Pariez en ligne avec Unibet
  • IND2.39MIA1.56Pariez
  • TOR2.29DAL1.6Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Pascal Siakam attendait que Toronto le propulse « franchise player »

NBA – Après une année 2019 inoubliable et un All-Star Game en 2020, le joueur de Toronto a connu des moments difficiles. Alors qu’il avait tout pour devenir la star de la franchise, il attendait encore un geste de sa direction.

Kawhi Leonard parti et Kyle Lowry vieillissant, Pascal Siakam avait tout pour prendre les commandes des Raptors après le titre de juin 2019. Le Camerounais sortait d’une année 2019 inoubliable :le trophée de meilleure progression et champion NBA. Il avait ensuite été prolongé pour 130 millions de dollars sur quatre ans.

En 2020, il confirme et devient même All-Star. Il va devenir le nouveau visage de Toronto, cela semble évident. Mais ses piètres performances dans la « bulle » puis la saison 2020/2021, également difficile, l’épisode avec Nick Nurse l’a prouvé, ont freiné sa progression.

Cette période compliquée s’est combinée à un silence coupable de sa direction, même si ses rapports avec Masai Ujiri sont bons. Pascal Siakam attendait des mots forts de la part de la franchise.

« J’aurai toujours un énorme respect pour Masai, que je connais depuis longtemps, par rapport à ce qu’il a fait pour l’Afrique. Honnêtement, j’ai trouvé qu’il y avait eu un manque de communication », estime-t-il pour le New York Times. « J’avais l’impression que la question se posait : ‘On t’a offert un contrat maximum mais es-tu le franchise player ?’ J’ai eu du mal avec ça. Kyle Lowry, qui est pour moi le plus grand Raptor de l’histoire, disait être le franchise player. J’avais le contrat, mais je ne me suis jamais vraiment senti comme le leader. »

Enfin le leader assumé des Raptors ?

S’il reconnaît que, sur le sujet du leadership, « ces discussions arrivent désormais », sans doute aussi parce que Kyle Lowry est parti, Pascal Siakam a également vu son nom dans les rumeurs de transfert. Touché par le doutes apparents de la franchise, plombé par ses performances décevantes et souvent critiqué, il s’est retrouvé au milieu d’une tempête alors que quelques mois auparavant, il était sur le toit du monde.

« Là aussi, j’ai eu du mal. Surtout à cause de la négativité autour de mon nom. C’était étrange pour moi car je suis quelqu’un de si positif. Les gens connaissent mon histoire, savent d’où je viens, ce que j’ai réussi à accomplir dans ma carrière. C’est positif, non ? Ce sont toujours des bonnes choses, et on ne peut pas me détester ou presque. Et en arrivant à Toronto, c’était parfait. Je suis international et j’adore la diversité de Toronto. Je comprends la sensation d’être sous-estimé, comme cette ville qui n’a pas toujours le respect des médias américains. Donc je me suis senti mal de voir cette négativité, ces calomnies autour de moi. »

Toujours en rééducation après son opération de l’épaule gauche, Pascal Siakam se voit encore longtemps avec les Raptors et les rumeurs ne l’inquiètent pas pour l’instant.

« Elles ne me dérangent pas car je n’ai rien entendu de la part de la franchise. Je ne voyais jamais d’infos qui disaient que les Raptors voulaient céder Siakam contre ça ou ça. C’était toujours : les Warriors et les Kings aiment Pascal. »

Pascal Siakam Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 TOR 55 16 50.2 14.3 68.8 1.2 2.2 3.4 0.3 2.0 0.5 0.6 0.8 4.2
2017-18 TOR 81 21 50.8 22.0 62.1 1.0 3.5 4.5 2.0 2.1 0.8 0.8 0.5 7.3
2018-19 TOR 80 32 54.9 36.9 78.5 1.6 5.3 6.9 3.1 3.0 0.9 1.9 0.7 16.9
2019-20 TOR 60 35 45.3 35.9 79.2 1.1 6.3 7.3 3.5 2.8 1.0 2.5 0.9 22.9
2020-21 TOR 56 36 45.5 29.7 82.7 1.7 5.5 7.2 4.5 3.1 1.1 2.3 0.7 21.4
Total   332 28 48.8 32.5 78.2 1.3 4.6 5.9 2.7 2.6 0.9 1.6 0.7 14.3

Tags →
A lire aussi