondes, nous savons que nous allons vivre une belle soirée en attaque. »

Alors qu’ils viennent de retrouver un bilan équilibré (21 victoires – 21 défaites), grâce à leur série de trois succès de rang, mais qu’ils ne se classent encore que 10e à l’Est, les joueurs de Boston tâcheront de confirmer leurs belles dispositions du moment, notamment sur le plan défensif, lors d’un « back-to-back » à Philadelphie puis contre Chicago, qui débutera dès demain soir.

LEXIQUE

Net rating : la différence entre le nombre de points marqués et le nombre de points encaissés par un joueur ou une équipe, sur 100 possessions.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Jayson Tatum 44 36.7 42.2 32.4 84.5 1.2 7.4 8.6 3.9 3.0 0.9 0.8 2.5 25.8
Jaylen Brown 34 34.7 45.1 36.1 78.3 0.8 5.7 6.5 3.0 2.9 1.1 0.4 2.7 23.9
Dennis Schroder 41 31.5 44.3 35.9 85.3 0.6 2.8 3.4 4.7 2.2 0.9 0.1 2.4 15.7
Marcus Smart 39 34.0 39.4 30.5 79.2 0.6 3.4 4.0 5.3 2.1 2.0 0.3 2.5 11.6
Al Horford 39 29.1 44.4 28.4 86.2 1.5 5.8 7.4 3.6 1.1 0.6 1.3 2.2 10.6
Robert Williams 37 29.5 73.7 0.0 68.9 3.9 5.4 9.2 1.9 1.3 0.8 2.1 2.2 9.8
Josh Richardson 36 25.1 43.8 39.8 85.0 0.6 2.1 2.7 1.5 0.8 0.8 0.5 1.9 9.7
Grant Williams 43 22.8 48.4 42.9 88.9 0.7 2.6 3.3 1.0 0.8 0.5 0.7 2.1 7.2
Romeo Langford 37 17.8 43.6 34.2 64.3 0.8 1.9 2.7 0.5 0.4 0.6 0.4 1.1 5.0
Payton Pritchard 38 13.3 36.6 36.8 100.0 0.3 1.4 1.8 1.7 0.7 0.2 0.1 0.9 4.9
Jabari Parker 12 9.4 47.4 50.0 100.0 0.4 1.9 2.3 0.5 0.7 0.3 0.1 1.1 4.4
Enes Kanter 31 12.3 54.5 25.0 84.6 1.8 2.8 4.6 0.2 0.5 0.2 0.5 1.2 3.8
Aaron Nesmith 32 10.5 36.5 23.5 76.9 0.2 1.5 1.8 0.3 0.6 0.3 0.1 1.3 3.2
Joe Johnson 1 1.9 100.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 2.0
Justin Jackson 1 1.9 0.0 0.0 100.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 2.0
Sam Hauser 7 4.5 27.3 27.3 0.0 0.1 0.4 0.6 0.1 0.0 0.1 0.1 0.1 1.3
Juancho Hernangomez 18 5.3 18.5 16.7 66.7 0.5 0.9 1.4 0.2 0.3 0.2 0.1 0.4 1.1
Bruno Fernando 14 2.7 66.7 0.0 66.7 0.2 0.4 0.6 0.1 0.4 0.0 0.1 0.4 0.7
Brodric Thomas 7 3.9 11.1 0.0 100.0 0.3 0.4 0.7 0.7 0.4 0.0 0.0 0.1 0.6
C.j. Miles 1 1.9 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0

A lire aussi