Pariez en ligne avec Unibet
  • ORL2.9CHA1.39Pariez
  • BOS1.51WAS2.52Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Les adieux de Cody Zeller à Charlotte

NBA – Le nouveau pivot des Blazers a tenu à remercier la ville qui l’a accueilli et la franchise qui l’a drafté il y a huit ans de cela.


Free agent non protégé pour la première fois de sa carrière, Cody Zeller a décidé de quitter sa franchise de cœur et de rejoindre Portland, où il évoluera en tant que rotation dans une équipe calibrée pour disputer les playoffs, comme il l’espérait.

C’est un petit événement pour Charlotte mais aussi dans le milieu de la NBA car Cody Zeller faisait partie des joueurs les plus fidèles de la ligue en activité, n’ayant connu qu’une seule franchise en huit ans de carrière.

Un ovni dans une liste de All-Stars

Parmi les joueurs de sa Draft, seuls Giannis Antetokounmpo, CJ McCollum et Rudy Gobert ont connu le même destin. Les quatre joueurs en activité au dessus de ce quatuor se nomment Stephen Curry (12 à Golden State), Klay Thompson (11), Damian Lillard et Bradley Beal (9 saisons respectivement à Portland et Washington). Autant dire que Cody Zeller fait office d’ovni dans cette liste.

A sa manière, le pivot des Hornets a tenu à remercier la ville de Charlotte et la franchise des Hornets.

« J’ai passé toute mon enfance dans une ville de 12 000 personnes au sud d’Indiana. Après le lycée j’ai roulé pendant une heure afin de jouer pour l’équipe de chez moi, les Hoosiers ! Il y a huit ans, j’ai entendu mon nom être appelé à la Draft par les Charlotte Bobcats. Le gamin de 20 ans que j’étais a ainsi accompli son rêve de jouer en NBA ! A côté de ça, j’ai ressenti de l’incertitude, de la peur et cette distance alors que je quittais ma zone de confort d’Indiana, à dix heures de là. Je ne connaissais pas une seule personne dans cette grande ville de Charlotte. Je n’avais jamais vécu seul, et je savais aussi que je devais m’attendre à des moments rudes en passant du basket universitaire à un basket d’homme en NBA.

Huit ans plus tard, Wow ! Merci Charlotte ! Depuis le premier jour, je me suis senti adopté par la communauté et soutenu par les fans particulièrement fidèles des Hornets. J’ai été mis au défi par mes coachs, mes coéquipiers, et Charlotte est devenu ma nouvelle maison », a-t-il écrit via ses réseaux sociaux.

« Ce n’est pas un au revoir, c’est un à bientôt »

Pendant huit ans, cet environnement l’a aidé à s’accomplir en tant qu’homme et en tant que joueur, devenant ainsi un élément important du dispositif des Hornets, avec son basket rugueux et intense, un rôle qu’il tâchera désormais de remplir sous le maillot des Blazers.

« Je suis arrivé comme le gamin de 20 ans qui sort de l’université, qui n’avait jamais vécu en dehors d’Indiana. Et je repars en tant qu’adulte de 28 ans, avec des amis et des souvenirs pour la vie, que je n’oublierais jamais. Charlotte aura toujours une place particulière dans mon cœur. Ce n’est pas un au revoir, c’est un à bientôt. Merci Charlotte ! ».

Cody Zeller Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 CHA 82 17 42.6 0.0 73.0 1.4 2.9 4.3 1.1 2.1 0.5 1.1 0.5 6.0
2014-15 CHA 62 24 46.1 100.0 77.4 1.6 4.3 5.8 1.6 2.5 0.6 1.0 0.8 7.6
2015-16 CHA 73 24 52.9 10.0 75.4 1.9 4.3 6.2 1.0 2.8 0.8 0.9 0.9 8.7
2016-17 CHA 62 28 57.1 0.0 67.9 2.2 4.4 6.5 1.6 3.1 1.0 1.1 0.9 10.3
2017-18 CHA 33 19 54.5 66.7 71.8 2.0 3.3 5.4 0.9 2.5 0.4 1.0 0.6 7.1
2018-19 CHA 49 25 55.1 27.3 78.7 2.2 4.6 6.8 2.1 3.4 0.8 1.3 0.8 10.1
2019-20 CHA 58 23 52.4 24.0 68.2 2.8 4.3 7.1 1.5 2.4 0.7 1.3 0.4 11.1
2020-21 CHA 48 21 55.9 14.3 71.4 2.5 4.4 6.8 1.8 2.5 0.6 1.1 0.4 9.4
2021-22 POR 2 16 80.0 0.0 50.0 1.0 4.0 5.0 1.0 2.5 0.5 0.0 0.5 5.0
Total   469 23 51.9 22.7 72.9 2.0 4.0 6.0 1.4 2.6 0.7 1.1 0.7 8.7

Tags →
A lire aussi