Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.85BRO1.89Pariez
  • LOS1.45GOL2.62Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Team USA recherche désespérément un très bon pivot

Team USA – Jerry Colangelo est revenu sur la constitution de l’effectif de cette Team USA édition 2021.

S’ils ont déroulé contre l’Iran, les hommes de Gregg Popovich ont concédé contre l’équipe de France la première défaite de Team USA aux JO depuis 2004.

Trop limités à l’intérieur, les Américains avaient subi le « tall ball » à la française avec Rudy Gobert et Vincent Poirier.

Anthony Davis seul au monde

Si Kevin Durant dépasse bien les 2m10, ce n’est pas un intérieur de métier, et finalement, Bam Adebayo se trouve être l’intérieur le plus massif avec 2m06 et 116kg. C’est trop peu pour tenir physiquement face à Vincent Poirier, Rudy Gobert et Moustapha Fall qui culminent tous à plus de 2m10.

Pourtant, Jerry Colangelo et le staff américain ont essayé de trouver des profils divers afin de composer un effectif équilibré. Sauf qu’après s’être penché sur la question, le patron de la sélection américaine ne pouvait que dresser un constat lucide. « Si vous regardez les intérieurs américains, ils sont très fins. La plupart des meilleurs pivots sont des joueurs internationaux » regrette le manager chez The Athletic.

Excepté Anthony Davis, voir Bam Adebayo, les Américains ne possèdent pas d’intérieurs au-dessus du lot.

Lorsqu’on cite, pêle-mêle les meilleurs pivots de NBA, on cite Joel Embiid (Cameroun), Nikola Jokic (Serbie), Rudy Gobert (France), Karl-Anthony Towns (République Dominicaine) ou encore Deandre Ayton (Bahamas). Soit aucun américain. Champion du monde en 2014, DeMarcus Cousins devait truster le haut de cette liste mais les blessures à répétition ont gâché sa carrière.

L’erreur Kevin Love

Résultat : le comité de sélection doit tenter des paris, et Gregg Popovich attendait beaucoup de Kevin Love. Il n’a suffit que d’une dizaine de jours pour constater l’erreur de casting et que le Cavalier se retire. « Je ne m’attendais pas à ce que Kevin Love joue » avoue Jerry Colangelo.

L’intérieur des Cavs voulait profiter de l’événement pour se relancer après une saison galère marquée par les blessures. « Il est venu vers nous en nous disant qu’il était en forme et qu’il se sentait redevable envers Team USA. On recherchait quelqu’un avec une certaine expérience internationale qui pouvait prendre des rebonds et marquer quelques tirs. On le voyait un peu comme le 12e homme de cette liste mais ça n’a pas marché. Il n’était pas en forme. Il en était même très loin donc vous devez aller de l’avant. Appelez cela une erreur. »

Les options se sont limitées, et c’est pourquoi Team USA s’est rabattue sur JaVale McGee, qui n’est qu’une doublure en NBA. Si le champion NBA est un contreur/rebondeur honnête, on s’attend forcément à un autre standing quand on prétend être la meilleure nation du monde.

A lire aussi